• mai

    11

    2022
  • 416
  • 0
Reconversion professionnelle : devenir artisan

Reconversion professionnelle : devenir artisan

Votre métier actuel vous lasse ? Vous avez le sentiment de stagner, de ne plus parvenir à donner du sens à ce que vous faites ? Vous avez envie de renouveau ? Pourquoi ne pas envisager une reconversion professionnelle dans l’artisanat ? L’artisanat séduit et le secteur du BTP est en demande constante de main-d’œuvre. Pourquoi ne pas tenter votre chance ? Découvrez comment devenir artisan et de quelle façon trouver une formation.

 

Pourquoi se tourner vers les métiers du bâtiment ?

 

Il est plus rare aujourd’hui, en comparaison à la génération précédente, de faire le même métier toute sa vie. Si certains changent, tout en évoluant dans le secteur de départ, d’autres préfèrent prendre un virage à 180 °. Il est par conséquent de plus en plus fréquent de voir des cadres mettre un terme à leur carrière pour emprunter la voie de l’artisanat. Le travail de bureau ne les séduit plus. Ils se sentent à l’étroit. Ils veulent du concret, souhaitent mettre en valeur leur esprit créatif ou leurs compétences manuelles, désirent donner corps à leur passion.

Il se peut également que vous souhaitiez vous reconvertir dans l’artisanat afin de vous mettre à votre compte, de devenir votre propre patron, de rompre avec la routine. Vous aspirez à davantage d’indépendance, de responsabilités.

 

Vers quel métier du BTP se tourner ?

 

Une reconversion professionnelle dans l’artisanat ne s’improvise pas. Vous devez prendre le temps de :

  • faire le tri dans vos idées de métiers ;
  • déterminer quelles sont vos forces et vos faiblesses. Il est notamment essentiel de posséder une bonne condition physique, un bon relationnel, de la rigueur et une certaine habileté manuelle ;
  • vérifier quels acquis vous pouvez valider ;
  • décider du volume horaire que vous souhaitez consacrer à votre nouvelle activité professionnelle : reconversion totale ou simple activité complémentaire ? ;
  • choisir votre statut : micro-entrepreneur, SAS, SARL, salarié ?

Quels sont les métiers de l’artisanat du bâtiment vers lesquels vous tourner ? Ils sont nombreux :

  • couvreur ;
  • plombier-chauffagiste ;
  • électricien ;
  • carreleur ;
  • maçon ;
  • menuiserie ;
  • peintre en bâtiment ;
  • plâtrier-plaquiste ;
  • charpentier ;
  • serrurier ;
  • marbrier ;
  • ou encore tailleur de pierre.

 

Où trouver une formation ?

 

Vers qui se tourner pour sa formation d'artisan ?

Pour devenir artisan, prenez le temps de vous renseigner auprès de l’organisme de formation adapté à votre cursus.

 

Lorsque vous êtes en poste, parlez de vos projets au responsable formation de votre entreprise. Si vous êtes au chômage, le mieux est de vous tourner vers votre conseiller Pôle emploi.

Pour vous guider dans votre reconversion professionnelle, le meilleur interlocuteur reste les chambres des métiers et de l’artisanat. Elles peuvent en effet engager des actions d’aides, vous proposer des stages ou des bilans de compétences, ou encore vous fournir des packs d’installation en lien avec le domaine de reconversion choisi.

Du CAP au Bac + 5, il existe une formation pour chaque âge, pour chaque niveau d’étude et pour chaque spécialité. Tout dépend de votre profil et de votre bagage. Chaque diplôme présente un intérêt :

  • le CAP : Il se passe en deux ans et alterne théorie avec temps de pratique en milieu professionnel. Il permet ainsi de trouver rapidement un emploi, entre dans le cadre du CPF et peut être réalisé à distance ;
  • le brevet technique des métiers (BTM) complète un CAP. Il est fort utile pour acquérir de nombreux savoirs techniques ;
  • le Bac Pro : Ce diplôme est intéressant pour obtenir une spécialisation. Il s’obtient après trois années d’études qui combinent enseignements généraux, enseignements professionnels et périodes de stages ou d’alternance ;
  • le brevet de maîtrise : Il est accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau IV (bac, bac pro). Il permet d’acquérir une belle maîtrise du geste et de se former aux techniques managériales ;
  • le BTS : Pour les titulaires d’un bac, le BTS offre une formation basée sur des enseignements généraux, spécialisés et sur des stages. Il est également éligible au CPF. De manière générale, les bacs + 2 ou + 3 permettent d’accéder à des métiers qui relèvent davantage du management du bâtiment. Ils sont intéressants si vous souhaitez faire le pont avec certaines de vos anciennes responsabilités.

 

Quel organisme choisir pour devenir artisan ?

 

Les formations pour devenir artisan du bâtiment ne manquent pas. Il reste à savoir quelle voie vous souhaitez emprunter :

  • la formation à temps plein : Vous retournez alors sur les bancs de l’école ou de l’université. Tournez-vous alors vers les lycées, les IUT et les facultés ;
  • la formation en apprentissage : Vous combinez temps d’apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) et temps de pratique dans une entreprise. Ce type de formation est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans et suppose la signature d’un contrat d’apprentissage ;
  • la formation continue : Vous continuez à exercer votre métier actuel, tout en suivant une formation professionnelle continue qui vous permet d’acquérir les connaissances et compétences requises pour votre reconversion. Les organismes de formation continue sont notamment le GRETA et l’AFPA.

 

Quels sont les dispositifs d’aide à le reconversion dans le BTP ?

 

Pour obtenir vos diplômes dans le cadre d’une reconversion professionnelle dans le BTP, il existe trois types principaux de dispositifs :

  • le CPF : Toute personne qui exerce une activité professionnelle dispose d’un compte personnel de formation. Elle le conserve toute sa vie, quels que soient ses changements de parcours et évolutions professionnels. Le CPF permet de vous maintenir dans l’employabilité.
  • le CPF de transition : Ce dispositif est intéressant si vous souhaitez mobiliser votre CPF dans une perspective de transition professionnelle. Il est utile dans le cadre d’une reconversion professionnelle, à condition que la formation envisagée soit éligible au CPF ;
  • la POE : La préparation opérationnelle à l’emploi est initiée par une branche professionnelle ou un employeur pour permettre à un demandeur d’emploi de se former pour accéder à un emploi précis et dont le besoin a été identifié. La formation doit avoir une durée maximale de 400 heures.

 

Quelle formation pour quel métier ?

 

La formation que vous choisirez dépendra bien entendu du métier choisi. Voici quelques exemples de formations pour les métiers les plus courants :

  • couvreur : CAP Couvreur, CAP Etancheur du BTP et des Travaux Publics, BP Etanchéité du bâtiment, un BP de Couvreur, mention complémentaire en Zinguerie, brevet de maîtrise de Couvreur, BTS Charpente-Couverture ou BTS Enveloppe du bâtiment ;
  • plombier-chauffagiste : CAP Installateur thermique, CAP Monteur en installation thermique et acoustique, CAP Froid et Climatisation, Brevet professionnel Monteur-dépanneur en Froid et Climatisation, Brevet professionnel Monteur en installations de génie climatique, Bac professionnel Technicien du froid et du conditionnement d’air, Bac professionnel Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques, Bac technologique Sciences et Technologies Industrielles, spécialité Génie énergétique, BTS Fluides-Energies-Environnements ;
  • électricien : CAP Préparation et Réalisation d’ouvrages électriques, CAP Préparation et Réalisation d’ouvrages électriques, Brevet professionnel Installations et équipements électriques, Bac pro Electrotechnique, Energie et Equipements communicants, Bac technologique Sciences et Technologies Industrielles Génie électronique, BTS Electrotechnique, BTS Domotique;
  • carreleur : CAP carreleur-mosaïste, Bac pro Aménagement et finition du Bâtiment, Bac pro Carrelage-Mosaïque, BTS Aménagement et Finition ou DMA Décor Architectural option Décor du mur ;
  • maçon : CAP Maçon, CAP Constructeur en béton armé du bâtiment ou CAP Développement option 2 Construction et Entretien des bâtiments, bac professionnel Interventions sur le Patrimoine bâti, bac professionnel Technicien du Bâtiment, BP Maçon ou un BP Métiers de la pierre, BTS Bâtiment ;
  • menuisier : CAP menuisier en sièges, CAP arts du bois, CAP menuisier aluminium-verre, CAP fabricant de menuiserie et agencement, CAP menuisier installateur, CAP ébéniste, Bac pro technicien constructeur bois, Bac pro menuiserie aluminium-verre, Bac pro technicien menuisier-agenceur, Bac pro technicien de fabrication de bois et matériaux associés, BTS agencement de l’environnement architectural, BTS développement et réalisation bois, BP menuisier, TP menuisier agenceur
    ;
  • peintre en bâtiment : CAP Peintre applicateur de revêtement, BP Peinture revêtements, MC Peinture décoration, bac professionnel Aménagement et Finition du bâtiment, MC Peinture et Décoration ou BTS Aménagement et Finition ;
  • plâtrier-plaquiste : CAP Plâtrier-Plaquiste, CAP Staffeur-Ornemaniste, bac professionnel Aménagement et Finition du bâtiment, BP Plâtrerie-Plaques, BTS Aménagements et Finitions ;
  • charpentier : CAP Constructeur Bois, CAP Charpentier Bois, CAP Menuisier Installateur, CAP Charpentier de marine, Brevet professionnel Charpentier, Bac professionnel Technicien de fabrication Bois et matériaux associés, Bac professionnel Technicien Constructeur Bois, Bac professionnel Technicien de scierie, Bac professionnel Intervention sur le patrimoine bâti, Bac technologique Sciences et Technologies Industrielles (STI), BTS Charpente Couverture, BTS Systèmes constructifs Bois et Habitat, BTS Technico-commercial options Bois et dérivés, Licence professionnelle Bâtiment et Construction, option Bois et Construction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis