• février

    6

    2020
  • 479
  • 0
Guide des tarifs maçonnerie 2020

Guide des tarifs maçonnerie 2020

Il n’est pas toujours facile de fixer ses tarifs lorsqu’on est une entreprise de maçonnerie. En effet, les prestations effectuées par cet artisan sont multiples et les prix dépendent de chaque prestation. Les chantiers concernent très souvent le gros œuvre, mais les maçons peuvent aussi réaliser des travaux de finitions. Quand on débute en tant que maçon professionnel, il n’est pas évident de savoir dans quelle fourchette de prix se situent les prestations. Bien que la fixation des tarifs soient libres, un prix trop haut ne passera pas tandis qu’un prix trop bas risque de dévaloriser votre travail.

Quels sont les tarifs appliqués par les maçons ? Quel est le montant facturé pour monter un mur ? Combien coûte la réalisation d’une dalle béton ? Combien coûtent les travaux de maçonnerie ? En moyenne, le tarif horaire des maçons en 2020 oscille entre 35€ et 65€ HT. Voici le guide des tarifs maçonnerie 2020 pour vous aider à tarifier vos prestations au plus juste en fonction des habitudes du métier.

 

Prix des travaux de maçonnerie en 2020

Les travaux de maçonnerie concernent plusieurs postes dans la maison. Le maçon intervient dans le gros œuvre avec des prestations de constructions des murs, des fondations ou encore des planchers. Mais cet expert est capable d’intervenir sur des projets de rénovation, de second œuvre ainsi que des travaux d’aménagement intérieur et extérieur.

En conséquence, il s’agit d’un artisan du bâtiment très polyvalent qui réalise aussi bien une dalle en béton ou un ragréage que la pose d’un enduit ou de carrelage par exemple. Pour vous faire une idée des montants moyens des devis de maçonnerie, il convient d’étudier le marché et notamment les tarifs pratiqués en 2020 par les entreprises de maçonnerie à proximité de votre société.

Ce tableau des prix de maçonnerie 2020 pour les prestations les plus courantes d’un maçon vous permettra d’y voir plus clair :

Tarifs 2020 selon les travaux de maçonnerie
Prestations de maçonnerie Tarifs 2020
Prestations Tarifs 2020
Mur en parpaing De 40€ à 100€ le m²
Mur en brique De 35€ à 65€ le m²
Mur en brique monomur De 50€ à 80€ le m²
Mur en béton cellulaire De 30€ à 90€ le m²
Dalle de béton De 100€ à 220€ le m²
Pose d’enduit De 10€ à 20€ le m²
Terrasse De 45€ à 90€ le m²
Fondation maison De 100€ à 200€ le m²

 

Tarif d’un maçon professionnel

Les maçons professionnels travaillent le plus souvent avec des matériaux qui ne sont pas onéreux à l’achat : ciment, béton, granulats, carrelage, … Néanmoins, ces travaux requièrent une technicité importante afin de garantir la solidité de la construction. Les prix pratiqués pour les travaux de maçonnerie comprennent donc le montant des fournitures mais surtout le coût des équipements et de la main-d’œuvre.

Le tarif d’un maçon professionnel va donc varier en fonction de différents critères et notamment de la nature des travaux demandés. On peut également citer comme autres facteurs de prix :

  • La zone géographique de l’entreprise de maçonnerie. En effet, les tarifs dans certaines régions sont plus élevés que d’autres.
  • La complexité du travail.
  • La facilité d’accès au chantier.
  • La surface de l’ouvrage maçonné.
  • La technicité du travail. Il est plus facile de monter un mur de clôture qu’un mur porteur par exemple.
  • Les machines de chantier à mettre en œuvre : bétonnière, camion-toupie, …
  • Le nombre d’ouvrier requis sur le chantier.
  • La distance entre le chantier et l’atelier.

Et quand on sait que chaque maçon fixe librement ses tarifs, les prix peuvent varier fortement d’un professionnel à un autre. Pour autant, la fourchette moyenne du taux horaire d’un maçon est généralement comprise entre 35€ HT et 65€ HT de l’heure. Il faudra donc plutôt vous situer dans ces tarifs lorsque vous établirez vos devis et factures afin de rester compétitif.

tarif horaire maçon

Quel est le tarif horaire d’un maçon ? Le maçon est l’artisan spécialisé dans les ouvrages maçonnés : construction, fondations, dalle, mur ou encore clôture par exemple. Le tarif des maçons peut s’exprimer par heure, on parle alors d’un tarif horaire. En moyenne, le tarif horaire d’un maçon varie entre 35€ et 70€ de l’heure en fonction du chantier.

 

Comment facturer les travaux de maçonnerie ?

Vous connaissez maintenant les tarifs globalement pratiqués par les entreprises de maçonnerie en France. Il ne vous reste plus qu’à définir votre propre grille tarifaire selon les prestations que vous proposez et la nature des chantiers sur lesquels vous travaillez habituellement.

Pourtant, une question se pose encore, à savoir comment facturer vos prestations ? En effet, plusieurs modes de tarification s’offrent à vous pour établir votre facture. Vous pouvez tout aussi bien proposer au client un devis maçonnerie en prenant en compte votre tarif horaire, votre tarif au m² ou encore votre prix forfaire. Ces unités de mesure sont différentes mais servent à calculer facilement le budget nécessaire à des travaux de maçonnerie.

Vous avez trois modes de facturation possibles en tant que maçon :

  • La facturation à l’heure : dans ce cas, vous décompterez les heures passées et multiplierez par votre taux horaire. Le problème avec cette méthode est l’évaluation des heures passées. En effet, si vous avez établi un devis pour un mur par exemple qui devait vous prendre 7 h de travail et que vous en avez passé le double… eh bien, vous ne pourrez facturer au client que les heures que vous aviez estimées sur le devis.
  • La facturation au forfait : il s’agit de facturer une prestation sous forme de forfait. Par exemple, un mur coûtera 15000 € tout compris. Le problème avec cette méthode est qu’elle n’est pas juste par rapport au travail demandé et la marge réalisée sera variable en fonction des chantiers et des diverses options possibles.
  • La facturation au m² : c’est la méthode de facturation la plus juste et la plus rentable. En effet, le travail est fonction de la surface ce qui rejoint beaucoup de travaux pour ne pas dire tous les travaux de maçonnerie. Ainsi, vous estimez le prix au m² et vous multipliez par les surfaces que vous avez réalisées. Il faudra ensuite voir si le temps passé au m² a été rentable pour vous ou pas.
guide prix prestations maçonnerie

La maçonnerie peut concerner aussi bien des travaux de construction que de rénovation, des chantiers intérieurs ou extérieures, … Il est donc difficile de calculer avec précision le prix d’une prestation de maçonnerie. Pour vous aider à estimer et comparer les tarifs, voici le guide des prix des différents travaux de maçonnerie.

 

Frais de déplacement, livraison des matériaux et taux de TVA

Lors de la facturation, vous allez également ajouter les frais de déplacement. Il s’agit d’un surcoût à régler par le client dans le but de rembourser le coût de vos trajets jusqu’au chantier. Ces frais sont le plus souvent stipulés sous la forme de forfait en fonction de l’éloignement entre le siège de la société et le domicile du client. Bien entendu, libre à chaque maçon de faire un geste commercial en réduisant ou en supprimant les frais de déplacement.

Pour les projets de gros œuvre, il est fréquent de facturer au client des frais de livraison des matériaux. En effet, la construction d’un mur, d’une maison ou encore la réalisation de fondations nécessitent de faire venir sur le chantier une quantité importante de matériaux. Le béton peut être livré par un camion-toupie par exemple, les parpaings sont à livrer par camion également, … Concernant les frais de location de certains équipements, ils sont le plus souvent compris dans le prix des travaux de maçonnerie.

Enfin, vous allez également mentionner la TVA qui sera différente selon que vous ayez réalisé un travail dans le neuf ou en rénovation. Les tarifs des maçons donnés plus haut sont exprimés hors taxes (HT), il faut donc ajouter le taux de TVA. Le tout vous donnera le total général TTC à régler par le client selon les conditions de paiement que vous aurez fixer dans le devis.

 

Ne pas travailler au black quand on est maçon

Certains maçons professionnels proposent à certains clients de travailler au noir. Le tarif horaire d’un maçon au black est inférieur à celui d’un maçon déclaré, ce qui peut sembler financièrement plus intéressant au client. Pourtant, il est fortement déconseillé de travailler au black quand on est maçon. Tout d’abord, il y a le caractère illégal du travail dissimulé qui peut engendrer une amende importante en cas de contrôle..

Ensuite, les ouvrages maçonnés peuvent avoir des malfaçons entraînant l’apparition de fissures sur les murs par exemple. Le client mécontent vous attaquera alors sous la forme d’un litige. De plus, les clients attendent une garantie de sécurité quand un professionnel intervient sur des éléments porteurs de l’édifice.

Enfin, vous pouvez facilement vous blesser sur un chantier de maçonnerie. Les matériaux sont lourds, vous travaillez en hauteur et manipulez des machines puissantes. En cas d’accident lors des travaux, vous ne serez pas couvert par la sécurité sociale par exemple. Sans parler des vols fréquents de matériaux de construction sur les chantiers de maçonnerie pour lesquels vous ne serez pas assuré et donc pas remboursé par votre assurance professionnelle.

 

Comment établir un devis quand on est maçon ?

Là encore, ce n’est pas toujours évident d’établir les premiers devis quand on débute dans le métier. En effet, l’expérience pour juger un chantier et l’évaluer vous manque. Toute la complexité d’un devis maçonnerie est d’assurer une marge commerciale pour l’entrepreneur tout en proposant un montant cohérent au client. En sachant que vous serez en concurrence avec d’autres maçons.

Il va donc falloir procéder par étape afin d’arriver à un total cohérent où vous gagnerez votre vie. Et pour cela, vous allez procéder comme suit :

  • Rendez-vous avec le client : vous devez savoir exactement ce que veut le client afin de définir les prestations à mettre en œuvre et évaluer la surface des travaux. Par exemple, vous devez vous poser les questions telles que y-a-t-il un ouvrage à détruire avant de pouvoir construire ou encore quelle profondeur de fondations vont être nécessaires.
  • Chiffrer votre devis : pour l’étape du chiffrage, vous allez détailler les étapes de réalisation du travail demandé. Ensuite, vous allez évaluer le temps nécessaire pour chaque étape et le prix des matériaux indispensables. Enfin, vous allez chiffrer en fonction de la surface chaque étape du travail pour obtenir un résultat global en appliquant votre marge.
  • N’oubliez pas les frais de déplacement, de livraison des matériaux et la TVA.

Vous avez maintenant toutes les données en main pour établir votre devis de maçonnerie. Et pour que cela soit plus concret pour vous, voici un exemple qui vous montre les informations à inscrire ainsi que les mentions obligatoires d’un devis travaux :

Il ne vous reste plus qu’à indiquer les conditions de paiement. Il est important d’obtenir rapidement un premier paiement afin de pouvoir payer les matériaux de construction nécessaires au chantier. À savoir que les maçons pratiquent généralement les modalités de paiement suivantes :

  • 20% d’acompte à la commande.
  • 50% en cours de travaux.
  • 30% à la livraison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2020, Le site des artisans du bâtiment par France Devis