• août

    2

    2017
  • 535
  • 0
Courtier en travaux

Courtier en travaux

Qu’est-ce qu’un courtier en travaux ? Quelles sont les missions d’un courtier en travaux ? Quelles sont les formations de courtage en travaux ? Vous avez envie de faire des travaux, mais pas le temps de trouver des entreprises ? Le courtier en travaux est l’homme, ou la femme, qu’il vous faut ! Intermédiaire commercial, il sélectionne les artisans du BTP susceptibles de répondre à votre besoin, négocie les tarifs des artisans et vous propose un panel de devis correspondant à vos attentes. La prestation de courtage en travaux simplifie ainsi les démarches liées à votre projet de construction ou de rénovation. Tout savoir sur le métier de courtier en travaux : rôle d’un courtier en travaux, ses rapports avec l’artisan et le particulier, la rémunération d’un courtier en travaux, …
 

Qu’est-ce qu’une entreprise de courtage en travaux du bâtiment ?

 
Dans le terme « entreprise de courtage en travaux », il y a deux notions : entreprise de courtage et travaux. Chacune demande une définition afin de mieux comprendre ce métier. Une société de courtage est en fait une entreprise qui assure une intermédiation entre un particulier en recherche d’un service et un artisan susceptible de fournir ce service. Mais le courtier doit aussi s’assurer de la bonne qualité de ce service et peut aussi poursuivre son rôle en contrôlant la bonne réalisation de la prestation.

À quoi sert un courtier en travaux ? Le courtier en travaux est donc un intermédiaire commercial entre les particuliers et entreprises désireux de réaliser des travaux et les professionnels du bâtiment. La société de courtage effectue la recherche et la sélection d’artisans pour la réalisation d’un chantier. Une fois cette étape effectuée, elle présente les différents devis au client.

Dans la grande majorité des cas, la mission d’un courtier en travaux se termine avec la présentation des devis au client. Celui-ci les accepte ou les refuse. Néanmoins, certains courtiers en bâtiment propose des services complémentaires liés à la maîtrise d’œuvre. Quand le chantier débute, le courtier en travaux prend alors le rôle de maître d’œuvre et effectue un suivi des travaux. Il peut être présent lors de la réception des travaux. L’intermédiation est donc présente du début à la fin des travaux.

Par conséquent, le courtage en travaux est une prestation uniquement commerciale. Il s’agit d’un service proposé aux particuliers et aux artisans du bâtiment dans le but de faciliter leur mise en relation. Pour mener à bien ses missions, le courtier en travaux a besoin d’avoir un carnet d’adresses rempli. Pour répondre aux demandes des particuliers, le courtier doit en effet utiliser son réseau afin de sélectionner les entreprises du bâtiment qualifiées et disponibles.
 

Faire appel à une entreprise de courtage en bâtiment

 
Pourquoi faire appel à un courtier en travaux ? Le courtage en travaux offre de nombreux avantages, aussi bien aux particuliers qu’aux artisans. Comme elle est un intermédiaire, l’entreprise de courtage en bâtiment travaille aussi bien pour le particulier que pour l’artisan du BTP. Chaque partie y trouve son compte et bénéficie d’avantages à recourir à ce type de services. En effet, un courtier en travaux est aussi bien un professionnel du bâtiment qu’un agent commercial. L’artisan comme le particulier ont donc affaire à un interlocuteur capable de parler leur langue et de comprendre leurs besoins et leurs impératifs.
 

Avantages des courtiers en travaux pour le particulier

Un particulier peut contacter un courtier en travaux pour faciliter la prospection et la sélection des artisans. L’organisation des travaux est alors plus simple car le courtier s’occupe de tout : prospection des artisans, vérification de leur société (assurances, solvabilité, qualifications, …), négociation des devis et sélection des entreprises avec le client. Il s’agit d’un véritable gage de garantie et de confiance pour le particulier. De plus, le courtage en travaux permet un véritable gain de temps pour les particuliers.

Voici la liste des avantages qu’offre une société de courtage en bâtiment pour les particuliers :

  • Avoir affaire à un professionnel capable d’envisager toutes les options : du fait que le courtier en travaux est un spécialiste du bâtiment et de la construction, il va être plus à même d’évaluer votre besoin et d’envisager toutes les solutions possibles. Il va savoir d’emblée quels professionnels doivent être impliqués dans la réalisation de votre projet.
  • Une connaissance parfaite des normes et réglementations : le bâtiment est soumis à tout un tas de règles que seul un professionnel peut maîtriser.
  • Une bonne information des aides et crédits d’impôt : le courtier en bâtiment va pouvoir vous éclairer sur les aides dont vous pouvez bénéficier en réalisant tel ou tel travaux.
  • Un gain de temps : le courtier en assurance possède déjà dans son répertoire, des artisans ayant une bonne réputation et à jour de leurs obligations.

 

Avantages des courtiers en travaux pour l’artisan

En tant qu’artisan du bâtiment, il n’est pas toujours évident de trouver de nouveaux clients. Certains services comme les plateformes de devis en ligne et les sociétés de courtages permettent aux artisans de trouver des chantiers à faire sans aucune prospection. Il est ainsi plus facile et rapide de remplir son carnet de commandes.

Les courtiers en travaux sont des apporteurs d’affaires pour les entreprises du bâtiment car ils les mettent en relation avec des particuliers ayant des projets de rénovation ou de construction. Ainsi, un artisan a tout intérêt à faire partie du réseau d’un courtier en travaux pour se voir proposer des projets à réaliser. Malgré tout, l’activité de courtage en travaux n’est pas gratuite pour les pros du bâtiment car le courtier se rémunère en prenant un pourcentage du devis aux entreprises qu’il fait intervenir.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Votre métier
Vos coordonnées
  

Voici les principaux avantages d’un courtier en travaux pour les artisans :

  • Un gain de temps : mais pas au même sens que celui économisé par le particulier. L’artisan va déléguer en fait les tâches d’évaluation des besoins, de démarchage et de présentation des devis. L’aspect commercial est donc complètement pris en charge par le courtier en assurance et l’artisan peut se concentrer sur son métier.
  • Un apport de clientèle : les artisans se voient proposer de nouveaux clients et chantiers qualifiés et proches de chez eux.
  • Des chantiers ciblés et correspondants à son métier : le courtier contacter les artisans en fonction des besoins de ses clients. S’il s’agit d’un chantier de plomberie ou d’électricité, il contactera alors les plombiers et électriciens de son réseau.

 

Devenir courtier en travaux

 
Pour accéder à la profession de courtier en travaux, il faut suivre le cursus scolaire dédié. Souvent issu d’un bac +2 à +5 en études de commerce ou en techniques d’ingénierie, la spécialisation en courtage en travaux se fait ensuite par le biais d’école spécialisée. En effet, il est indispensable de posséder des qualités commerciales ainsi qu’un savoir-faire technique (bâtiment et travaux publics, urbanisme, …). Le courtage en travaux s’apparent à un métier technico-commercial.

Une fois votre diplôme obtenu, il ne vous reste plus qu’à choisir un statut fiscal et social et à vous établir. Autoentrepreneur, SARL ou encore SAS, le statut juridique et l’immatriculation sont obligatoires pour pouvoir exercer. Il s’agit d’une activité professionnelle à part entière et, à ce titre, elle est encadrée par le Code du travail comme toute autre profession.

Vous pouvez commencer une activité de courtage en travaux en tant qu’indépendant ou franchisé. En effet, environ 60% des courtiers sont franchisés contre 40% de courtiers en travaux indépendants. Il existe plusieurs franchises pour ce métier : Activ Travaux, Illico Travaux, … Si vous souhaitez devenir courtier en travaux, nous vous conseillons de vous renseigner sur le site de la fédération française du courtage en travaux. Vous y trouverez des informations sur les conditions des franchises de courtage en travaux, sur le métier et le marché, …

formation courtage travaux pour devenir courtier

Quelles sont les formations de courtage en travaux pour devenir courtier ? Les courtiers en travaux sont soit indépendants soit franchisés. Il s’agit d’intermédiaires entre les particuliers et les entreprises du bâtiment. Tout savoir sur comment pratiquer le métier de courtier en travaux.


 

Rémunération d’un courtier en travaux

 
Souvent, le courtier en travaux démarche le client en faisant valoir que son service est gratuit. Or, cet argument commercial n’est pas tout à fait exact. Si la prestation de courtage en travaux est bien gratuite pour le client, il ne l’est pas pour l’entreprise artisanale. En effet, le courtier en travaux se rémunère en pourcentage, généralement de l’ordre de 10%, sur la facture finale que va présenter l’artisan au client.

Le courtier en travaux fait payer à l’entreprise du bâtiment son rôle d’intermédiaire commercial. Il s’agit d’un apporteur d’affaires en projets travaux qui se rémunère en facturant une commission sur le devis accepté de l’artisan, et donc le montant final des travaux. Par conséquent, le courtier en travaux n’est rémunéré que si la société du bâtiment qu’il propose est embauchée pour réaliser les travaux. C’est ce qu’on appelle les frais de courtage en travaux.

Ce sont donc les entreprises du BTP qui rémunère cet intermédiaire. Cette rémunération est distincte par exemple de celle d’un apporteur d’affaire qui se charge simplement d’une mise en relation. Là, le travail du courtier est beaucoup plus important et demande beaucoup plus de temps. C’est ce temps en négociation commerciale économisé par l’entrepreneur qu’il rémunère au courtier.
 

Relation entre un courtier en travaux et les artisans du bâtiment

 
Le succès d’un courtier en travaux dépend de la qualité de son réseau d’artisans du bâtiment. Pour être reconnu et trouver de nouveaux chantiers, il est nécessaire que le courtier en travaux ait une bonne réputation. Pour cela, il doit s’assurer que les entreprises qu’il propose soient qualifiées et que le client soit satisfait de sa prestation.

Le courtier en travaux va prendre des garanties quant au sérieux des entreprises du BTP avec lesquelles il travaille. Il vérifie leur bonne mise à jour auprès des organismes et la présence de la garantie décennale et des assurances obligatoires. Il se constitue ainsi tout un réseau, sérieux et fiable, de professionnels du bâtiment. L’entrepreneur a, quant à lui, la certitude d’avoir un chantier potentiel et de bonnes chances de fournir un devis qui sera signé.

Il est donc essentiel que le courtier en travaux entretienne une bonne relation avec les artisans de son carnet d’adresses. Surtout, il doit avoir un réseau d’entreprises qui couvre tous les corps d’état du bâtiment : électricité, toiture et couverture, maçonnerie, construction et rénovation, plomberie, …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2018 Le site des artisans du bâtiment par France Devis