• avril

    7

    2023
  • 940
  • 0
Chauffeur BTP : quel permis avoir pour conduire un camion toupie ?

Chauffeur BTP : quel permis avoir pour conduire un camion toupie ?

Dans le secteur du BTP, il est fréquent de devoir transporter des charges lourdes, des matériaux particuliers ou des produits spécifiques. Pour conduire un camion-toupie, le chauffeur BTP doit passer un permis particulier. Quelle formation doit-il suivre ? Quel est son coût ? Comment se déroule la formation ? Quelles sont les épreuves à passer ? Focus sur le permis pour camion-toupie.

 

Quel permis passer pour conduire un camion-toupie ?

 

Pour conduire un camion-toupie, le permis B est insuffisant. Il est en effet nécessaire de passer le permis C.

Le chauffeur BTP conducteur de camion-toupie doit être habilité à manipuler un véhicule dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est supérieur à 3,5 tonnes.

L’obtention du permis C ne vous permet toutefois pas de tout faire. Il existe des limitations en matière de tonnage :

  • camion-toupie à deux essieux : 19 tonnes de charge au maximum ;
  • camion-toupie à trois essieux : 26 tonnes de charge au maximum ;
  • camion-toupie à quatre essieux : 32 tonnes de charge au maximum.

Si vous devez être amené à conduire un malaxeur semi-remorque à deux essieux, dont le PTAC peut atteindre 38 tonnes, il sera alors nécessaire de passer le permis E en plus du permis C.

Pour conduire un camion-toupie, une qualification supplémentaire vous sera demandée : la qualification FIMO ou permis FIMO (formation initiale minimum obligatoire). Elle est le préalable nécessaire pour être autorisé à utiliser votre permis C. Vous pouvez en être dispensé dans certains cas particuliers, si vous possédez des diplômes spécifiques vous autorisant à conduire des poids lourds. Lorsque la conduite de camion n’est pas votre activité principale, vous pouvez également bénéficier d’une dispense. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

 

Permis camion-toupie : quel est le coût de la formation ?

 

La formation pour conduire un camion-toupie se décompose en deux parties :

  • le permis C : Le coût de la formation pour le permis C oscille entre 2 000 et 3 000 euros ;
  • le permis FIMO : Le coût est à peu près équivalent à celui du permis C, soit entre 2 500 et 3 000 euros.

Vous devez par conséquent prévoir un budget d’environ 6 000 euros pour conduire un camion-toupie. À cette somme s’ajoutent les frais d’inscription. Comptez entre 50 et 200 € supplémentaires.

 

Comment se déroule la formation pour devenir chauffeur de camion-toupie ?

 

Quelle formation pour devenir conducteur de camion-toupie ?

La formation pour devenir chauffeur de camion-toupie se fait en deux temps : le permis C et le permis FIMO.

 

Pour devenir chauffeur BTP, et plus précisément conducteur de camion-toupie, vous devez suivre une formation. Plusieurs organismes proposent des sessions de formation pour le permis poids lourds. Deux formations doivent être successivement suivies : la formation pour le permis C puis la formation FIMO.

 

La formation pour le permis C

Pour avoir le droit de suivre la formation permis C, vous devez :

  • avoir plus de 21 ans ou être en formation professionnelle de conducteur ;
  • avoir le permis B ;
  • être médicalement apte à passer les différentes épreuves du permis C ;
  • être en règle avec les obligations de la JDC (journée défense et citoyenneté) si vous êtes français ;
  • avoir vos attaches professionnelles et/ou personnelles en France depuis plus de 6 mois, si vous êtes membre de l’Espace économique européen, monégasque, suisse ou andorran ;
  • posséder un titre de séjour valide et vivre en France depuis au moins 6 mois, si vous êtes étranger.

Vous pouvez vous inscrire vous-même à la session de formation ou passer par votre centre de formation qui s’en charge.

La formation permis C débute par une préparation au code. Il existe des dispenses de code, notamment si vous l’avez déjà passé et obtenu depuis moins de 5 ans, ou si vous avez passé un autre permis de conduire (sauf AM) depuis moins de 5 ans.

Vous êtes par ailleurs préparé à l’examen pratique de conduite. Pour cela, vous apprenez à manipuler le véhicule, à respecter la réglementation et à assurer la sécurité.

La durée de la formation est de 105 heures.

 

La formation pour le permis FIMO

Pour avoir le droit de suivre la formation FIMO, vous devez :

  • avoir plus de 21 ans ;
  • être titulaire du permis C1, CE, D1 ou DE.

La formation FIMO doit se dérouler dans un centre agréé par l’Etat. Elle a pour objectif de vous permettre d’améliorer votre conduite et la réalisation de vos manœuvres, de connaître la réglementation professionnelle et d’appuyer sur le respect de la sécurité routière. Quatre axes sont ainsi le squelette de la formation :

  • l’apprentissage des manœuvres professionnelles et le perfectionnement à la conduite ;
  • le respect de la réglementation en vigueur et le respect des différentes règles de sécurité ;
  • l’apprentissage de la conduite en fonction de l’environnement (tunnel, situations d’urgence, route de mauvaise qualité) ;
  • l’évolution au sein d’une entreprise.

La formation consiste en un ensemble de cours théoriques et de sessions pratiques en atelier ou sur des portions de goudron aménagées.

La durée de la formation est d’environ 140 heures. Elle s’étale sur quatre semaines consécutives.

 

Quelles sont les épreuves à passer pour devenir chauffeur camion-toupie ?

 

Si vous n’êtes pas dispensé de code, vous devrez par conséquent passer l’examen théorique du permis C.

L’examen pratique du permis C se fait en deux temps :

  • l’épreuve hors circulation : Il s’agit d’une épreuve théorique au cours de laquelle vos connaissances en matière de réglementation et de sécurité seront évaluées. L’épreuve se décompose en une interrogation écrite, une interrogation orale, des tests de sécurité et un exercice de maniabilité. Vous devez avoir 16 points au minimum, n’avoir aucune note éliminatoire et être reçu à l’épreuve de maniabilité ;
  • la conduite en circulation : Vous devez montrer que vous savez vous installer dans votre véhicule, assurer votre sécurité à bord, être autonome, prendre conscience du risque, utiliser les commandes, prendre une information, adapter votre allure aux circonstances, appliquer la réglementation, communiquer avec les autres usagers de la route, maintenir les espaces de sécurité, partager la chaussée. Vous êtes admis à cette épreuve pratique si vous avez un total de 17 points, sans erreur éliminatoire.

En ce qui concerne le permis FIMO, la validation repose également sur deux domaines :

  • la sphère théorique, à travers un QCM de 60 questions ;
  • la sphère pratique, à travers un contrôle continu sur les quatre semaines de formation.

La validation de la FIMO se traduit par la délivrance de la carte de conducteur. Elle est valable dans toute l’Europe.

 

Chauffeur BTP : une formation continue est-elle obligatoire ?

 

Une fois votre permis C et votre permis FIMO en poche, vous êtes tenu de procéder à un recyclage FIMO tous les 5 ans. C’est ce que l’on appelle la Formation Continue Obligatoire.

La FCO a une durée de 37 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Devenir Artisan RGE

Obtenez facilement votre qualification et votre Label RGE.

Faire une demande
Nous contacter - © Copyright 2024, Le site des artisans du bâtiment par France Devis