• février

    28

    2017
  • 492
  • 1
Devenir un artisan RGE

Devenir un artisan RGE

À quoi sert la certification RGE ? Comment devenir un artisan RGE ? Quelles sont les démarche pour devenir RGE ? Quel est le prix de la formation RGE Eco-artisan ? Le label RGE peut vous ouvrir la porte de nombreux chantiers inaccessibles jusqu’alors. Ce sigle signifie « Reconnu Garant de l’Environnement » et offre de nombreux avantages en tant qu’entreprises et artisans du bâtiment. Découvrez le prix de la formation RGE et les démarches pour obtenir le label RGE avec la qualification ECO Artisan.

Qu’est-ce que le label RGE ?

Lancé en 2011 par l’État et l’ADEME, la mention RGE atteste d’une compétence accrue quant au principe d’éco-conditionnalité. Le label RGE est attribué, sous certaines conditions, aux entreprises et aux artisans du bâtiment qui effectuent des travaux de rénovation énergétique et dont la compétence en matière d’efficacité énergétique est reconnue par une institution qualifiante. Les professionnels concernés par ce label relèvent donc des domaines de travaux de pose et d’installation de certains matériels spécifiques.

Les entreprises du bâtiment ayant le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ont suivi des formations leur permettant de réaliser des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique. Ces professionnels RGE mettent en oeuvre des compétences lors du chantier afin de mieux isoler l’habitat ou encore améliorer l’efficacité énergétique du logement.

Voici les principaux travaux qui seront accessibles aux artisans labellisé RGE :

  • Chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz.
  • Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d’entrée donnant sur l’extérieur.
  • Matériaux d’isolation thermique des parois opaques (murs en façade ou en pignon, planchers bas, toiture-terrasse, planchers de combles perdus, rampants de toiture et plafonds de comble).
  • Équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires ;
  • Équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses.
  • Pompes à chaleur.
  • Échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques (dit puits canadien ou provençal).

Pour pouvoir obtenir des aides publiques en tant que particulier, il convient pour le particulier de faire intervenir un professionnel ayant la mention RGE. Mais également de faire installer du matériel permettant d’améliorer la consommation énergétique du logement : isolation des fenêtres, chauffe-eau thermodynamique, PAC air/eau, …

Avantages des qualifications RGE

Les avantages de ce label RGE concernent aussi bien l’artisan du bâtiment que le client. Le professionnel peut répondre à des demandes auxquelles il n’avait pas accès jusqu’alors et le client bénéficie d’avantages fiscaux qui lui permettent de financer une partie du coût des travaux de performance énergétique. Pour y avoir droit, il doit répondre à l’éco-conditionnalité du label RGE. Découvrez quels sont les avantages d’un professionnel qualifié RGE pour faire des travaux de rénovation énergétique.

Avantages des qualifications RGE pour le professionnel

La qualification RGE est une garantie de sérieux auprès des clients. En effet, l’artisan ou l’entreprise titulaire de ce label l’obtient en répondant à des critères de compétences en matière énergétique, de qualifications professionnelles reconnues et de capacités financières. C’est donc un gage de qualité et de reconnaissance des compétences professionnelles de l’artisan ou de l’entreprise du bâtiment. Ce label est donc un gage de qualité concernant les prestations effectués par les professionnels RGE.

La qualification RGE élargit le panel des clients potentiels auquel l’artisan peut proposer ses services. Mais il assoit aussi la réputation de l’entreprise auprès de tous ses clients. Une institution référente en la matière reconnait la qualité des prestations de l’artisan. Vos clients auront donc une totale confiance dans vos services et signeront d’autant plus facilement votre devis.

De plus, ce label vous permet de travailler en sous-traitance pour des entreprises ayant elles même le RGE. Sans lui, vous ne pourriez accepter certains chantiers de sous-traitance. Là encore, votre marché de clients potentiels s’agrandit grâce au signe de qualité RGE.

Avantages d’une entreprise RGE pour le client

Tout particulier voulant effectuer des travaux de rénovation à caractère de performance énergétique dans un logement ancien peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, d’aides locales et du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à condition de faire appel à un professionnel RGE pour réaliser les travaux.

En effet, de plus en plus de particuliers recherchent des professionnels RGE pour réaliser leurs projets travaux. Le gouvernement oblige les particuliers à embaucher des artisans labelisé RGE pour pouvoir bénéficier des aides financières et des crédits d’impôt.

Une entreprise possédant la mention RGE est donc obligatoire pour que le client puisse obtenir des aides de l’État en faveur de l’économie d’énergie.

Comment obtenir le label RGE ?

Le label RGE doit être demandé par le professionnel auprès des organismes certifiés. Pour cela, il doit déposer son dossier de candidature en mentionnant le signe de qualité RGE qu’il souhaite obtenir en fonction de son métier. Les entreprises étrangères peuvent elles aussi demander le RGE en suivant la même procédure. Les organismes en charge d’étudier les dossiers se réfèrent à une liste de conditions d’obtention et oblige à suivre une formation avant de rendre leur verdict.

Quels sont les métiers et artisans concernés ?

La grande majorité des entreprises du bâtiment peuvent obtenir le label RGE. En effet, la mention RGE cible les travaux qui permettent d’améliorer les performances énergétiques des maisons et appartements. De ce fait, tous les professionnels intervenant sur des chantiers de rénovation ou de constructions sont susceptibles de pouvoir suivre une formation pour obtenir ce label. Aussi, les installateurs d’équipements utilisant des énergies renouvelables sont concernés.

Par conséquent, les entreprises de maçonnerie, d’isolation, de toiture et couverture, d’électricité, des fenêtres, … et même les architectes et maîtres d’oeuvre. Les formations pour obtenir la mention RGE sont différentes d’un métier de l’artisanat à l’autre. Les démarches à entreprendre et les conditions d’obtention peuvent donc différer selon les artisans. Si vous avez une entreprise du bâtiment, la qualification RGE vous concernera certainement.

Conditions d’obtention du label RGE

Les organismes certifiant vont vérifier différents points tant au niveau légal qu’au niveau de vos compétences afin de vous délivrer ou non le RGE. Il s’agit également d’un investissement car, comme toute formation, l’obtention du label RGE est payante. En plus du respect des critères pour devenir artisan RGE, il vous faudra payer le coût d’obtention du label RGE.

Voici les principales conditions pour pouvoir obtenir le label RGE en tant qu’artisan du bâtiment :

  • D’un point de vue légal, vous allez devoir justifier de la souscription de la garantie décennale et comme quoi vous êtes à jour de vos obligations légales.
  • D’un point de vue professionnel, l’entreprise devra désigner un responsable technique et opérationnel. Elle devra apporter la preuve des compétences de cette personne. Cette preuve sera faite par le suivi d’une formation courte.
  • L’entreprise devra ensuite réaliser au moins deux chantiers dans les quatre années dans le domaine d’activité RGE. L’organisme vérifiera également que l’entreprise a bien pris des sous-traitants eux mêmes détenteurs du label RGE.
  • Enfin, l’entreprise devra se soumettre à un audit de chantier dans les deux ans qui suivent sa demande de labellisation.

L’organisme s’appuie sur un référentiel portant sur l’exigence des normes NF X50-091 ou équivalente et NF EN ISO 17065 ou équivalente pour attribuer le label. Ainsi, le test final sera l’audit de votre réalisation pour déterminer si ce chantier respecte bien les enseignements appris lors de la formation RGE. Si le chantier est approuvé, vous serez officiellement Reconnu Garant de l’Environnement.

Organismes délivrant le label RGE

Le label RGE est délivré par des organismes indépendants qui s’occupent également de former les professionnels. Les organismes qui valident le signe de qualité RGE varient en fonction des travaux et prestations réalisés. Ainsi, ce n’est pas le même organisme qui délivra la mention RGE à un installateur de fenêtres, à un couvreur ou à un expert des énergies renouvelables.

Les organismes délivrant le RGE sont eux-mêmes soumis à des contrôles très stricts de la Cofrac (Comité Français d’Accréditation). Ils se sont engagés à respecter la charte regroupant les critères de délivrance du RGE et ont signé une convention d’État pour encadrer les modalités de gestion de qualité.

Parmi eux, on retrouve les organismes auxquels vous devrez adresser votre demande en fonction de votre métier :

  • Qalifelec pour les travaux électriques en matière d’efficacité énergétique et d’installation des énergies renouvelables.
  • Qualit’EnR dont l’organisme se divise en plusieurs sections et regroupent les métiers en rapport avec les énergies renouvelables :
    • Qualisol pour les installateurs de solaire thermique.
    • QualiPV pour les installateurs de solaire photovoltaïque.
    • Qualibois pour les installateurs de bois énergie.
    • Qualipac pour les installateurs de pompes à chaleur.
    • Qualibat : Tous travaux liés à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables.
    • Certibat: Travaux de rénovation énergétique globale.
    • Cequami : Travaux de performance énergétique.

À quels organismes s’adresser pour obtenir la mention RGE ? Pour savoir à quel organisme vous adresser pour obtenir le label RGE en fonction de votre métier, tout dépend du signe de qualité que vous voulez avoir. Il existe notamment la mention RGE Travaux et mention RGE Études. Ces deux mentions se divisent en plusieurs certifications qui concernent des travaux précis : travaux liés à la performance énergétique, travaux liés aux énergies renouvelables, travaux d’efficacité énergétique, …

Formation à suivre pour devenir un artisan RGE

La première étape est de constituer et envoyer votre dossier de candidature auprès de l’organisme compétent pour votre secteur d’activité. Pour obtenir votre RGE, vous devrez ensuite suivre une formation courte auprès d’un organisme de formation. Il s’agit de la partie théorique de la formation pour devenir entreprise RGE. À l’issu de cette formation, vous passerez un QCM (questionnaire à choix multiples) auquel vous devez obligatoirement réussir pour obtenir votre label.

Ces formations se passent dans des organismes différents selon la qualification que vous souhaitez obtenir. Pour les qualifications en rénovation énergétique, vous passerez par Feebat Renove alors que pour les qualifications en énergie renouvelable se font par Qualit’EnR. À noter que les artisans pouvant justifier d’une formation certifiante ou diplômante sur l’approche énergétique du bâtiment sont dispensés de suivre la formation.

Enfin, les formateurs effectueront un contrôle d’un chantier réalisé par votre société afin de s’assurer que le savoir-faire acquis lors de la partie théorique est bien maîtrisé. Si cet audit de l’une de vos réalisations est positif, vous obtiendrez un certificat de qualification RGE à la fin de la formation.

Durée de validité du label RGE

La validité du label est de 4 ans. Votre entreprise sera considérée comme « Reconnu Garant de l’Environnement » pendant une période de 4 ans après l’obtention du certificat de qualification RGE. Au bout de cette durée, vous devrez réactualiser votre dossier afin d’obtenir la prolongation de votre label.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Votre métier
Vos coordonnées
  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Annuler la réponse

1 COMMENTAIRE

  • Remi Hulin
    18 avril 2018, 9 h 19 min RÉPONDRE

    Je suis artisan agréé RGE et je suis également en tant que locataire éligible à l’isolation pour 1 € .. esque je peu isoler mon logement en tant artisan agréé RGE pour 1 € et être rembourse par l’état ?

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2017 Le site des artisans du bâtiment par France Devis