• novembre

    22

    2019
  • 31
  • 0
Chantier en hiver : Comment bien travailler ?

Chantier en hiver : Comment bien travailler ?

Il n’est pas rare de trouver des ouvriers du bâtiment travailler au froid sur des chantiers de construction ou de rénovation en plein hiver. Bien évidemment, ils se doivent d’être efficaces toute l’année, en période chaude et tempérée comme en période froide. Quand il y a un projet à réaliser, ils ne peuvent pas l’ajourner surtout s’il s’agit d’une situation d’urgence, et ce, non seulement pour mieux satisfaire leurs clients, mais aussi parce qu’il n’y a aucune règle mentionnant la température minimale au-dessous de laquelle ils ne doivent pas exercer sous-prétexte que cela pourrait leur porter préjudice.

Quelques questions sont donc posées : Quels sont les risques d’un chantier de construction en hiver ? Comment s’habiller pour travailler dehors pendant l’hiver ? Quelles sont les mesures à prendre pour assurer le bon déroulement d’un chantier en hiver ?

 

Difficulté d’un chantier en plein hiver

 

Travailler sur un chantier en période de grand froid n’est pas sans risques que ce soit pour le chantier lui-même ou pour les travailleurs qui œuvrent dessus.

 

Impacts des conditions hivernales pour un chantier

En dehors du froid, l’hiver est associé à la pluie, à la neige, au gel, à la formation de verglas et de stalactites ainsi que d’autres éléments dans le même genre. Les risques d’accidents et de chute sont donc très élevés pour les travailleurs. Un seul faux pas et tout peut virer au cauchemar.

 

Impacts des conditions hivernales pour les artisans du bâtiment

Comme nous le savons tous, à des conditions extrêmes, le froid tue plus que la chaleur. Il a été estimé par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) que 5 °C est la température ambiante minimale à partir de laquelle il faut être très vigilant, car si le corps humain y est exposé trop longtemps sans protection, la santé physique et mentale pourrait être menacée :

  • Fatigue accentuée et perte de dextérité
  • Engelure et engourdissement des membres
  • Malaises et fièvre
  • Développement de maladies, circulation rapide et résistance des microbes pathogènes
  • Problèmes cardiaques
  • Hypothermie pouvant entraîner un coma, un trouble de la conscience ou même un décès

 

Évaluer la faisabilité d’un chantier en hiver

 

Selon les prescriptions du Code du travail, c’est le devoir de l’employeur de prendre toutes les dispositions nécessaires pour protéger ses employés. Avant de commencer un chantier en hiver, il doit évaluer sa faisabilité. Il doit étudier au cas par cas les travaux à faire et leurs contraintes (conditions d’exercice, les risques qu’ils présentent) afin de mettre en œuvre les mesures préventives pouvant permettre à chacun d’échapper au danger.

L’employeur doit fixer les limites de sécurité applicables sur son chantier selon son libre-arbitre ou en se basant sur des indicateurs météorologiques. Il peut aussi recueillir les avis d’un ou de plusieurs représentants de ses employés, cela est fortement recommandé puisque les ouvriers ont le droit de refuser de travailler s’ils jugent que les missions qui leur sont confiées peuvent leur être fatales, et si leur décision est jugée raisonnable, elle est justifiée et l’employeur ne pourra ni leur sanctionner, ni leur priver de leur salaire.

 

Bien préparer un chantier en hiver

 

Pour que les travaux de chantier en hiver puissent se dérouler dans les meilleures conditions et pour prévenir les accidents, il faut une bonne préparation. Pour mieux vous informer sur le sujet, nous vous avons listé ci-dessous les éléments essentiels qu’il ne faut surtout pas oublier pour accumuler des retards de chantier.

 

Les équipements hivernaux indispensables aux ouvriers du bâtiment

La première chose à faire lorsqu’il s’agit de travailler au froid est de se protéger de celui-ci. A cet effet, le premier réflexe est d’enfiler des vêtements de travail pour grand froid : une superposition de plusieurs habits. Cela ne doit toutefois pas se faire n’importe comment, un mauvais choix de tissu ne permet pas de parvenir au résultat escompté et beaucoup trop de tissus risque d’alourdir l’ouvrier, ce qui augmenterait encore plus les risques d’accident.

Le principe est simple, il faut 3 couches de vêtement en tout :

  • 1ère couche : tissu respirant et pouvant évacuer rapidement l’humidité du corps pour éviter que l’ouvrier n’attrape froid. Il faut privilégier, de préférence, un modèle qui soit bien ajusté au corps.
  • 2ème couche : tissu isolant pouvant préserver la chaleur naturelle du corps et qui dispose d’une excellente capacité de ventilation.
  • 3ème couche : tissu résistant, coupe-vent et imperméable pouvant protéger l’ouvrier des risques de son métier et des intempéries. L’usage d’un harnais de sécurité est fortement recommandé.

Outre les habits, il faut aussi penser à protéger les extrémités qui sont la tête, les pieds et les mains, parce qu’ils constituent des points d’évacuation de chaleur. Il faut les couvrir par des gants, un bonnet, des lunettes, un masque, un casque auditif, des chaussettes longues, des genouillères, des chaussures chaudes et antidérapantes, un cache-nez ou une écharpe en prenant soin de bien l’attacher pour ne pas qu’il s’accroche aux outils ou aux appareils du chantier.

Remarque : Pour une meilleure protection, il est conseillé de choisir des vêtements répondant aux normes de sécurité en vigueur. Il y a l’EN343 pour les vêtements de pluie de catégorie 1 et l’EN342 pour les vêtements de travail pour le froid de catégorie 2.

chantier hiver btp

Sur un chantier en hiver, il faut bien s’équiper pour contrer les conditions climatiques défavorables

 

Les matériels sur un chantier en plein hiver

Être bien vêtu ne suffit pas, il faut aménager le chantier pour l’adapter aux conditions hivernales, rendre moins pénibles les tâches à réaliser et booster la productivité des ouvriers. La meilleure solution est de mettre en place des abris chauffés avec des appareils de chauffage au niveau desquels les ouvriers peuvent se reposer, se ressourcer, sécher leur vêtement ou stocker leurs habits de rechange et s’approvisionner en boissons chaudes autant qu’ils le veulent.

Il est également conseillé d’isoler les parois métalliques, car ils sont conducteurs de froid, et d’automatiser les tâches des ouvriers autant que possible en leur fournissant les engins adéquats pour diminuer leurs activités physiques. Les efforts physiques entraînent des inspirations plus vigoureuses d’air froid, l’organisme va refroidir plus vite et des crises de spasmes bronchiques vont apparaître.

equipement-artisan-froid

Chantier à l’arrêt au moment des conditions climatiques difficiles

 

Consulter la météo pour les chantiers en extérieur

La météo est la meilleure alliée des ouvriers du bâtiment étant donné que leur travail est tributaire des conditions climatiques. Ils doivent la surveiller de près pour savoir s’ils peuvent ou non exercer et pour pouvoir adapter le chantier en fonction des besoins.

Météo France sera votre meilleur allié pour prévoir aux mieux vos chantiers durant les périodes de grand froid.

 

Avoir du sel ou du sable pour lutter contre le gel au sol

Le sel et le sable sont indispensables sur un chantier en hiver. Le premier réduit le verglas, le second améliore la résistance du sol et diminue la réflexion aveuglante du soleil, ce qui réduit les risques de chute et limite les accidents de travail.

 

Bien informer les salariés

Même avec les meilleures précautions du monde, le danger ne pourrait être évité si ceux qui y sont exposés n’ont pas été avisés de son existence. Aussi, pour assurer la protection des ouvriers, quelques consignes doivent être portées à leur connaissance :

  • Il faut qu’ils se nourrissent en aliments riches en sucres lents ou assimilés tels que le pain complet, le riz ou les pâtes pour pouvoir tenir aux efforts de longue durée.
  • Il faut boire des boissons chaudes aussi régulièrement que possible pour réchauffer le corps : tisane, chocolat chaud, café (à quantité limitée, car il accélère le rythme cardiaque), etc.
  • Il faut éviter l’alcool, la cigarette ou le tabac, ils déshydratent, donnent une fausse sensation de chaleur, provoquent un état d’ébriété (augmente le risque d’accident de chantier) et rétrécissent les vaisseaux sanguins (rehausse la sensation de froid).
  • Il faut bouger régulièrement le corps et les extrémités (mains, pieds) pour favoriser la circulation du sang et éviter les sensations d’engourdissement. L’usage de sachets auto-chauffants est conseillé s’il fait très froid.

 

Aménager les horaires des ouvriers en hiver

 

Il est important de mettre en place un planning de rotation des tâches permettant à chaque travailleur de jouir de la même proportion de chaleur et de luminosité, de profiter d’une même durée de pause, de subir les mêmes contraintes, etc.

Certes, le traitement des ouvriers doit être égal, mais il faut aussi qu’il ait une justice. C’est pourquoi, il faut tenir compte des caractéristiques individuelles de chacun : âge, antécédents médicaux, conditions physiques, état de santé, etc.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2019, Le site des artisans du bâtiment par France Devis