• juin

    6

    2022
  • 153
  • 0
Devenir Plaquiste : formation et métier

Devenir Plaquiste : formation et métier

Vous désirez devenir plaquiste ? Qu’il s’agisse de votre premier métier ou d’une nouvelle perspective professionnelle dans le cadre d’une reconversion, le métier de plaquiste est riche et intéressant. Quelles sont les missions du plaquiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quel salaire espérer ? Quel statut choisir ? Comment vous lancer ? Découvrez tout ce que vous devez savoir pour devenir plaquiste.

 

Quelles sont les missions du plaquiste ?

 

Que fait un plaquiste ?

Quels sont les travaux réalisés par un plâtrier-plaquiste ?

 

Le plaquiste est un professionnel du bâtiment qui intervient après la fin du gros œuvre, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction de logement individuel, collectif, de bureaux ou encore d’immeubles collectifs. Il est chargé des travaux d’aménagement et de finition tels que :

  • la pose des plaques de plâtres sur les murs et le plafond. Le plaquiste peut également être amené à travailler avec du bois reconstitué ou des briques ;
  • l’application d’un enduit sur les plaques de plâtres ;
  • le lissage ;
  • la réalisation des joints.

En amont, il doit étudier le schéma d’installation.

Il arrive également fréquemment qu’on lui confie l’isolation du bâtiment (murs, plafond, sol).

Le plaquiste intervient en complément du plâtrier. Il est par conséquent courant qu’un artisan soit plaquiste-plâtrier.

Dans quelles conditions travaille le plaquiste ? Intervenant au stade du second œuvre, cet artisan n’a pas à subir les affres du froid, de la grosse chaleur et des intempéries. Il évolue en effet en intérieur. S’il est fréquemment amené à transporter des charges lourdes, celles-ci peuvent l’être grâce à des engins de levage.

 

Quelle formation pour devenir plaquiste ?

 

Il existe plusieurs voies possibles pour devenir plaquiste :

  • niveau CAP ;
  • niveau Bac ;
  • Niveau Bac + 2 ;
  • les formations complémentaires et qualifications.

 

Niveau CAP

  • CAP staffeur-ornemaniste ;
  • CAP métiers du plâtre et de l’isolation ;
  • Mention complémentaire plaquiste.

 

Niveau Bac

  • Brevet professionnel métiers du plâtre et de l’isolation ;
  • Bac pro aménagement et finition du bâtiment.

 

Niveau Bac + 2

Si vous souhaitez obtenir un niveau post-bac, tournez-vous alors vers le BTS finitions aménagement des bâtiments (conception et réalisation).

 

Les formations complémentaires et qualifications

Une fois artisan plaquiste, vous devez veiller à rester à jour dans vos connaissances et dans votre maîtrise, en suivant régulièrement des formations. Le métier évolue à grande vitesse et vous devez apprendre à utiliser de nouveaux outils et de nouvelles technologies.

Pour vous spécialiser, différents organismes proposent des certificats de qualification professionnelle.

 

Est-il possible de devenir plaquiste sans diplôme ?

 

Le métier de plaquiste est réglementé. Il est par conséquent nécessaire de posséder un diplôme pour l’exercer ou une équivalence de celui-ci.

Si vous n’avez pas suivi de formation et n’avez aucun diplôme dans le domaine, vous pouvez alors faire valider votre expérience professionnelle en demandant une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle. Vous devez pour cela déposer une demande auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat. Pour obtenir cette attestation, il vous faut justifier :

  • d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum en tant que plâtrier-plaquiste ;
  • ou de l’exercice d’une activité professionnelle indépendante en tant qu’artisan du bâtiment.

 

Quel est le salaire d’un plaquiste ?

 

Un plaquiste salarié débutant commence sa carrière avec un salaire d’environ 1 500 € brut. Au bout de 10 ans, vous gagnerez environ 2 000 à 2 200 € brut.

Vous ne devriez pas peiner à trouver une place de plâtrier-plaquiste. Les ouvriers et artisans du bâtiment sont aujourd’hui très demandés. Vous pouvez ainsi aussi bien travailler dans une PME artisanale ou pour un grand groupe du BTP.

Après quelques années d’expérience, il est possible de créer votre propre entreprise et devenir ainsi plaquiste indépendant. Votre salaire peut alors considérablement augmenter, si vous êtes connu et reconnu dans votre secteur.

 

Quel statut choisir en tant que plaquiste indépendant ?

 

Vous vous sentez prêt pour vous installer en tant que plaquiste indépendant ? Vous gagnerez ainsi en autonomie, pourrez rechercher vos propres clients, prendre vos propres décisions et augmenterez vos revenus si vous parvenez à vous faire connaître.

Quel est le meilleur statut juridique pour un plaquiste indépendant ? Votre choix doit être effectué en tenant compte de différentes données :

  • le niveau de cotisations sociales ;
  • le niveau de protection sociale ;
  • la retraite ;
  • le régime de TVA ;
  • ou encore le niveau de protection de votre patrimoine personnel.

Si vous êtes un artisan plaquiste seul, trois statuts sont intéressants :

  • l’entreprise individuelle : Vous aurez le choix entre l’EIRL, la micro-entreprise ou l’entreprise individuelle au réel. La micro-entreprise convient bien aux activités peu risquées et dont l’investissement est limité ;
  • l’EURL : Il s’agit d’une SARL, mais avec un seul associé. Ce statut est particulièrement adapté aux activités artisanales régulières  ;
  • la SASU : Il s’agit d’une SAS à associé unique. Si ce régime est plus coûteux que celui de l’EURL, il offre une couverture sociale plus avantageuse.

 

Quelles assurances obligatoires pour un plaquiste ?

 

Pour vous installer en tant que plaquiste indépendant, vous devez souscrire trois assurances obligatoires :

  • la garantie décennale : Elle protège le maître de l’ouvrage pendant une durée de 10 ans contre les malfaçons qui peuvent compromettre la solidité de l’ouvrage ;
  • la responsabilité civile professionnelle (RC Pro) : Elle vous couvre pour tous dommages causés aux tiers durant votre activité ;
  • la garantie de parfait achèvement : Elle couvre les malfaçons détectées au cours de la première année qui suit la fin des travaux.

 

Comment se lancer en tant que plaquiste ?

 

Vous allez débuter votre métier de plaquiste ? Pour vous lancer, vous devez disposer d’un matériel de base, de connaissances et compétences techniques et de certaines qualités humaines.

 

Le matériel du plaquiste

Le plaquiste utilise des outils professionnels relativement classiques et faciles à manipuler une fois que l’on maîtrise le geste :

  • l’équerre ;
  • le niveau ;
  • la perceuse ;
  • la perceuse-visseuse.

 

 

Les compétences techniques et les connaissances nécessaires pour devenir plaquiste

Pour devenir plaquiste, vous devez posséder des connaissances :

  • en géométrie et en mathématiques ;
  • des caractéristiques des matériaux que vous serez amené à employer ;
  • des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur pour votre métier.

Le métier de plaquiste suppose également d’acquérir des compétences polyvalentes, tant dans le domaine de la maçonnerie que de l’électricité.

 

Les qualités requises pour devenir plaquiste

Au-delà des compétences techniques acquises durant une formation ou par expérience, il est important de posséder certaines qualités naturelles, essentielles pour le métier :

  • la précision ;
  • la rigueur ;
  • l’habileté manuelle ;
  • la prudence ;
  • le respect ;
  • la créativité ;
  • le sens de l’esthétique ;
  • une bonne condition physique ;
  • la ponctualité;
  • un bon sens commercial si vous créez votre entreprise de plaquiste.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis