• février

    9

    2021
  • 327
  • 0
Rémunération plombier : quel est le salaire d’un plombier en 2021 ?

Rémunération plombier : quel est le salaire d’un plombier en 2021 ?

Vous pensez devenir plombier ? Vous travaillez déjà et désirez savoir si votre rémunération est correcte ? Découvrons ensemble quel est le salaire moyen d’un plombier en fonction de la région, de son expérience ou de son statut. Comment améliorer votre situation financière en augmentant les revenus liés à votre activité ? Essayons d’y voir plus clair.

 

Salaire d’un plombier en 2021 : quelle moyenne ?

 

Déterminer le salaire d’un plombier en 2021 est une tâche complexe tant il existe de disparités en fonction du nombre d’années d’exercice ou de la région dans laquelle l’artisan travaille. Il est néanmoins possible de donner :

  • une fourchette globale ;
  • le salaire moyen par région ;
  • le taux horaire moyen.

 

Fourchette globale

En moyenne, quels que soient le statut, la localisation et l’expérience du plombier, le salaire moyen de cette catégorie d’artisans est d’environ 2 800 € net/mois. La rémunération d’un installateur sanitaire peut en effet osciller entre 1 300 et 5 000 € net/mois. L’écart est par conséquent important et s’explique en fonction de critères qui seront expliqués plus loin.

 

Salaire moyen par région

 

Salaire moyen d’un plombier en fonction de la région
Région Salaire net moyen Salaire brut moyen
Ile de France 1 380 € 1 792 €
Nord 1 170 € 1 519 €
Grand Ouest 1 170 € 1 519 €
Grand Est 1 170 € 1 519 €
Sud Ouest 1 170 € 1 519 €
Sud Est 1 250 € 1 623 €

 

 

Taux horaire moyen d’un plombier

Le tarif horaire d’un plombier varie en moyenne entre 40 et 70 € de l’heure. Ce tarif augmentera bien entendu si vous devez intervenir le week-end, la nuit et/ou un jour férié. Vous devrez ajouter à cela vos frais de déplacements ainsi que vos frais annexes, notamment de fourniture de matériaux et d’équipements. Selon la prestation à effectuer, il est fort probable que vous ayez tout intérêt à fonctionner plutôt au forfait. Ce sera notamment le cas pour une réparation de fuite d’eau, un remplacement de WC ou un remplacement de chauffe-eau.

 

La rémunération d’un plombier en 2021 en fonction de son statut

 

rémunération plombier en fonction statut

Si être plombier en entreprise permet de gagner en savoir-faire, être indépendant est souvent le gage d’une meilleure rémunération.

 

Le salaire d’un plombier est fortement conditionné par le statut qu’il adopte. Un plombier salarié sera en effet moins bien rémunéré qu’un plombier à son compte dont l’activité est bien développée.

 

Plombier salarié

Le plombier salarié travaille pour le compte d’un employeur. Il peut aussi bien s’agir d’une entreprise de BTP que d’une entreprise extérieure au secteur du bâtiment mais qui a besoin des services réguliers d’un plombier.

Le salaire d’un plombier salarié varie entre 1 300 € net/mois en début de carrière et 1 900 € net/mois en fin de carrière.

 

Plombier à son compte

Lorsque votre expérience est suffisante, il est peut-être temps de créer votre entreprise de plomberie et de vous mettre par conséquent à votre compte. Trouver les premiers chantiers n’est pas toujours simple, mais plusieurs méthodes devraient vous permettre de démarrer rapidement votre activité : le bouche-à-oreille, le démarchage, l’inscription à des groupements d’entreprise, le travail de votre image sur Internet.

Sous ce statut, vous pouvez espérer débuter votre carrière en indépendant à 2 500 € net/mois, si votre activité démarre bien, et gagner jusqu’à 5 000 € net/mois à la fin de votre vie professionnelle.

 

Niveau d’expérience et rémunération

 

Pour faire évoluer votre salaire en étant salarié, l’argument le plus évident est votre niveau d’expérience.

 

Salaire d’un plombier salarié en fonction de son niveau d’expérience
Années d’expérience Salaire net moyen Salaire brut moyen
Entre 1 et 5 ans Entre 1 300 et 1 550 € Entre 1 688 et 2 012 €
Entre 5 et 10 ans Entre 1 550 et 1 700 € Entre 2 012 et 2 207 €
Plus de 10 ans Entre 1 700 et 1 900 € Entre 2 207 et 2 467 €

 

Plombiers salariés : comment négocier votre salaire avec votre nouvel employeur ?

 

Vous avez décroché un entretien ? Quand viendra le moment de la négociation de salaire, vous pourrez mettre en avant plusieurs arguments, s’ils correspondent à votre parcours et à votre profil :

  • une expérience BTP dans le cadre d’une grande entreprise ;
  • la détention d’un diplôme BTP ;
  • une spécialisation ;
  • une certification de type Qualibat ;
  • un savoir particulier, notamment en matière de gestion de projets, de planification ou encore d’équipements ;
  • une bonne connaissance de la réglementation du BTP (notamment des NF DTU relatives à votre domaine) ;
  • une bonne maîtrise des logiciels professionnels ;
  • une maîtrise de langues étrangères, et notamment de l’anglais technique.

Lorsque vous êtes plombier et salarié, vous n’êtes pas voué à rester au même poste durant toute votre carrière. Comme dans tout secteur, vous êtes tout à fait en mesure d’évoluer au sein de l’entreprise. Si vous avez débuté en tant que technicien de maintenance et que vous faites vos preuves, il n’est pas impossible que vous finissiez votre carrière en tant que chef de chantier.

 

Augmenter son salaire de plombier : quels leviers ?

 

Vous êtes plombier et souhaitez améliorer le montant de votre rémunération ? Plusieurs leviers sont possibles :

  • passer à son compte : S’il est intéressant et recommandé de débuter votre carrière de plombier en tant que salarié, il est plus rémunérateur d’être à votre compte, à condition de savoir faire votre place dans le secteur ;
  • évoluer : En tant que plombier salarié, il vous est possible d’évoluer au sein de votre entreprise en changeant de poste, afin de gonfler votre rémunération ;
  • augmenter ses tarifs : En tant qu’indépendant, le plus simple moyen, mais pas toujours le mieux accueilli par les clients, est l’augmentation des tarifs. Le mieux est de le faire progressivement, plutôt que d’augmenter brutalement les prix d’une année sur l’autre ;
  • travailler davantage : Il est bien évident que plus vous multiplierez les chantiers et plus vous gagnerez d’argent ;
  • se tourner vers des chantiers plus importants : Il est souvent plus rentable de travailler sur un gros chantier de construction que de réaliser de menus travaux de réparation chez des particuliers. Réussir à bien chiffrer un chantier est  toujours déterminant ;
  • se spécialiser : Un plombier spécialisé sera toujours davantage recherché, surtout si sa spécialité est rare. Vous pouvez notamment vous orienter vers la climatisation, en tant que climaticien ou frigoriste, l’installation thermique ou l’installation sanitaire.

 

Plombier-chauffagiste : un métier sécurisé

 

S’il existe certains secteurs dans lesquels les risques de chômage sont élevés, ce n’est pas le cas de la plomberie. Les plombiers-chauffagistes font en effet partie des artisans les plus demandés. Les entreprises manquent de jeunes postulants bien formés. Notez qu’il existe tout de même plus de 63 000 entreprises de plomberie en France ! Les particuliers peinent également souvent à trouver un artisan indépendant disponible dans des délais raisonnables.

S’engager dans cette voie professionnelle est par conséquent faire le choix de la sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2021, Le site des artisans du bâtiment par France Devis