• juin

    19

    2020
  • 304
  • 0
Fiche métier couvreur – Formation et salaire

Fiche métier couvreur – Formation et salaire

Dans le cadre de l’installation ou de la rénovation d’une toiture, il est toujours préférable de faire appel à un couvreur de qualité. Spécialiste dans le domaine de la couverture, charpente et zinguerie, lui seul peut assurer la réalisation des travaux conformément aux normes et aux résultats escomptés. Le métier de couvreur demande des aptitudes et des connaissances pour intervenir sur des couvertures endommagées. Voici les différentes formations à suivre pour devenir couvreur.

En quoi consiste le métier de couvreur ? Quelles sont les compétences et qualifications d’un couvreur ? Quels sont les critères qui permettent de reconnaître un bon couvreur ?

 

Fiche métier d’un couvreur

 

À des fins de compréhension et d’information, découvrons le métier de couvreur / zingueur et son rôle dans le BTP. En protégeant la maison des intempéries, la mise en place ou la réfection d’une toiture nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié.

Définition du métier de couvreur – Le professionnel des travaux de toiture

Le métier de couvreur consiste à concevoir, à construire, à rénover et à entretenir l’ensemble de la toiture : charpente, couverture, ouverture de toiture (lucarne) et souche de cheminée. Il couvre également tout ce qui est isolation thermique de toit, étanchéité, raccord de cheminée et aménagement de gouttière. Pour faire court, c’est le couvreur qui se charge des travaux de mise hors eau et hors air du bâtiment.

Il peut arriver qu’il s’occupe de la réhabilitation de monuments historiques, mais sa clientèle principale reste les particuliers propriétaires.

Tableau récapitulatif du métier de couvreur

Tous les détails se rapportant à la profession de couvreur sont regroupés dans ce récapitulatif :

Secteur d’activité Bâtiment
Expertise Couverture, charpente, montage de tuiles et panneaux photovoltaïques, monuments historiques
Types de prestations proposées Conception, aménagement, installation, rénovation, isolation, restauration, finition, dépannage, réparation, entretien et conseils
Niveau d’étude CAP, BP, BM, CQP, MC, BTS, Bac STI, Bac Pro
Potentiel d’embauche 80 % des couvreurs sont recrutés par les sociétés artisanales de charpente, de couverture et de plomberie.

Ceux qui sont spécialisés en photovoltaïques et en étanchéité sont très recherchés.

Ceux qui ont une compétence en plomberie et en couverture ont beaucoup plus de chance d’être embauchés parce que la plupart des entreprises associent ces deux branches d’activités

Salaire moyen mensuel Aux alentours du SMIC par mois pour un débutant avec possibilité d’évolution au bout de quelques années d’expérience.

Entre 3 000 et 5 000 € par mois pour un couvreur à son compte

Difficulté à se lancer à son compte L’achat d’outils et d’équipements de travail demande un gros investissement de départ.

La concurrence est rude, il est difficile de se faire un nom et d’être compétitif.

Prise de décision longue des particuliers.

Le revenu n’est pas garanti : pas de clients, pas de salaire.

Types de clients Particuliers, professionnels (industriels et entreprises)
Qualifications possibles RGE, Qualibat

 

Fiche ROME d’un couvreur

Le Registre Opérationnel des Métiers et des Emplois, communément connu sous l’appellation de fiche ROME, répertorie toutes les fiches métiers en France. Il associe chaque emploi à un code ROME qui facilite son identification précise et détaillée : définition, compétences requises. C’est grâce à celui-ci que Pôle Emploi peut rapprocher les recruteurs et les demandeurs de postes qui répondent le mieux à leurs besoins. Il suffit que ces derniers mentionnent le code ROME correspondant au métier qu’ils veulent exercer pour être sélectionné.

Le code ROME du métier de couvreur du bâtiment est F1610.

 

Fiche de poste d’un couvreur

 

Un couvreur professionnel peut intervenir dans plusieurs domaines et travailler dans diverses conditions. Pour en donner un aperçu, voici un recensement de leurs tâches et missions ainsi qu’une brève description des circonstances dans lesquelles il peut travailler.

Mission et tâches d’un couvreur

Les tâches et missions principales d’un couvreur sont :

  • Réalisation de la charpente conformément aux plans,
  • Mise en place de la couverture,
  • Isolation du toit et finitions,
  • Pose des gouttières,
  • Entretien et réparation de la toiture,
  • Rénovation de toiture,
  • Pose d’une ouverture de toiture ou d’une souche de cheminée,
  • Étanchéité du toit,
  • Montage de panneaux solaires ou des tuiles photovoltaïques,
  • Remise en l’état des monuments historiques.

 

Exemples de chantiers réalisés par un couvreur

Lors de son intervention chez un particulier, les projets que le couvreur réalise le plus souvent sont : la pose ou le renouvellement de l’isolation du toit, le remplacement d’une tuile cassée, le traitement de la charpente, le démoussage de la couverture, le nettoyage du toit et des gouttières et la réfection de l’étanchéité du toit.

Environnement du métier de couvreur

L’environnement de travail d’un couvreur est très varié. Il œuvre sur un bâtiment particulier, professionnel (restauration, entreprise, industrie, etc.) ou sur des patrimoines culturels. Il travaille en hauteur ce qui rend le métier assez risqué.

La mise en place d’une charpente, puis de la toiture en finissant par la zinguerie se fait généralement par la même entreprise. Ainsi le couvreur est un soliste, il ne dépend pas des autres métiers du BTP. A contrario d’un électricien qui doit échanger avec un plaquiste ou un carreleur. Le couvreur est indépendant.

 

Devenir couvreur – Études et formations

 

Pour tous ceux qui désirent exercer la fonction de couvreur, il est obligatoirement d’avoir une formation. Selon votre situation, il y a des formations à suivre pour obtenir les diplômes requis. Elles peuvent être dispensées dans une école ou bien par apprentissage à distance.

formation couvreur

On devient couvreur par le biais de formation. Pour les jeunes, on s’orientera vers des CAP ou BEP.
Les adultes pourront se reconvertir grâce à des formations professionnalisantes.

 

Étude de couvreur de niveau CAP / BEP

Le minimum nécessaire pour devenir couvreur est l’obtention d’un CAP Couvreur, ou d’un CAP Étancheur du BTP et des TP ou encore d’une MC en zinguerie.

Formation couvreur de niveau bac

En ce qui concerne le niveau bac, il y a : le Bac Pro Intervention sur le patrimoine bâti / option Couverture, L’Étanchéité du BTP et le BP Couvreur.

Formation couvreur de niveau bac+2

Ceux qui souhaitent poursuivre avec un bac+2 peuvent choisir entre un BTS Systèmes Constructifs Bois et Habitat, un BTS Enveloppe du Bâtiment en conception et réalisation ou encore un BTS Bâtiment.

Couvreur – Formation pour adulte

Dans le cadre d’une reconversion professionnel, un adulte peut prétendre à devenir couvreur. Il existe ce qu’on appelle le CQP ou le Certificat de Qualification Professionnel : soit un CQP Ouvrier professionnel couvreur chaumier, soit un CQP Technicien d’étude et de chantier en couverture.

Il s’agit d’une attestation de capacité ou d’aptitude permettant d’exercer le métier de couvreur. Il est délivré par l’ordre des couvreurs professionnels et non pas par l’État, ni par L’Éducation Nationale.

 

Compétences et qualités d’un couvreur

 

Pour être un couvreur de qualité, il faut avoir les compétences et les qualités. Cela semble évident, il ne faut pas avoir le vertige. Les couvreurs réalisent des travaux en hauteur sur les toits été comme hiver. Il est obligé de monter sur des hauts échafaudages et rester des heures sur les tuiles pour faire l’entretien de la couverture.

Compétence d’un bon couvreur

Tout bon couvreur doit savoir lire et interpréter les plans d’architecte, avoir des bonnes bases en dessin technique et en géométrie, maîtriser tous les outils et équipements nécessaires pour réaliser son travail, connaître l’origine et les propriétés des différents matériaux de couverture et de charpente, être capable de mettre en place les matériels de sécurité de type échafaudage, maîtriser ce qu’il fait, connaître par cœur les normes de sécurité, d’hygiène et environnemental relatives à son métier.

D’ailleurs, pour approfondir vos connaissances techniques et être labellisée RGE, il existe une formation « isolation toiture ».

competence couvreur

La couverture est un vaste chantier demandant des compétences et connaissances

 

Qualité pour devenir couvreur

Pour exceller dans son domaine, le couvreur doit être : communicatif, innovateur, méthodique, rigoureux, anticipatif, habile, polyvalent, organisé, responsable, endurant, en bonne condition physique et capable de travailler en hauteur et en équipe.

 

Salaire d’un couvreur

 

Le salaire d’un couvreur en France dépend de son diplôme, de son expérience et du fait qu’il travaille pour une entreprise ou en indépendant. Pour un débutant, il est estimé à environs 1 500 euros brut par mois. Ce chiffre peut vite évoluer avec quelques années d’expérience. Pour un couvreur à son compte, le salaire brut mensuel peut grimper jusqu’à 5 000 euros, voire plus, s’il est reconnu et très qualifié.

 

Spécialisations et évolutions du métier de couvreur en France

 

En France, il est possible pour un couvreur de se spécialiser dans un matériau de couverture bien précis : tuile, ardoise, zinc, plomb, cuivre, etc. Mais il peut également monter son propre entreprise ou reprendre celle d’un autre. En suivant une formation adéquate, il peut envisager de devenir à la fois couvreur et plombier zingueur, être expert en étanchéité ou en installation de panneaux solaires ou piloter un chantier.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2020, Le site des artisans du bâtiment par France Devis