• août

    16

    2017
  • 544
  • 0
Comment devenir électricien ?

Comment devenir électricien ?

Comment exercer le métier d’électricien ? Quelles sont les formations pour devenir électricien ? Comment devenir électricien à son compte ? Quel est le salaire d’un artisan électricien ? Parmi les métiers du bâtiment, vous avez choisi de devenir électricien. Ce métier plein d’avenir offre de multiples possibilités d’intervention et n’est pas prêt de s’éteindre. Comme l’électricité fait partie des énergies indispensables, elle procure une mine inépuisable de chantiers que ce soit auprès des particuliers ou des établissements publics. Pour savoir comment s’installer en tant qu’artisan dans cette branche, suivez le mode d’emploi de nos experts.
 

Prérequis pour devenir électricien

 
Comme pour tous les artisans du bâtiment désirant s’installer à leur compte, l’électricien doit satisfaire des exigences de diplômes ou de compétences. Mais aussi posséder des qualités humaines et managériales nécessaires à la direction d’une entreprise. N’importe qui ne peut pas s’improviser électricien du jour au lendemain. Vous devez donc vérifier avant de vous lancer dans l’aventure que vous disposez bien des connaissances nécessaires en la matière, d’autant que l’électricité est soumise à une multitude de normes plus contraignantes les unes que les autres, destinées à assurer la sécurité des utilisateurs. Découvrez les études à suivre et les compétences à avoir pour exercer le métier d’électricien en tant que salarié ou qu’indépendant.
 

Formations à suivre pour devenir électricien

Pour se former au métier d’électricien, il existe plusieurs voies possibles après le collège. Vous pouvez également choisir de travailler directement après l’obtention du CAP ou poursuivre vos études pour être diplômé d’un bac professionnel. Surtout que ces études sont le plus souvent disponibles en apprentissage ou en alternance, mélangeant théorie et pratique.

Par conséquent, vous aurez le choix entre plusieurs diplômes et spécialisations en fonction de vos envies. Pour pouvoir vous installer comme artisan électricien, vous devez justifier de l’un des diplômes suivants :

  • BMS Bâtiment.
  • BM électricien d’équipement.
  • Bac Technologique sciences et technologies industrielles, spécialités électronique.
  • Bac pro maintenance des appareils et équipements ménagers et de collectivités.
  • Bac pro maintenance des équipements industriels (MEI).
  • Bac pro installations et équipements électriques.
  • Bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants (Eleec).
  • BP installations et équipements électriques ; électrotechnique option équipements et installations ; installations et télécommunications.
  • CAP maintenance des équipements électriques.
  • CAP installation en communications et courants faibles.
  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques.
  • MC installation de matériel électronique de sécurité.
  • BEP métiers de l’électrotechnique.
  • BTS systèmes électroniques, Électrotechnique.

Pour obtenir ces diplômes, vous pouvez choisir le contrat en alternance ou le contrat de professionnalisation avec des séquences de travail en entreprise et des plages de formation. Si vous ne pouvez suivre ce genre de cursus, vous pouvez également obtenir une équivalence si vous disposez d’au moins trois années d’expérience dans le métier.

comment devenir électricien

Comment devenir électricien ? Quelle formation suivre pour exercer le métier d’électricien ? Comment ouvrir une entreprise d’électricité ? Pour devenir électricien, il existe des études spécialisées. Ensuite, vous pouvez devenir électricien en tant que salarié ou à votre compte. Tout savoir sur le métier d’électricien.


 

Compétences à avoir pour être électricien

En électricité, encore plus que pour d’autres métiers manuels, des compétences sont nécessaires. L’électricien est l’expert des installations électriques qui permettent d’alimenter et de distribuer le courant dans les bâtiments. Par conséquent, il est obligatoire pour ce professionnel de posséder de solides compétences en la matière.

En plus des risques que représente cette énergie, les installations électriques sont soumises à des normes et réglementations strictes, dont la norme NF C 15-100. Les installateurs et autres dépanneurs électriciens s’assurent que la distribution de l’électricité dans votre logement soit fonctionnelle et qu’elle respecte les normes en vigueur.

Le métier d’électricien demande des compétences particulières. Au cours de votre formation, vous devez donc acquérir certaines connaissances indispensables à la pratique de ce métier. Parmi les acquis, vous devrez notamment savoir lire et interpréter un schéma électrique, définir le cheminement électrique des câbles, placer les appareils électriques dans un espace défini et savoir tester les connexions électriques.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Votre métier
Vos coordonnées
  

Le plus important reste sans doute la connaissance des normes électriques. Celles-ci apportent des recommandations tant en matière d’installation que d’utilisation d’un matériel électrique spécifique. Elles permettent de renforcer la sécurité des utilisateurs de l’électricité. Et quand on sait que cette énergie est à l’origine de nombreux accidents graves comme des incendies ou des électrocutions, on comprend pourquoi l’application et la bonne connaissance de ces normes sont indispensables pour tout électricien.

Enfin, il est recommandé de posséder le permis de conduire pour exercer ce métier afin de pouvoir vous déplacer sur les chantiers avec tout votre matériel. Car être électricien exige de pouvoir se déplacer d’un chantier à l’autre avec un véhicule utilitaire.
 

Être électricien, c’est quoi ?

 
Qu’est-ce qu’un électricien du bâtiment ? L’électricien, c’est l’artisan qui amène la lumière et le confort électriques chez les particuliers et les établissements publics. Cependant, son rôle ne se limite pas qu’à l’installation. Il est aussi en charge de la surveillance du bon fonctionnement des circuits électriques. Il doit également intervenir en urgence électricité au besoin, mais aussi assurer la maintenance et l’entretien des matériels et circuits électriques. C’est un métier diversifié et passionnant qui demande toutefois des qualités humaines particulières et de savoir se plier à des contraintes spécifiques.
 

Qualités nécessaires pour être électricien

Pour être électricien, vous devez aussi bien savoir vous coordonner avec les autres corps de métier et donc travailler en équipe qu’être autonome. Vous devez également être méthodique et consciencieux. La vigilance et l’esprit d’analyse vous aideront à résoudre les problématiques que vous pouvez rencontrer.

Un bon contact humain vous aidera à faciliter la communication aussi bien avec vos clients qu’avec les professionnels du bâtiment avec lesquels vous serez amené à vous coordonner. En plus de coordonner les travaux avec d’autres artisans, vous serez peut être amené à gérer des litiges avec vos clients (malfaçon, panne, …). Vous devez également apprécier de changer constamment de lieu de travail.

La rigueur est également une qualité très importante car un artisan électricien a la responsabilité de la mise en sécurité de l’installation électrique qu’il installe ou répare, mais également de sa propre sécurité. S’il ne fait pas attention, il pourrait alors être victime d’une électrisation ou d’une électrocution.

Enfin, un électricien doit s’intéresser aux nouveautés liées à sa profession pour se conformer aux nouveaux besoins des clients. Par exemple, les réseaux de télécommunication et la domotique sont des domaines de plus en plus demandés lors des interventions.
 

Aléas du métier d’électricien

Par contre, le métier d’électricien vous amènera des inconvénients dont il faut être conscient. Tout d’abord, vous serez souvent amené à travailler dans des positions inconfortables, au ras du sol ou plié en deux. Le bruit sera constant dans vos journées, ne serait-ce qu’avec l’utilisation des appareils nécessaires pour effectuer votre boulot. Vous aurez souvent des matériels lourds à décharger et à installer. Il faut donc une bonne condition physique.

Enfin, vous devez être disponible 24/24 et 7/7 pour vos clients. Les dépannages et autres demandes urgentes des clients sont fréquentes.
 

Les types de chantiers à réaliser

 
La diversité est au programme de l’électricien. Il faut donc savoir changer de casquette rapidement afin de satisfaire le client. Vous serez confronté à deux grands types de demandes : les travaux d’électricité planifiés et les travaux en urgence électrique. Vous aurez donc à assumer aussi bien l’installation ou l’extension d’un réseau électrique complet que le dépannage électrique d’un tableau électrique.
 

Mission principale d’un électricien professionnel

La mission d’un électricien professionnel est d’assurer que la distribution de l’électricité dans votre habitat fonctionne et qu’elle soit sécurisée. Par conséquent, cette profession intervient pour faire des travaux d’installation électrique (pose d’un tableau électrique par exemple), de distribution de l’électricité à travers les différents circuits de votre logement (installation de prises de courant par exemple) ou encore de raccorder certains appareils au réseau électrique (mise en service d’un portail automatisé ou de domotique par exemple).

De plus, un électricien est amené à travailler sur de multiples bâtiments : bureaux et locaux professionnels, bâtiments industriels, habitations, … Il intervient aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Ce qui confère à sa mission une véritable richesse. En effet, une entreprise d’électricité peut intervenir sur tout type de chantier. Il existe d’ailleurs des électriciens spécialisés dans le bâtiment et d’autres dans l’industrie.
 

Contrat de maintenance des équipements électriques

Un électricien peut installer des équipements électriques qui nécessitent une certaine maintenance. C’est notamment le cas lors de la pose de climatisation réversible ou d’une installation de ventilation de type VMC par exemple. Dans ce cas, ce professionnel proposera au client de souscrire un contrat de maintenance prévoyant toutes les tâches de maintenance et d’entretien de ce matériel.

 

Faire des dépannages électriques

L’électricien du bâtiment est amené à répondre à des demandes urgentes de particuliers et professionnels. C’est le cas notamment lors d’une coupure de courant, un problème électrique, un disjoncteur qui saute en permanence, … Il peut ainsi intervenir tous les jours et à toutes les heures, jour comme nuit. Ces missions urgentes sont des dépannages et consistent à réparer le réseau d’alimentation et de distribution en électricité.

Bien souvent, le dépannage électrique intervient quand vos clients sont subitement privés d’électricité ou que l’un de leurs appareils électriques tombe en panne. Dans le premier cas, vous aurez à rechercher la surtension ou la défaillance électrique sur le circuit électrique interne. Pour cela, vous isolerez le circuit responsable avec les disjoncteurs différentiels afin de pouvoir effectuer la réparation qui s’impose en toute sécurité.

Dans le second cas, cela peut être une tentative de court circuit sur un matériel électrique de contrôle d’accès ou une caméra de surveillance. Dans ce cas, vous devrez effectuer la réparation électrique nécessaire et au besoin changer les câbles électriques grillés.

Faire des gros chantiers électriques

Lorsqu’un particulier construit une maison neuve, il fera appel aux services de l’électricien afin de réaliser l’installation électrique de son habitation. Il va donc falloir prévoir le cheminement du circuit électrique, les points d’arrivée de l’électricité, le raccordement au tableau électrique, la puissance électrique nécessaire aux appareils électroménagers, …

Mais un électricien du bâtiment intervient également dans le cas d’une rénovation électrique. La réglementation pousse de plus en plus les particuliers à embaucher un électricien pour rénover leur installation électrique et effectuer une remise aux normes. Ce chantier de rénovation constitue de lourds travaux car l’électricien doit remplacer les équipements obsolètes par du matériel conforme à la norme NF C 15-100.
 

Devenir électricien à son compte ou salarié

 
Comme pour tous les métiers du bâtiment, l’électricien peut choisir de s’installer à son compte ou de mener une carrière en tant que salarié. Les contraintes du métier ne sont alors pas les mêmes, mais le salaire non plus. En tant que salarié, vous serez un exécutant sans avoir le stress de trouver des clients. Votre salaire sera régulier et vos journées d’astreinte comptées dans le mois. En tant qu’artisan à votre compte, vous aurez une totale autonomie sur votre métier et pourrez l’organiser comme bon vous semble. Par contre, votre disponibilité doit être maximale et vous avez en permanence la contrainte de toujours démarcher de nouveaux clients.
 

Évolutions de carrière d’un électricien

C’est un métier en perpétuelle évolution où vous devrez réactualiser vos connaissances constamment et vous adapter aux nouvelles technologies comme la domotique. Au fur et à mesure de vos années d’expérience, votre carrière peut évoluer comme suit :

  • Des postes de chef d’équipe ou d’atelier.
  • Une spécialisation en automatisme, électronique de puissance, petite motorisation, domotique, immotique, …
  • La conception et la mise au point d’équipements électriques.
  • Une branche plus spécifique telle que l’électricien en électroménager, l’électromécanicien, l’ascensoriste, le chauffagiste, le frigoriste, l’agent de maintenance des bâtiments. Le métier d’électricien industriel exige également des spécialisations.

En résumé, la carrière d’un électricité comporte de multiples possibilités d’évolution. Tout dépend du choix du professionnel qui peut choisir de s’orienter vers les demandes de professionnels ou de particuliers, de devenir chef d’équipe ou même de travailler en tant que technicien chez EDF pour être gestionnaire des réseaux de distribution d’électricité.
 

Salaire d’un électricien à son compte vs salarié

Le salaire d’un électricien dépend de plusieurs facteurs : salarié ou entrepreneur, niveau d’expérience, métier, région où il vit, entreprise d’électricité, … Le salaire que gagne un électricien varie d’un professionnel à l’autre de façon importante. Néanmoins, le statut de l’électricien et son niveau d’expérience sont les principaux critères influant sur le salaire.

Alors, combien gagne un électricien par mois ? Le salaire d’un électricien indépendant peut atteindre 5.000€ brut par mois en fonction de son activité. Un électricien salarié pourra gravir les échelons et peut espérer un salaire de 1.500€ brut pour débuter à 2.500€ euros brut par mois après plusieurs années d’expérience.

salaire électricien bâtiment

Combien gagne un électricien du bâtiment ? Quel est le salaire moyen d’un électricien à son compte ? Le salaire d’un électricien varie en fonction de sa spécialisation et de son niveau d’expérience. Le salaire d’un électricien débutant est de 1.500€ brut contre 2.500€ à 3.000€ pour un électricien expérimenté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2018 Le site des artisans du bâtiment par France Devis