• avril

    4

    2017
  • 186
  • 0
Bien commencer en tant qu’artisan du bâtiment

Bien commencer en tant qu’artisan du bâtiment

Comment démarrer son activité dans le bâtiment ? Comment commencer une entreprise en tant qu’artisan ? Comment se mettre à son compte dans le BTP ? Comment monter une société de courtage en travaux ? Pour bien commencer dans le métier d’artisan du bâtiment, il faut connaitre quelques prérequis indispensables. En effet, vous allez devoir jongler avec de multiples activités hors de votre champ d’activité du BTP et enfiler plusieurs casquettes : prospecteur de clientèle, comptable, administratif, commercial et éventuellement spécialiste du net. Pour répondre à vos questions concernant le lancement de votre nouvelle activité dans le bâtiment, voici le guide pour bien commencer en tant qu’artisan du bâtiment.
 

Démarrer une activité dans le bâtiment

 
S’installer à son compte comme artisan du BTP n’est pas évident, surtout au démarrage de votre activité. La gestion d’une entreprise de travaux requière de nombreuses compétences non nécessaires quand on est un artisan salarié. Même si votre motivation va être votre principal moteur, certains prérequis sont indispensables pour bien démarrer votre activité : niveau d’études requis et formations, formalités de création d’entreprises, assurance obligatoire, matériel de base et moyens indispensables. Découvrez les étapes pour réussir le démarrage d’une activité dans le bâtiment.
 

Se former pour avoir les qualités et compétences

Avant de créer sa propre entreprise d’électricité ou de plomberie par exemple, il convient de maîtriser parfaitement ce métier artisanal. En tant que chef d’entreprise, vous serez le principal garant de ces compétences et ce savoir-faire. Si vous êtes à votre compte et travaillé seul, la formation est d’autant plus obligatoire.

Pour pouvoir vous établir comme artisan, vous allez devoir justifier d’un diplôme de niveau V correspondant à un CAP ou d’au moins 3 ans d’expérience dans le métier. Pour obtenir votre diplôme (CAP, BEP, Bac Pro, Master, …), plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de poursuivre un cursus scolaire à temps plein en vous orientant vers les filières post-bac du bâtiment ou bien suivre une formation en alternance par le biais des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation.

Avec plus de 70 diplômes de l’Éducation Nationale, 75 titres du ministère du Travail et 34 certificats de qualification professionnelle à votre portée, vous avez le choix du diplôme que vous visez. Découvrez les formations pour faire un métier du bâtiment.

En plus des formations de l’Éducation Nationale, il existe de nombreuses certifications spécialisées dans les métiers du bâtiment. Vous pourrez ainsi vous perfectionner et maîtriser des techniques plus complexes. En plus de la reconnaissance professionnelle, ces formations sur-mesure vous permettent d’obtenir des labels de qualification et de certification dédiés aux entreprises du bâtiment.
 

Créer son entreprise du bâtiment

Vous avez votre diplôme en poche ou votre justificatif de 3 ans d’activité dans votre métier. Vous êtes donc prêt à créer votre entreprise. Avant de vous lancer dans les démarches de création, il faut choisir votre statut juridique et fiscal mais également la localisation de votre siège social.

Le statut et le régime choisi lors de la création de votre entreprise va impacter directement vos obligations, les garanties personnelles engagées ou encore le montant des impôts à payer chaque année. Par conséquent, l’avis d’un comptable professionnel est obligatoire pour bien choisir le statut de votre entreprise du BTP lors de la création. Sans parler des démarches administratives à remplir pour enregistrer une nouvelle société et obtenir son numéro SIRET.

Un large éventail de possibilités s’offre à vous. Vous pouvez être autoentrepreneur, en entreprise individuelle ou en SARL. Vous pouvez opter pour le régime simplifié ou celui du réel. Une fois ces choix effectués, les démarches se passent en ligne sur le site de la chambre des Métiers et de l’Artisanat. Vous remplissez le dossier en ligne et la Chambre des Métiers se charge de l’envoyer à tous les organismes dont vous allez dépendre. L’inscription au Répertoire des Métiers se fera dans le même temps.

Commencer en tant que chef d’entreprise de travaux sous le statut d’un autoentrepreneur dans le bâtiment comporte de nombreux avantages. La réglementation et les déclarations fiscales sont beaucoup plus simples. Vous pourrez ainsi vous concentrez sur la recherche de client et les chantiers, plus que sur le côté administratif. Néanmoins, être autoentrepreneur dans le bâtiment est souvent mal perçu car de nombreux autoentrepreneurs non formés aux métiers du bâtiment (électricien, plombier, …) sont apparus ces dernières années.

démarrer activité dans bâtiment

Comment démarrer son activité dans le bâtiment ? La création d’une société de travaux dans le bâtiment nécessite des compétences manuelles (pour faire les travaux), commerciale (pour prospecter et trouver des clients) mais aussi administratives (déclaration du chiffre d’affaires, litiges, impôts, …).

 

Souscrire aux assurances en tant qu’artisan

Les travaux de rénovation ou de construction nécessitent un budget important pour le client, mais également pour l’artisan. Pour sécuriser financièrement chaque partie, il convient de s’assurer en tant qu’artisan et de souscrire aux assurances obligatoires et utiles avant de commencer à signer des chantiers.

Vous devez souscrire aux assurances obligatoires et facultatives utiles à votre activité d’artisan du bâtiment. Comme vous relevez du BTP, vous serez obligé de prendre l’assurance décennale et la RC pro. Puis, vous aurez le choix de vous assurer aussi par une mutuelle complémentaire et par une multirisque professionnelle.
 

Acquérir le matériel nécessaire pour faire des chantiers

Vous devez être en possession du matériel indispensable pour votre activité. Pour cela, vous pouvez décider de le louer ou bien de l’acheter. Pour financer l’achat, vous pouvez demander un prêt d’honneur ou souscrire un emprunt bancaire classique. Le prêt d’honneur est accordé par divers organismes comme l’ADIE destiné à aider les jeunes créateurs d’entreprise.

De façon général, les artisans ont besoin de nombreux outils pour réaliser les chantiers. Selon l’activité, il vous faudra donc investir plus ou moins d’argent dans l’acquisition du matériel nécessaire à votre métier d’artisan.

Certains métiers comme couvreur, maçon ou plombier nécessitent plus de matériel et d’outil que d’autres. L’investissement n’est donc pas le même pour démarrer une entreprise d’électricité, de peinture ou encore de construction.
 

Investir dans les moyens indispensables à un artisan

Certains moyens sont nécessaires pour démarrer une société de travaux. Pour vous rendre sur les chantiers, vous devez posséder un véhicule utilitaire. Il est également conseillé d’avoir un matériel informatique afin de créer vos devis et factures, mais aussi pour prospecter les clients sur le net. L’acquisition d’un logiciel de devis et de facturation peut vous aider à mieux organiser votre entreprise du bâtiment. Surtout au commencement car il n’est jamais évident de faire ses premiers devis (chiffrage, TVA, acompte, …).

Vous devez également prévoir un stock de petits matériels comme les visseries. Aussi, il vous faut savoir où trouver des salariés si vous avez décroché un gros chantier. En effet, il serait dommage de refuser un devis important par manque de personnel.

Enfin, vous devez disposer d’une trésorerie vous permettant d’engager les frais pour démarrer votre chantier. Pour certains chantiers, il vous faudra investir dans l’achat de pièces et de fournitures avant que le client vous ait réglé. L’usage veut que vous demandiez 30% d’acompte à vos clients ce qui peut financer les éléments indispensables.
 

Faire connaître son entreprise du bâtiment

 
Vous êtes maintenant paré pour démarrer votre activité. Il ne vous manque plus que les clients. Un début d’activité est toujours compliqué car votre carnet d’adresses est vide et vous n’avez pas de client. Et sans client, pas de chiffre d’affaires ou de travaux à faire. Il ne faut donc pas espérer se verser un salaire les premiers mois.

Si vous reprenez une société du bâtiment, ce sera plus facile car l’entreprise aura déjà sa clientèle. Vous rachetez dans ce cas le fonds de commerce mais vous héritez également de la réputation précédente des anciens artisans. La reprise d’une activité dans le BTP a donc des avantages et inconvénients.

Plusieurs solutions s’offrent à vous afin de trouver une clientèle et de vous faire connaitre dans votre secteur. L’idéal est de combiner les trois solutions qui suivent : le bouche-à-oreille, internet et le démarchage. Ainsi, vous ratisserez large pour avoir un maximum de chances de décrocher des contrats. La prospection commerciale nécessite des compétences et qualités autres que la réalisation de travaux. Voici quelques techniques pour vous aider à faire connaître votre entreprise du bâtiment.
 

Être visible sur internet

La base sur internet commence avec la création d’un site de votre entreprise du bâtiment. Plusieurs solutions payantes ou gratuites existent pour créer votre site. En version gratuite, votre site risque d’être pollué par des publicités. En version payante, vous aurez un nom de domaine à vous et un site sans publicité. Cela fait plus pro.

Le tout ensuite est de grimper dans les résultats de recherche. Et pour cela, il y a des techniques de SEO et de rédaction à connaitre. N’hésitez pas à mettre en avant votre professionnalisme par vos réalisations ou la tenue d’un blog vous positionnant comme spécialiste dans votre domaine. Le site internet pour un artisan sert de vitrine mais il donne également des indications sur les tarifs de vos prestations et les moyens de vous contacter.

Vous devez ensuite vous inscrire dans les annuaires dédiés à votre profession et créer votre fiche dans Google My Business pour être visible lorsque les internautes recherchent un artisan dans leur ville sur Google par exemple.

 

Prospecter des clients

Si vous êtes timide, il va falloir vous soigner. En effet, la prospection des clients passe par le démarchage téléphonique ou physique. Pour réussir votre approche commerciale, mettez au point votre laïus avant de commencer la prospection. Répétez-le plusieurs fois pour trouver le bon ton et n’hésitez pas à mettre vos proches à contribution en leur demandant ce qu’ils pensent de votre approche. Quand vous êtes au point, respirez un grand coup et lancez-vous.
 

Le bouche-à-oreille

Lorsque vous démarrez une entreprise, vous devez particulièrement soigner vos premiers clients. C’est une règle commerciale de base, car ce sont tout simplement eux qui vont devenir vos meilleurs commerciaux. Plus ils seront satisfaits de votre prestation, plus ils en parleront autour d’eux. L’effet boule de neige sera alors en marche.

L’avis des particuliers sur vous est donc essentiel. C’est donc une motivation supplémentaire pour satisfaire vos clients lors de la réalisation de leur projet.
 

Trouver des chantiers et des clients : les plateformes de devis

 
En recherchant sur internet, les artisans du bâtiment peuvent trouver de nombreuses idées pour prospecter des clients. En effet, il existe de nombreux espaces de discussion et services spécialisés pour aider les artisans à trouver de nouveaux clients et signer des chantiers. Une des meilleures solutions pour trouver des chantiers et clients concerne les plateformes de devis.

Le principe des plateformes de devis est simple : moyennant un abonnement mensuel, la plateforme met en relation clients et entreprises. Cependant, elle se charge de toutes les étapes de prospection de clientèle pour que vous arriviez directement à la case devis. Il ne vous reste donc plus qu’à attirer le client par les prestations qu’il recherche à des prix ultra-compétitifs.

L’avantage est un gain de temps par rapport à la prospection qui est chronophage. En plus, vous allez rédiger des tas de devis très rapidement, car les particuliers à la recherche d’un professionnel du bâtiment sont nombreux à passer par ce système. L’inconvénient est le risque de devoir tirer les prix vers le bas pour battre la concurrence. La solution est dans le juste milieu : séduire vos clients par des compétences qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs en proposant des tarifs corrects.

Vous inscrire pour commencer à recevoir des demandes de devis de particuliers pour réaliser leurs travaux :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Annuler la réponse

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2017 Le site des artisans du bâtiment par France Devis