• juin

    5

    2017
  • 57
  • 0
Comment devenir plombier ?

Comment devenir plombier ?

En quoi consiste le métier de plombier ? Comment devenir plombier chauffagiste ? Quelle formation suivre pour devenir plombier ? Quel est le salaire d’un plombier chauffagiste ? Si vous pensez que le métier de plombier est dépassé et se limite simplement à intervenir en cas de dégât des eaux, il est temps de revoir votre copie. Cette profession est en plein développement. Outre la réparation des fuites d’eau, la plomberie se diversifie et touche les secteurs comme l’installation de sanitaire en maison neuve comme en rénovation, la pose de piscine et sauna ou encore la mise en place de système de chauffage. Cette voie vous tente ? Voici ce que vous devez savoir pour pouvoir exercer le métier de plombier et devenir un professionnel de la plomberie !
 

Prérequis pour devenir plombier

 
Pour devenir plombier et exercer ce métier artisanal en indépendant ou en salarié, vous devez justifier d’une formation certifiante en plomberie. Pour cela, plusieurs voies s’offrent à vous vous menant vers différents diplômes. Le plus est bien entendu d’être certifié dans différents domaines afin de proposer un maximum de services aux particuliers. D’autre part, vous devez également posséder des compétences qui se révéleront indispensables dans l’exercice de votre futur métier. Pour faire le point sur tout ce dont vous avez besoin pour bien démarrer l’activité professionnelle de plombier chauffagiste, suivez le guide !
 

La formation à suivre pour être plombier

Pour se former au métier de plombier, le premier diplôme à obtenir est le CAP d’installateur sanitaire ou le CAP d’installateur thermique. Ils se passent en lycée professionnel après une formation de 2 ans en apprentissage, c’est-à-dire en alternance entre école et employeur, ou en lycée professionnel. Ces études se suivent après la 3e.

Si vous êtes doués dans les études et que vous avez envie d’aller plus loin, vous pouvez présenter ensuite un Brevet Professionnel (BP) Équipement sanitaire et génie climatique ou encore un BTS Fluides énergie environnements option génie sanitaire et thermique. Vous serez ainsi davantage qualifié et pourrez réaliser des interventions plus complexes ou travailler en milieu industriel.

Vous pouvez également opter pour des formations complémentaires qui vous ouvriront les portes des services adjacents comme le MC zinguerie. Celui-ci se prépare en une année après le CAP auprès du CFA (Centre de Formation des Apprentis).

Il est possible de devenir plombier sans diplôme. C’est le cas lors d’une reconversion professionnelle par exemple. Toutefois, des formations seront nécessaires pour pouvoir travailler en tant qu’installateur en thermique et sanitaire. Vous pouvez également passer les diplômes en formation accélérée, c’est-à-dire en 1 an et non 2 ans.

Il est également de plus en plus nécessaire pour un plombier d’être porteur de signes de qualité « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement). En effet, les particuliers doivent avoir recours à des entreprises de plomberie RGE pour bénéficier d’une aide financière du gouvernement dans le cas du remplacement d’une ancienne chaudière par une chaudière à condensation, d’un chauffage à énergie solaire, bois ou électrique, … Découvrez comment avoir la mention RGE.
 

Les compétences nécessaires pour être plombier

Vous devez maîtriser certaines compétences afin de pouvoir exercer dans la plomberie. La soudure, l’assemblage et le façonnage des matériaux sont requis, tout comme une bonne connaissance des réseaux de distribution d’eau et de gaz. Pour ces derniers, vous devez également connaitre et appliquer les règles de sécurité d’installation des réseaux de gaz. En effet, un plombier est amené à faire de la soudure régulièrement lors de la mise en place de la tuyauterie par exemple.

Enfin, sachez que plus vous aurez de cordes à votre arc, comme la maîtrise de la zinguerie, des fluides thermiques et des installations sanitaires, plus vous pourrez proposer un panel de services importants allant de la conception de salle de bain, à l’aménagement du réseau de gaz en passant par la pose de gouttières en zinc.

En effet, un plombier professionnel est amené à intervenir sur différents chantiers : création d’une installation de plomberie, rénovation d’une salle de bains, dépannage suite à une fuite d’eau, remplacement d’un WC, mise en place d’une chaudière ou encore souder et raccorder des tuyaux, des canalisations de gaz, … Les travaux de plomberie peuvent donc être très variés d’un client à l’autre et un plombier se doit de posséder de nombreuses compétences.
 

Être plombier, c’est quoi ?

 
En quoi consiste le métier de plombier ? Il s’agit d’un métier de l’artisanat du bâtiment très intéressant. Si vous choisissez le métier de plombier, vous ne vous ennuierez jamais ! En effet, vous serez amené à travailler aussi bien pour les services publics avec l’aménagement et l’entretien des réseaux d’eau de la ville, pour des établissements accueillant du public comme pour des particuliers. Et pour satisfaire tout ce marché de clients potentiels, vous allez avoir besoin de disposer de certaines qualités indispensables comme de vous plier à certains aléas. Voici les qualités et types d’intervention que les plombiers chauffagistes exécutent.
 

Les qualités pour être plombier

Afin d’exercer votre métier dans les meilleures conditions, sachez tout d’abord que c’est une profession où vous devez disposer d’une excellente condition physique. En effet, vous allez être amené à manipuler du matériel lourd comme un cumulus. De plus, vous serez souvent dans des positions inconfortables pour accéder au réseau d’eau ou de gaz qui se situent généralement au ras du sol et non pas à hauteur d’homme. si vous avez des problèmes de dos, ce métier n’est pas pour vous.

Vous devez également pouvoir vous adapter facilement aux demandes de vos clients. Les chantiers se suivent et ne se ressemblent pas et sont souvent entrecoupés par un ou plusieurs dépannages. Il faut donc être souple et flexible, mais aussi très organisé pour pouvoir intervenir sur plusieurs chantiers dans la même semaine.

Concernant la partie commerciale et contractuelle, le relationnel avec le client est indispensable. En effet, il ne s’agit pas de venir et de simplement poser des tuyaux ou de réparer une chasse d’eau. Il faut savoir dialoguer avec lui et être à son écoute. En cas de litige, vous devez également trouver une solution à l’amiable si possible avec le client.

Enfin, un sens de l’esthétique vous permettra de proposer des aménagements visuellement agréables qui sauront séduire vos clients et satisfaire votre patron. Une bonne dose de logique est donc aussi indispensable. De plus, vous pouvez prendre des photos de vos réalisations de plomberie dans ce cas pour présenter aux futurs clients vos capacités.
 

Les aléas du métier de plombier

L’imprévu fait partie intégrante de la profession de plombier chauffagiste. Un chantier inaccessible à cause des conditions climatiques défavorables, un retard quant au corps de métier précédent qui vous empêche d’intervenir le jour dit, un retard de livraison sur les pièces de remplacement ou sur les fournitures nécessaire, … les imprévus sont légions.

C’est aussi un métier qui demande une très grande disponibilité. Une fuite d’eau ou une panne de chauffage peuvent arriver n’importe quand. Vous devez donc être conscient que votre métier vous obligera sans doute à interrompre vos vacances si vous êtes à votre compte et vous obligera à des astreintes les week-ends et jours fériés.

Un permis de conduire est indispensable pour pouvoir vous déplacer sur les différents lieux où votre présence est requise. En plus du permis, un camion utilitaire est également requis pour pouvoir vous déplacer avec le matériel et vos outils. Il ne faut pas hésiter à facturer des frais de déplacement pour les chantiers situés loin du siège social de votre entreprise du bâtiment.

salaire plombier chauffagiste

Quel est le salaire d’un plombier ? Combien d’argent gagne un plombier chauffagiste ? Un plombier débutant et salarié en CDI touche un minimum de 1.400€ brut par mois. Ce salaire augmente avec l’ancienneté. Un plombier à son compte touche beaucoup plus : entre 2.500€ et 5.000€ par mois pour un plombier indépendant selon l’activité de l’entreprise.


 

Types de chantiers à réaliser en plomberie

 
En tant que plombier, vous allez intervenir sur deux types de chantiers principalement : les urgences plomberie et les travaux planifiés. Le premier peut se présenter n’importe quand et n’attend pas tandis que le second s’effectue sur rendez-vous et peut prendre du retard pour différentes causes. Le premier vous permet une très grande autonomie. Pour le second, vous serez certainement obligé de vous coordonner avec d’autres corps de métier comme le maçon, l’électricien, le plaquiste, … Il y aura donc moins de flexibilité et plus d’inter dépendances. Tout savoir sur les travaux que fait un plombier.
 

Faire des dépannages plomberie

Le plombier est un artisan qui doit très souvent intervenir en urgence dans le cas des dépannages de plomberie. Dans le palmarès des dépannages plomberie, vous trouverez en tête de liste certainement les fuites d’eau, les canalisations qui ont cédées provoquant des inondations dans les maisons. Mais vous serez aussi amené à intervenir sur les w.c. bouchés, les fuites de gaz ou encore la panne de la chaudière.

Voici quelques exemples de dépannage qu’est amené à faire un plombier :

  • Fuite d’eau au niveau d’une canalisation, d’un raccord ou d’un robinet.
  • Intervention pour un tuyau extérieur gelé en hiver.
  • Chaudière ou chauffage en panne.
  • Canalisation bouchée de la salle de bains ou des toilettes.

 

Faire des gros chantiers de plomberie

Les chantiers de plomberie sont souvent axés sur la rénovation des salles de bains ou la création du réseau d’eau et de gaz d’une maison neuve. Vous aurez également à intervenir chez les professionnels de la même façon comme dans les hôtels. Enfin, la ville peut également vous confier des missions pour agrandir par exemple le réseau de gaz de ville. Vous effectuerez également des services d’entretien comme le ramonage des cheminées.

Voici quelques exemples de gros chantier qu’est amené à réaliser un plombier :

  • Rénovation complète de salle de bains.
  • Réfection de la salle de bains ou de la cuisine suite à un dégât des eaux.
  • Création d’une douche à l’italienne.
  • Mise en place du réseau de plomberie d’une piscine (système de filtration, …).
  • Installation d’un système de chauffage et de production d’eau chaude (chaudière, ballon d’eau chaude).
  • Installation d’équipements sanitaires (cabine de douche, WC suspendu, robinetterie, évier, …).

Par conséquent, les prestations d’un plombier sont très diversifiées et demandent des qualités et compétences différentes selon les travaux à faire. Un plombier doit savoir aussi bien faire de la plomberie, que de la maçonnerie ou de l’électricité afin de pouvoir mener à bien les chantiers.
 

Devenir plombier à son compte ou salarié ?

 
Le choix de devenir plombier dépend aussi de ce dont vous avez envie pour votre avenir. L’emploi salarié est plus sécurisé puisque vous n’avez pas à chercher de clients et que votre salaire tombera à la fin du mois quoiqu’il arrive. La création d’entreprises est plus risquée, mais offre une indépendance d’action que le salarié ne possède pas. Selon votre tempérament, vous pourrez donc opter pour l’un ou pour l’autre sachant que c’est toujours intéressant de pratiquer quelques années en salarié afin d’acquérir une bonne expérience du métier.
 

Les évolutions de carrière d’un plombier

En tant que plombier salarié et en CDI, il existe peu de possibilités d’évolution de carrière. Vous pouvez devenir responsable d’une équipe d’ouvriers sur les chantiers importants ou encore être amené à superviser et encadrer les travaux. Si vous savez faire des soudures correctement, vous pouvez également vous orienter vers plombier zingueur.

Un plombier salarié peut choisir à tout moment de se mettre à son compte. C’est généralement ce qu’il se passe après quelques années d’exercice. C’est aussi une solution d’évolution pour ne pas vous retrouver au chômage si l’entreprise de votre patron fait faillite.

Vous pouvez aussi être embauché par un artisan plombier comme par une entreprise de travaux générale. Là, suivant vos qualifications et vos qualités, vous pouvez rapidement devenir maître de chantier ou technicien de chantier en plomberie.
 

Salaire d’un plombier à son compte versus salarié

Quel est le salaire d’un plombier salarié ? Le salaire d’un plombier qui est salarié dépend principalement de ses années d’ancienneté. En effet, plus un artisan du bâtiment a de l’expérience et plus il peut négocier son salaire. Le salaire moyen d’un plombier est d’environ 25.000€ par an et brut.

Un plombier salarié démarre à 1.500€ environ après avoir été diplômé. Les salaires évoluent ensuite avec l’ancienneté dans l’entreprise de plomberie. Voici les salaires moyens 2017 observés pour les plombiers en France :

Ancienneté dans l’entreprise Salaire annuel brut d’un plombier
Plombier débutant 21.500€
Expérience de 1 à 3 ans 23.000€
Expérience de 3 à 5 ans 24.000€
Expérience de 5 à 10 ans 26.000€
Expérience supérieure à 10 ans 29.000€

Quel est le salaire d’un plombier à son compte ? Un plombier indépendant se crée son propre salaire en fonction des chantiers qu’il remporte. Sa rémunération mensuelle dépend donc de son travail et de ses charges fixes. Pour cela, un prévisionnel est impératif à établir avant de démarrer votre activité. Si cela marche, il n’y a pas de plafond à votre future rémunération !

En résumé, être plombier est une profession difficile mais le travail est passionnant car très varié. Il existe des solutions pour devenir plombier avec ou sans formation. Malgré tout, un niveau de formation et de nombreuses compétences sont indispensables pour pratiquer ce métier du bâtiment. La plomberie fait partie des activités les plus demandées dans le secteur du bâtiment.

Le salaire relativement bas au commencement peut décourager les jeunes de suivre cette voie. Mais une fois l’expérience professionnelle suffisante, la meilleure solution consiste à créer sa propre entreprise de plomberie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Annuler la réponse

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2017 Le site des artisans du bâtiment par France Devis