• octobre

    28

    2019
  • 52
  • 0
Raccordement électrique provisoire sur chantier

Raccordement électrique provisoire sur chantier

Il est possible que certains bâtiments soient dépourvus d’électricité lorsqu’un artisan doit y intervenir pour effectuer des travaux. C’est souvent le cas lors de travaux de construction dans le neuf ou encore pour de gros travaux de rénovation. Parmi les préparatifs à ne pas omettre avant de débuter le chantier, il y a donc le raccordement électrique provisoire. En effet, l’électricité va vous être utile tout au long des travaux. Ainsi, il faut prévoir un compteur de chantier qui permet d’alimenter le chantier en électricité.

Qu’est-ce qu’un compteur de chantier ? Comment souscrire un raccordement électrique provisoire ? Quelles sont les démarches pour ouvrir un compteur de chantier EDF ? Où louer un compteur provisoire pour un chantier ? Le compteur de chantier est un équipement obligatoire pour de nombreux travaux. Nos experts vous donnent toutes les informations sur le raccordement électrique provisoire sur un chantier auprès d’un fournisseur comme EDF Entreprises ou Enedis.

 

Bien préparer un chantier BTP

 

Plusieurs choses sont à prévoir avant de démarrer un chantier. L’électricité en fait partie. En effet, il est difficile de travailler sur un chantier sans électricité car les artisans utilisent de nombreux équipements électriques. Pour ce faire, il faut demander un raccordement électrique provisoire. Outre la demande, il faut également prévoir la durée et demander un compteur de chantier qui sera dédié uniquement aux travaux. Pourquoi demander le raccordement électrique ? Comment estimer la durée ? Voici les explications pour comprendre pourquoi il est indispensable qu’un chantier dispose de l’électricité et comment calculer la durée de raccordement provisoire.

 

L’électricité est souvent obligatoire sur un chantier

Pour rappel, il est difficile de se passer d’électricité sur un chantier. En effet, il faut pouvoir brancher les machines comme la bétonnière ou encore les outils comme le perforateur si vous voulez travailler dans de bonnes conditions. De même, l’électricité est indispensable pour travailler quand la lumière commence à baisser, surtout en hiver lorsque la nuit vient tôt. Il faut alors brancher des projecteurs de chantier afin de terminer votre journée de travail.

Pour tout cela, vous avez besoin du compteur de chantier. Si vous intervenez dans une maison qui n’est pas raccordée à l’électricité, ou dans laquelle l’électricité a été coupée par le propriétaire, vous devez donc prévoir une installation électrique provisoire qui se matérialise sous la forme d’un coffret de chantier. Ce dernier comprend un tableau électrique à la puissance adaptée ainsi que tous les accessoires pour être aux normes. Une fois le coffret raccordé, vous bénéficierez de prises de courant pour brancher vos outillages.

En effet, il n’est pas pensable de vous brancher avec des rallonges chez les voisins pour effectuer les travaux. De plus, l’électricité du chantier fait partie des frais courants liés à des travaux précis. Vous avez donc dû prendre son coût en compte lors de l’établissement du devis.

installation provisoire électrique chantier

Pour avoir de l’électricité lors d’un chantier ou de travaux dans une construction neuve, il faut mettre en place un compteur électrique provisoire. L’ouverture d’un compteur provisoire chez EDF ou ENEDIS se fait sur demande. Le fournisseur d’énergie peut vous louer un compteur provisoire ou simplement activer le raccordement du compteur de chantier.

 

Estimer la durée du raccordement provisoire à l’électricité

De même qu’il ne faut pas oublier de faire la demande au préalable, il faut également estimer la durée du raccordement provisoire électrique. Pour cela, vous allez prendre en compte la durée estimée des travaux et demander le compteur de chantier pour une durée de date à date.

Il faut savoir que la durée estimée permet de souscrire à deux types de contrats différents selon que la durée soit supérieure à 28 jours ou inférieure ou égale à ce délai. Selon les conditions du fournisseur d’énergie choisi, il sera possible d’allonger la durée du raccordement provisoire. Si un artisan du bâtiment a pris du retard sur le chantier et que la livraison des travaux est repoussée de quelques jours, il vous faudra alors contacter le fournisseur pour demander la prolongation de quelques jours.

 

Comment équiper son chantier en électricité ?

 

Pour demander le raccordement électrique du chantier, il va falloir effectuer des démarches auprès d’un fournisseur d’énergie. C’est lui qui vous fera installer le compteur de chantier et qui le raccordera au réseau électrique. De plus, il est possible de louer un compteur de chantier auprès de votre fournisseur si votre entreprise n’en possède pas un. Néanmoins, il s’agit d’un bon investissement et vous trouverez de nombreux compteurs provisoires d’occasion et à moindres coûts. Alors, quelles sont les étapes de demande d’un raccordement provisoire électrique ? Toutes les réponses sont ici.

 

Le compteur provisoire de chantier, c’est quoi ?

Un compteur provisoire de chantier est un compteur électrique classique qui décompte le courant utilisé. La particularité réside dans le fait qu’il n’y a pas de souscription d’abonnement. En effet, il s’agit d’un contrat de fourniture provisoire. Ce compteur permet la fourniture d’électricité sur le chantier pendant la durée des travaux. Mais attention, il est interdit de demander un compteur provisoire en dehors des activités de chantier.

Pour fonctionner, ce coffret électrique doit être raccordé au réseau basse tension public par un fournisseur d’électricité. Un technicien va alors venir effectuer le raccordement et vérifier le fonctionnement de la ligne électrique provisoire. Il va également contrôler le compteur de chantier pour être certain qu’il respecte bien les normes de sécurité.

 

Quel fournisseur d’énergie contacter ?

Les professionnels du bâtiment choisissent généralement EDF Entreprises ou Enedis car leurs offres répondent aux besoins du BTP. Si vous avez prévu un raccordement provisoire inférieur à 28 jours, vous pouvez prendre attache avec Enedis ou votre conseiller EDF Entreprises près du lieu du chantier.

Tout dépend de la durée prévue de votre chantier. En effet, si vous avez prévu une durée supérieure à 28 jours, vous contactez votre fournisseur d’électricité comme EDF qui s’occupe de prendre les informations nécessaires à votre raccordement. Il faut savoir que le raccordement provisoire peut vous être accordé pour un délai de 1 an maximum avec une prorogation de 3 mois de la durée initiale.

Voici les offres de branchement provisoire pour un chantier proposées par EDF Entreprises et Enedis :

Vous hésitez entre ces deux fournisseurs ? Pour bien comparer les offres, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • La puissance nécessaire de cette installation électrique provisoire (exprimée en kVA).
  • L’adresse du chantier ainsi que la localisation du compteur provisoire sur le chantier.
  • La date et la durée du raccordement.
  • La prestation de dé-raccordement par le fournisseur lui-même.

 

Les démarches à suivre pour équiper son chantier en électricité

Quel que soit le fournisseur d’électricité choisi, vous allez devoir donner les mêmes informations sur le chantier et vos besoins, à savoir :

  • L’adresse du chantier.
  • Les dates souhaitées de raccordement, la durée et la date d’installation du compteur.
  • La puissance désirée.
  • Le type de branchement : monophasé ou triphasé.

Si vous n’avez pas encore de compte client auprès du fournisseur choisi, il vous faudra également fournir des documents sur la société ainsi que les informations de facturation.

Si vous êtes passé par votre fournisseur d’électricité, celui-ci contacte alors Enedis pour lui donner tous les renseignements. Ensuite, Enedis vous fixe un rendez-vous pour le raccordement provisoire. Vous devez être présent sur le chantier, le jour du raccordement. Enedis facture ensuite la mise en service à votre fournisseur d’électricité qui vous le refacture à son tour. Un surcoût peut être facturé pour le dé-raccordement de la ligne à la fin des travaux.

 

Activation du compteur provisoire sur votre chantier

Le compteur provisoire est activé le jour de démarrage souhaité. Le compteur va ensuite enregistrer votre consommation énergétique qui vous sera facturée. À la fin du chantier, il faudra faire une demande de dé-raccordement auprès d’Enedis qui viendra enlever le compteur provisoire sur rendez-vous et vous le facturera directement ou par l’intermédiaire de votre fournisseur d’énergie.

Pour que le compteur de chantier soit bien activé au démarrage du chantier, il convient de faire la demande quelques semaines à l’avance. En effet, un rendez-vous avec un technicien doit être posé pour que ce dernier puisse mettre en route la distribution d’électricité sur le chantier.

 

Prix d’un raccordement électrique provisoire pour chantier

 

Combien coûte un raccordement électrique provisoire pour chantier ? Quels sont les facteurs de prix qui viennent influer sur le prix final ? Pour rentrer dans le vif du sujet et vous permettre de chiffrer la pose d’un compteur de chantier, nos experts du bâtiment ont mené l’enquête et vous livrent les conclusions de leurs investigations. Découvrez en détails le prix d’un compteur de chantier, à l’achat ou en location, ainsi que le tarif de l’électricité consommée.

 

Facteurs de prix pour équiper son chantier en électricité

Les facteurs qui vont influencer le prix d’un raccordement électrique provisoire pour chantier sont de différents ordres, à savoir :

  • Vous comptez louer ou acheter le compteur de chantier ? En effet, vous pouvez soit louer le compteur soit en acheter un si vous vous en servez régulièrement.
  • La puissance voulue (inférieure ou supérieure à 36 kVA).
  • Installation monophasée ou triphasée.
  • Terrain fixe, semi-équipé ou pré-équipé.
  • Opération « groupée » ou « isolée ».
  • Le nombre de prises et les accessoires.
  • Les frais d’ouverture de compteur provisoire qui peuvent varier d’un fournisseur à l’autre.
prix compteur électrique provisoire

Les artisans du bâtiment ont la possibilité de louer un compteur de chantier. Les tarifs mensuels de location dépendent de la puissance du tableau électrique (inférieure ou supérieure à 36 kVA). En moyenne, il faut compter 30€ par mois. Une astuce consiste à acheter un compteur de chantier EDF d’occasion.

 

Le prix moyen d’un raccordement électrique provisoire

Concernant le prix moyen pour un branchement provisoire sur chantier, il faut distinguer le coût du matériel et les tarifs liés au contrat « électricité provisoire » et à la consommation. Pour un artisan du bâtiment réalisant régulièrement des travaux de construction ou de rénovation, il est fortement recommandé d’acquérir son propre compteur de chantier provisoire afin de faire des économies sur la durée.

Le prix d’un raccordement provisoire va varier en fonction des variables énoncées ci-dessus, à savoir :

  • Achat d’un compteur électrique neuf : entre 200€ et 500€
  • Achat d’un compteur de chantier d’occasion : entre 100€ et 200€
  • Location d’un compteur électrique :
    • 93€ / mois pour 36 KVa
    • 31€ / mois pour une puissance supérieure
  • Prix raccordement électrique :
    • Terrain nu :
      • Opération groupée : 155€
      • Opération isolée : 260€
    • Terrain demi équipé non fixe :
      • Opération groupée : 115€
      • Opération isolée : 195€
    • Terrain pré équipé fixe :
      • Opération groupée : 65€
      • Opération isolée : 110€
tarif contrat branchement provisoire edf

En plus du prix du matériel, il vous faudra payer l’ouverture d’un contrat ainsi que l’électricité consommée sur le chantier. Pour cela, vous devez contacter EDF Entreprises ou ENEDIS qui vous fourniront la grille tarifaire en fonction de la puissance du compteur provisoire. Le tarif contrat de branchement provisoire EDF dépend ensuite de votre consommation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2019, Le site des artisans du bâtiment par France Devis