• août

    14

    2019
  • 261
  • 0
Vol sur chantier : éviter les vols de matériaux

Vol sur chantier : éviter les vols de matériaux

Lorsqu’un chantier de construction se déroule, difficile de toujours contrôler les va-et-vient sur le chantier. Compliqué également de surveiller en permanence le matériel et les outils laissés sur le site. Le problème d’un chantier, c’est qu’il est à ciel ouvert.

Les vols sur un chantier en extérieur sont courants. Du petit outillage jusqu’aux engins en passant par les matériaux de construction, tout est bon pour les voleurs qui ne reculent devant rien.

Pour éviter les vols sur chantier, il existe des solutions à adopter et des précautions à prendre. Nous allons voir dans cet article comment éviter les vols sur un chantier et les différents moyens pour assurer la sécurité de votre chantier.

 

Les vols fréquents sur les chantiers

Tout ce qui se trouve sur un chantier à une valeur. En partant de ce principe, tous les matériaux et outils peuvent être revendus et donc peuvent être volés.

Vous pouvez très bien avoir affaire à des petits voleurs qui vont se contenter de petits outillages ou d’un sac de ciment. Mais vous pouvez aussi être la cible de bandes organisées qui n’hésiteront pas à vous piller complétement et même à dérober les engins de construction volumineux.

La nature des vols dépend souvent de ce que le voleur compte en faire par la suite. Et là aussi, vous avez deux cas de figure. D’une part, les vols permettent d’alimenter un autre chantier et d’autre part les vols destinés à la revente sur le marché noir.

Éléments pouvant être volés sur les chantiers :

  • Le petit outillage : perforateur, tournevis, truelle
  • Les engins : mini-grue, tractopelle, bétonnière
  • Les matériaux : ciment, briques, parpaings, câbles de cuivre
  • Les matériels à poser : fenêtres, sanitaires, carrelage, tuiles

À noter : Les métaux et particulièrement le cuivre sont très recherchés sur les chantiers dans la mesure où ils se revendent très bien et à bon prix.

 

Protéger un chantier contre les vols de matériel

Il est compliqué de rester sur votre chantier jour et nuit pour le surveiller et éviter les vols. De même, il sera également fatiguant et embêtant de ranger l’ensemble des matériaux et outils pour les abriter le soir et les ressortir chaque matin.

Pour autant, vous avez à votre disposition un panel de techniques et de bons gestes à adopter qui vont vous permettre de sécuriser le chantier un maximum et ainsi de limiter les vols.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

Il faudra également jouer sur la prévention et les techniques de dissuasion pour décourager un maximum les voleurs qui fuiront les chantiers les mieux sécurisés.

empecher vol sur chantier

Plusieurs méthodes permettent d’éviter et d’empêcher les vols sur chantiers. La plus efficace sera de faire appel à une société de gardiennage pour assurer la surveillance du chantier.


 

Augmenter la vigilance et renforcer la sécurité sur les chantiers pendant les heures non travaillées

C’est statistiquement prouvé, les vols sur chantier sont en augmentation lors des week-ends, des jours fériés et des vacances. La nuit est aussi le moment privilégié des voleurs pour agir.

En fait, chaque moment où le chantier est déserté par les ouvriers est un moment opportun pour les voleurs. Et plus le laps de temps est important, comme les périodes de vacances, plus le risque augmente.

En identifiant les périodes à risque, vous concentrerez vos efforts et vos dépenses afin de renforcer la sécurité de manière judicieuse.

Il ne faut pas croire non plus que les voleurs agissent en se cachant.

La plupart du temps, ils interviennent comme s’ils étaient des ouvriers du chantier afin de ne pas éveiller les soupçons éventuels des voisins ou des passants. Ils peuvent être équipés eux-mêmes d’engins importants comme un camion-benne qui leur permet de charger tranquillement tout le matériel qu’ils sont venus dérober.

Les vols sur chantier sont difficiles à identifier. L’entourage direct du chantier et le voisinage n’adoptera pas les même réflexes que pour une activité suspecte proche d’une maison d’un voisin.

Peu de personne auront le réflexe de prévenir la police en cas de problème, vous devez donc vous-même vous assurer d’avoir mis en place les actions nécessaires à la protection de votre chantier.

 

Astuces pour éviter les vols sur un chantier

Heureusement, plusieurs solutions existent pour empêcher les vols sur chantiers. Vous avez déjà un certain nombre de bons gestes à adopter pour sécuriser votre chantier, à savoir :

  • Ranger les outils et le matériel peut encombrant chaque soir.
  • Mettre en place sur le chantier un endroit où entreposer vos matériels et matériaux qui ferme à clé. Éviter les baraquements trop fragiles et faciles à forcer. Préférez les containers plus robustes
  • Ôtez les clés des engins et éventuellement ôtez aussi la batterie.
  • Évitez de garer les engins dans le chantier côté route afin d’éviter qu’un engin de levage ne puisse les tracter facilement.
  • Faites livrer sur le chantier que les matériaux dont vous avez l’usage immédiat. Évitez de vous faire livrer la veille de week-end ou avant un départ en vacances. Les matériaux sont plus en sécurité chez votre fournisseur que sur votre chantier.
  • Faites livrer les métaux dans votre entreprise et apportez-les au fur et à mesure sur votre chantier.
  • Ne divulguez pas les dates de livraison des matériaux autour de vous.
  • Fermez le chantier avec des palissades et un cadenas solide.

Vous pouvez aussi recourir à des méthodes qui vous permettront de garder votre chantier en votre absence. Elles sont plus coûteuses, mais très efficaces :

  • Embauchez une entreprise de gardiennage.
  • Faites appel aux référents de la police ou de la gendarmerie.
  • Faites appel à la vigilance des voisins.
  • Équipez vos engins de puce électronique de traçage.
  • Installez des caméras de vidéo surveillance.
  • Installez des serrures provisoires sur les portes afin de fermer le bâtiment en construction.

Parmi les différentes méthodes, la plus efficace sera sans nul doute l’appel à une entreprise de gardiennage pour la surveillance de votre chantier.

Tarif pour un gardiennage de chantier

Le tarif horaire pour un gardiennage de chantier varie en moyenne entre 15 et 25 euros par heure de gardiennage.

On constatera des différences de prix selon la formule de gardiennage (nombre de gardiens / présence d’un chien), l’expertise du gardien et le nombre d’heures négocié dans le contrat (tarif dégressif pour les contrats longs).

Assurer son entreprise et ses chantiers

Dans le cas de vol sur chantier, les clauses des polices d’assurance classiques ne couvrent pas ou mal les préjudices. Par contre, vous pouvez souscrire une assurance spécifique contre les vols de chantier appelée à juste titre contrat « tout risque chantier ».

Ce type d’assurance vous permettra de percevoir des indemnités pour les différents types de vol sur chantier (à voir attentivement selon votre contrat et les clauses qui le composent).

D’autres clauses d’assurance permettent également de couvrir les pénalités de retard de chantier si ces vols vous ont empêché de livrer le chantier dans les temps.

Les tarifs pour ce type de garantie d’assurance démarrent à partir de 600 € annuel.

 

Comment réagir en cas de vol sur un chantier ?

Comme tout sinistre, il va falloir procéder par étape afin de déclarer le vol à votre assurance.

Si vous êtes victime d’un vol de chantier, le premier réflexe est d’appeler la police ou de se rendre au poste de police le plus proche.

Au niveau de l’assurance, il est utile de consulter votre contrat pour connaître les modalités de votre assurance avant de contacter votre assureur.

Faites également le tour du chantier et listez tous les éléments qui vous ont été dérobés.

Vous pourrez ensuite appeler votre assureur afin de faire la déclaration de sinistre. Il se peut qu’il mandate un expert pour venir constater les dégâts.

Une fois la procédure enclenchée, vous percevez les indemnités à hauteur du préjudice financier subi. Selon votre contrat, une franchise peut s’appliquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2019, Le site des artisans du bâtiment par France Devis