• avril

    10

    2020
  • 615
  • 0
Comprendre les grilles de coefficient salaire dans le BTP

Comprendre les grilles de coefficient salaire dans le BTP

Les salariés du bâtiment sont classés en plusieurs niveaux selon leur ancienneté, leurs compétences, leur savoir-faire, leur expérience, la ou les formations qu’ils ont suivi. La grille de coefficient détermine le niveau de chaque salarié. Ces critères seront pris en compte pour l’établissement de votre contrat de travail, et ainsi déterminer votre échelon et votre grille salariale avec le rémunération minimal.

Certes, il peut y avoir un référentiel de classement sur lequel se base votre employeur mais il y a toujours quelques points de différence entre les divers secteurs mais surtout en fonction de la convention collective de laquelle dépend votre entreprise.

La classification des employés est non seulement nécessaire pour déterminer avec précision à quels postes ils peuvent prétendre dans l’immédiat et dans le futur, mais aussi pour savoir quel salaire brut ils peuvent percevoir. Pour faciliter les tâches, des coefficients ont été mis en place. Dans le domaine du bâtiment, on parle de coefficient bâtiment : coefficient ouvrier, coefficient cadre. Cet outil sera appelé grille de classification.

Quel est le rôle des coefficients ? Quelle est la relation entre coefficient et votre salaire dans le BTP ? Qu’est-ce que la grille de coefficient dans le bâtiment ?

 

Qu’est-ce que les coefficients de salaire dans le BTP ?

 

À part le statut professionnel, chaque salarié est associé à un coefficient dit coefficient de salaire. Les coefficients sont fixés par la Convention collective nationale des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment.

Votre rémunération (salaire brut) est calculé en fonction de votre coefficient de salaire. On distingue 4 niveaux de coefficients :

  • Niveau I : Les ouvriers d’exécution : Position 1 = Coef. 150 ou Position 2 = Coef. 170
  • Niveau II : Les ouvriers professionnels : Coef. 185
  • Niveau III : Les compagnons professionnels :
    • Position 1 = Coef. 210
    • Position 2 = Coef. 230
  • Niveau IV : Les maîtres ouvriers ou chefs d’équipe :
    • Position 1 = Coef. 250
    • Position 2 = Coef. 270

Comme dans le statut ETAM, le coefficient reflète niveau dans la hiérarchie (importance et degré de responsabilité) de l’entreprise et la rémunération qui lui est proportionnel. Il définit, dans un premier temps, le poste, les qualifications requises pour pouvoir l’exercer et le salaire minimum applicable pour son exercice, et dans un second temps, il sert de repère pour le suivi de l’évolution professionnelle des employés et de l’augmentation salariale y afférant. Votre ancienneté dans l’entreprise influera également la grille de rémunération de votre entreprise.

Le coefficient de salaire est essentiel pour le calcul du salaire de base dans le BTP. Il correspond à un indice de rémunération qui, multiplié avec ce qu’on appelle valeur du point, va permettre de déterminer le salaire de base d’une fonction hiérarchique donnée. Par exemple, on a un coefficient de salaire égal à 120 et un indice de rémunération qui s’élève à 402, la valeur du point est prévue à 3,03, ce qui nous donne un salaire de base de 1 218,06 euros.

Un salaire minimum conventionnel détermine le salaire minimal fixé par la convention collective de l’entreprise. Elle est déterminée pour 35 heures par semaine. Libre a votre employeur d’effectuer une majoration de salaire, de compter les heures supplémentaires. Vous pouvez octroyer une prime ou une revalorisation de salaire par le biais d’un avenant de contrat de travail.

 

Déterminer le coefficient de salaire quand on est artisan

 

Comme la valeur du point, le coefficient de salaire est prévu par la convention collective de l’entreprise. À titre de rappel, il s’agit d’un document dont le contenu est négocié et conclu entre le groupement des employeurs et le ou les syndicats des salariés. Une fois celui-ci signé, toutes les clauses qui y sont prévues doivent être respectées au même titre que le Code du travail, les deux sont d’ailleurs complémentaires. Une échelle de coefficients de salaire est y préalablement établie et chacun d’entre eux correspond à un indice de rémunération.

Pour connaitre votre coefficient de salaire, vous pouvez regarder directement sur votre fiche de paie ou bien se reporter sur le barème des rémunérations.

Il est important de souligner que même si les dirigeants sont libres de déterminer ces éléments à leur guise, il y a des principes à respecter à savoir :

  • Le salaire de base ne doit pas être inférieur au SMIC, ce qui signifie que la valeur du point et l’indice de rémunération doivent aller dans ce sens
  • Il ne faut pas aller à l’encontre des grilles tarifaires ou les accords entre branches de même secteur.

 

Grille des salaires des artisans du bâtiment

 

Voici la grille des coefficients et des salaires dans le BTP en 2020 :

Catégorie professionnelle Coefficient Salaire mensuel
(35 h par semaine)
Niveau I : Ouvriers d’exécution
– Position 1 (N1P1)
– Position 2 (N1P2)
150
170
1 526 € (*)
1 548 €
Niveau II : Ouvriers professionnels (N2) 185 1 600 €
Niveau III : Compagnons professionnels
–    Position 1 (N3P1)
–    Position 2 (N3P2)
210
230
1 779,5 €
1 922,7 €
Niveau IV : Maîtres ouvriers ou chefs d’équipe
– Position 1 (N4P1)
– Position 2 (N4P2)
250
270
2 066 €
2 209,3 €

(*)Il faut que le salaire minimal soit supérieur ou égal au SMIC. Si le SMIC augmente, il doit être révisé.

Les valeurs inscrites ici sont juste indicatives (moyennes constatées), elles ne sont pas les mêmes ni pour toutes les régions, ni pour toutes les entreprises.

Salaire des ouvriers d’exécution de niveau I

Les ouvriers du niveau I sont ceux qui se trouvent au plus bas de l’échelle. Ils sont chargés d’exécuter des tâches simples sur la base de directives précises et sont accompagnés par leur superviseur tout au long de leur mission. Aucune connaissance particulière ne leur est demandée et il ne dispose que de très peu d’initiative (élémentaire) et de responsabilité.

Le salaire moyen des ouvriers du niveau I oscille entre le SMIC et 1 548 euros. C’est le salaire minima, ce taux horaire peut être majoré selon les revalorisations du SMIC en France.

Salaire des ouvriers professionnels de niveau II

Les ouvriers du niveau II sont ceux qui ont suivi une formation basique correspondant au poste qu’ils occupent. Les artisans ayant obtenu comme diplôme le CAP, BEP ou CFPA obtiennent d’office le niveau II.

Comme ceux du niveau I, ils doivent se conformer aux instructions qui leur sont données et leur travail est contrôlé assez régulièrement. Ils peuvent choisir eux-mêmes les moyens à mettre en œuvre pour mener à bien leurs missions et les travaux qui leur sont confiés sont un peu plus techniques.

Le salaire moyen des ouvriers du niveau II est évalué à 1 600 euros.

Salaire des compagnons professionnels de niveau III

Les salariés du niveau III ont une grande maîtrise de leurs missions. Ils sont capables de lire des plans et de prendre en charge les documents relatifs aux travaux qui leur sont confiés et dont ils doivent en assurer la bonne réalisation (un contrôle de bonne finition est réalisé par son superviseur à la fin du chantier). Ils supervisent et forment des ouvriers moins qualifiés qu’eux. Ils peuvent être amenés à exercer des fonctions de représentation ponctuelles sur la demande de leur chef.

Le salaire moyen des ouvriers du niveau II est compris entre 1 780 et 1 923 euros.

Salaire des cadres de niveau IV

Les salariés qui appartiennent au niveau IV sont les cadres. Ils ont une parfaite autonomie dans l’exercice de leurs missions à la fois complexes et techniques. Ils en sont responsables et ils doivent maîtriser toutes les méthodes à appliquer pour leur réalisation. Il leur est demandé de disposer de connaissances diversifiées et d’une expérience confirmée en niveau III. En plus d’effectuer les tâches qui incombent aux ouvriers du niveau III, ils sont appelés à représenter l’entreprise auprès des tiers.

Le salaire moyen des ouvriers du niveau III est situé entre 2 066 et 2 209 euros.

Comprendre les notions N1P1, N1P2, N2, N3P1

Les notions N1P1 et autres renvoient à un niveau et à une hiérarchie au sein du même niveau. Ici, N1P1 signifie niveau I à la position 1. Les niveaux I, II et IV comportent, en effet, deux subdivisions : la première pour les nouveaux et la seconde pour les plus expérimentés. Les tâches qui sont réalisées sont assez similaires pour un même niveau, mais ceux qui se trouvent à la seconde position dispose d’une initiative et d’une responsabilité plus importante, et sont chargés de missions plus techniques avec un degré de difficulté plus élevé.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2020, Le site des artisans du bâtiment par France Devis