• juillet

    7

    2022
  • 96
  • 0
BTP : les vêtements pour travailler sur les chantiers en été

BTP : les vêtements pour travailler sur les chantiers en été

La plupart des métiers du BTP sont réputés difficiles pour différentes raisons. Le fait de travailler dehors en est une. Les maçons ou les couvreurs doivent en effet supporter les affres de l’hiver et le soleil de plomb des périodes de fortes chaleurs estivales. Quelles sont les règles de sécurité pour les artisans du BTP en été ? Quels sont les vêtements à privilégier ou les équipements interdits ? Quelles sont les obligations en fonction du métier du BTP ? Essayons de comprendre.

 

Quelles sont les règles de sécurité en matière d’équipement de chantier ?

 

Quels sont les équipements à porter obligatoirement sur un chantier en été ?

En été, le casque reste obligatoire sur un chantier du bâtiment.

En été, lorsque la température grimpe et que le soleil tape, il peut être tentant de venir travailler en tenue plus légère. Si le confort est important, la sécurité l’est tout autant. Il est par conséquent impossible de choisir vos vêtements de chantier en fonction de vos envies. La réglementation s’impose à l’artisan du bâtiment.

Selon les dispositions de l’article R4321-1 du code du travail, l’employeur doit fournir un équipement de travail approprié, afin de préserver la sécurité et la santé du travailleur.

Deux critères président au choix de vos vêtements sur les chantiers en été :

  • la sécurité : Votre équipement ne doit pas augmenter les risques d’accidents du travail. Il doit même les limiter ;
  • l’image de marque de votre entreprise : Vous devez rester présentable devant les clients. Certaines tenues sont prohibées, car indécentes.

Au regard du premier critère, deux équipements sont irremplaçables sur un chantier de construction ou de rénovation :

  • le casque : Quelles que soient les conditions extérieures, votre tête doit être protégée. Il est par conséquent inenvisageable de laisser de côté votre casque, que vous transpiriez à grandes gouttes ou non ;
  • la paire de chaussures de chantier : Vos chaussures vous permettent d’éviter les perforations, les fractures et les entorses. Vous devez conserver cet équipement en hiver comme en été. Elles doivent monter jusqu’aux chevilles et posséder un bon niveau d’isolation au niveau de la semelle, afin de ne pas ressentir la chaleur du bitume.

Il faut ajouter à cette liste, en fonction du métier du BTP exercé : les gants de chantier, les casques anti-bruit et les masques.

 

Quels vêtements porter en été dans le BTP ?

 

En été, il est recommandé de porter :

  • des vêtements clairs : En privilégiant des équipements de protection de couleur claire, vous limitez la pénétration de la chaleur au niveau du revêtement. Les couleurs foncées absorbent au contraire la chaleur. En portant du blanc, du beige ou des couleurs pastel, les artisans souffrent moins en période de canicule ;
  • des bermudas, des shorts : Dans certaines professions du BTP, il est possible de raccourcir un peu la longueur du pantalon. Il n’est bien entendu pas question de porter un short de plage ou un bermuda fleuri ! Sachez rester sérieux, tout en mettant vos jambes au frais. Le short ou le bermuda professionnels vous offrent davantage d’aisance dans vos mouvements. Ils facilitent notamment les postures fléchies et permettent une bonne aération. Il existe des shorts professionnels équipés de plusieurs poches, vous permettant ainsi de ranger facilement votre outillage ;
  • des pantacourts :  Moins long qu’un pantalon, le pantacourt est plus agréable à porter en été. Il présente par ailleurs l’avantage de protéger les genoux. Les pantacourts professionnels peuvent en effet accueillir des genouillères. De nombreuses poches sont également prévues pour vous libérer de vos outils. Il est par conséquent possible de mieux vivre les fortes chaleurs sans pour autant rogner sur le confort et le caractère pratique de l’équipement ;
  • des polos et t-shirts techniques anti-UV : Dans un souci de confort et d’hygiène, il est important de pouvoir évacuer la transpiration. Optez par conséquent pour un polo ou un t-shirt technique. Vous serez plus à l’aise durant les efforts et resterez au sec une plus grande partie de la journée. Si votre polo ou votre t-shirt est anti-UV vous protégez par ailleurs votre peau des agressions du soleil ;
  • des gilets de travail : Lorsque vous débutez votre journée de travail au petit matin, il est parfois préférable de porter un petit gilet de travail par-dessus votre polo ou votre t-shirt. Très résistants aux frottements et à l’usure, ils sont à la fois légers et durables. Les fabricants ajoutent souvent une polaire amovible, ce qui vous permet de conserver ce gilet de travail toute l’année ;
  • des lunettes de protection adaptées : Les artisans du bâtiment n’y pensent pas suffisamment. En été, les yeux doivent être protégés. Troquez votre paire de lunettes de protection simple contre une paire de lunettes de protection teintée.

Comme expliqué plus haut, quelle que soit la température extérieure, vous devez impérativement être équipé d’un casque et d’une paire de chaussures de chantier.

 

Quels sont les vêtements de chantier prohibés ?

 

Si l’on en revient à l’impératif de sécurité, il est formellement interdit de venir travailler sur les chantiers en été équipé :

  • d’une casquette ou d’un bob : Ces couvre-chefs ne vous protègent en rien contre les jets de pierre ou les chutes de matériaux ;
  • d’une paire de tongs ou de chaussures légères : De la même manière, vous ne pourrez éviter une fracture ou une entorse en vous équipant simplement d’une paire de chaussures de plage.

 

Vêtements de chantier BTP en été : les obligations en fonction du métier

 

Il est évident que les pratiques diffèrent selon le corps de métier auquel vous appartenez. Un peintre en bâtiment qui évolue en intérieur, dans un cadre protégé, sans risque de chutes d’objets ou de matériaux, sera bien moins exposé aux risques qu’un maçon ou un charpentier.

À partir du moment où votre métier et la nature de votre chantier imposent un niveau important de protection, vous ne pouvez par exemple faire l’impasse sur le port du casque. En revanche, si vous n’intervenez pas sur un chantier de construction, mais seul, pour une réparation mineure, une simple casquette anti-heurt peut suffire. Pour les électriciens, il existe des casques électriquement isolants.

Il appartient à votre employeur, ou à vous-même en tant qu’artisan du bâtiment, d’évaluer les risques auxquels votre métier ou votre chantier vous exposent, et adapter les équipements en conséquence.

 

Comment se protéger de la chaleur au-delà de la tenue vestimentaire ?

 

En période de canicule, alléger la tenue de chantier n’est pas forcément suffisant pour lutter contre la chaleur.

En tant qu’artisan du bâtiment, pensez également à :

  • aménager vos horaires de travail afin d’éviter les heures les plus chaudes ;
  • prendre des pauses supplémentaires ;
  • travailler sur des chantiers de repli, qui vous offrent une meilleure protection contre le soleil (en intérieur ou dans des endroits plus ombragés) ;
  • mettre à disposition des ouvriers du BTP au moins 3 litres d’eau par jour et par personne (article R4534-143 du code du travail) ;
  • arrêter le travail si les conditions deviennent véritablement dangereuses pour la santé et la sécurité des travailleurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis