• mai

    14

    2020
  • 279
  • 0
Fiche métier menuisier – Formation et salaire

Fiche métier menuisier – Formation et salaire

Vous souhaitez devenir menuisier, mais vous ne savez pas quel parcours professionnalisant emprunter. Nous vous présentons les différentes formations à suivre et les diplômes pour exercer le métier de menuisier. Nous faisons le point sur les qualités et des compétences qu’un bon menuisier doit avoir pour exercer dans le domaine de la fenêtre.

Qu’est-ce qui fait la particularité du métier de menuisier ? Quelles études faut-il suivre pour devenir menuisier ? Quels sont les facteurs permettant d’identifier un menuisier de qualité ? Quelles sont les évolutions possibles du métier de menuisier ?

 

Fiche métier d’un menuisier

On associe la profession de menuisier à la pose de fenêtre double vitrage, et pourtant il intervient dans plusieurs types de projets. Tout ce qui est lié aux fermetures, c’est à l’artisan menuisier qu’il faudra faire appel.

Définition du métier de menuisier – Le professionnel des travaux de menuiserie et de boiserie

Le métier de menuisier consiste en la réalisation de tous les travaux relatifs aux menuiseries et boiseries intérieures et extérieures de la maison : escalier, fenêtre, porte, placard, étagère, véranda, parquet, cloison, faux plafond, charpente, etc.

Si pendant longtemps, le menuisier travaillait essentiellement le bois, l’arrivée des nouveaux matériaux (PVC et aluminium) ont amené leurs lots de changement dans ce métier.

Il peut arriver que le menuisier se charge des travaux de réhabilitation de patrimoine historique ou d’agencement d’espace de vie, mais cela relève plutôt d’une certaine expertise.

Tableau récapitulatif du métier de menuisier

Afin de mieux comprendre la fonction de menuisier, il est essentiel de comprendre le secteur d’activité. Ayant pour clients des particuliers et des professionnels. Le métier de menuisier évolue au gré des innovations. C’est pourquoi, l’obtention d’un label RGE devient incontournable pour exercer ce métier.

Secteur d’activité Bâtiment, logement, Industrie d’ameublement
Expertise Menuiseries et mobiliers, ouvrages anciens et monuments historiques, agencement d’espace de vie
Types de prestations proposées Conception de plans, aménagement, fabrication, installation, vitrage, isolation, réparation, remplacement, finition, étanchéité, pose ou changement de serrure, réhabilitation, réorganisation de mobiliers.
Niveau d’étude CAP, BP, Bac Pro, BCP, MC, BTS
Potentiel d’embauche Le métier de menuisier est le 61ème qui recrute le plus en France

Le taux d’insertion professionnelle est de 77,3 % pour un CAP ou équivalent, 18 % pour un niveau bac ou équivalent et 3 % pour un niveau bac+2 ou équivalent

Une augmentation de 5 à 6 % des embauches en 2 ans

Salaire moyen mensuel Aux alentours du SMIC en début de carrière

Possibilité d’évolution rapide avec quelques années d’expérience

Difficulté à se lancer à son compte Investissement en matériels relativement conséquent

Concurrence rude

Difficile de se faire reconnaître

Revenu non garanti (pas de stabilité)

Procédures administratives lentes et onéreuses

Investissement personnel plus poussé

Types de clients Particuliers, professionnels
Qualifications possibles RGE, Qualibat

 

Fiche ROME d’un menuisier

La Fiche ROME ou le Registre Opérationnel des Métiers et des Emplois a été créée par Pôle Emploi en 1989. Elle répertorie la totalité des métiers en France et facilite l’identification de chacun d’entre eux en leur associant des initiales appelées code ROME.

Ce dernier donne des renseignements détaillés sur la définition de la profession, les diplômes à obtenir et les conditions favorables à son exercice. C’est l’outil principal que Pôle Emploi utilise pour faire correspondre les offres et les demandes d’emploi.

Aussi, pour tous ceux qui veulent être sélectionnés plus rapidement, il est recommandé de le mentionner le code correspondant à l’emploi qu’ils cherchent sur leur CV.

Le code ROME du métier de menuisier est H2206.

 

Fiche de poste d’un menuisier

Métier artisanal, le menuisier effectue la mise en place et pose des ouvertures dans une cloison ou mur. Intervenant en tant que second œuvre sur les chantiers, le menuisier doit avoir une communication transversale avec les autres métiers.

Mission et tâches d’un menuisier

Les tâches et missions essentielles d’un menuisier sont :

  • L’analyse des besoins de ses clients
  • L’établissement des plans correspondant si la faisabilité du projet est confirmée par un bureau d’étude
  • Fabrication des éléments commandés : choix des matériaux, traçage, découpage, assemblage, vitrage (si besoin), ponçage et finition
  • Installation des éléments commandés
  • Isolation et étanchéité si nécessaire
  • Entretien et réparation des menuiseries
  • Remplacement des pièces usées
  • Pose ou renouvellement de serrure de menuiseries
  • Restauration de patrimoines historiques ou d’ouvrages anciens
  • Réorganisation d’espace de vie.

 

Exemples de chantiers réalisés par un menuisier

Les projets courants qu’un menuisier réalise chez un particulier sont : pose de fenêtre ou de porte, remplacement du vitrage d’une porte ou d’une fenêtre, changement de serrure d’un placard, fabrication de meubles sur-mesure, rénovation de charpente (menuiserie-charpenterie).

Environnement du métier de menuisier

Le menuisier peut intervenir en chantier ou dans un atelier en fonction du contexte. Il œuvre avec des particuliers et des professionnels (entreprises, centres commerciaux, magasin d’ameublement, designer, etc.), en indépendant ou pour le compte d’une société. Le menuisier est amené à se déplacer chez le client pour réaliser le projet. Il y a quelque temps, les vendeurs de fenêtres avait mauvaise presse. Toutefois, l’environnement de travail d’un menuisier est bon. Les particuliers ayant le droit à un crédit d’impôt en faveur de la transition énergétique, le travail du menuisier est valorisé. D’autant plus, avec les nombreux labels et certifications comme RGE, qui lui confère une expertise gage d’assurance.

Même si ce métier est plutôt manuel, le menuisier peut aujourd’hui profiter des avancées technologiques qui rendent ses activités plus pratiques et ses journées moins pénibles.

 

Devenir menuisier – Études et formations

Pour devenir menuisier, il existe différentes formations professionnalisantes selon vos parcours et âge. En étant jeune, vous pouvez exercer cet emploi dès l’obtention d’un CAP ou BEP. Pour des personnes en reconversion professionnelle, il existe des parcours adaptés.

Étude de menuiserie de niveau CAP / BEP

Pour devenir menuisier, il faut au minimum un CAP Menuisier installateur, un CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement, un CAP Arts du bois, un CAP Menuisier en sièges, un CAP Aluminium-verre ou encore un CAP Constructeur bois.

Un CAP peut être complété par un MC Parqueteur de 1 an.

Formation menuiserie de niveau bac

En ce qui concerne le niveau Bac, les possibilités sont : un BP Menuisier, un BP Menuisier aluminium-verre, un Bac Pro Technicien constructeur bois, un Bac Pro Technicien Menuisier Agenceur, un Bac Pro Technicien Fabrication bois et matériaux associés, un Bac Pro Artisanat et métiers d’Arts / option Ébéniste, un Bac Pro Ouvrages du bâtiment : Aluminium, verre et matériaux de synthèse.

Formation menuiserie de niveau bac+2

Pour un niveau bac+2, il y a le BTS Systèmes constructifs bois et habitat, le BTS Charpente-couverture et le BTS Développement et réalisation bois.

Menuiserie – Formation pour adulte

Dans le cas d’un adulte souhaitant d’exercer le métier de menuisier, il existe d’autres possibilités en dehors du circuit classique (écoles et instituts dédiés). Ils peuvent suivre les mêmes cursus et obtenir les mêmes diplômes, mais en formation continue ou à distance, par téléenseignement par exemple.

Ils peuvent également suivre une formation en vue de l’acquisition d’un TP Poseur-installateur menuiseries, fermetures et équipements ou TP Menuisier aluminium. Pour ceux qui exercent déjà le métier, mais qui veulent se spécialiser dans le domaine, il est possible d’opter pour un CMP Menuiserie.

formation menuisier

Dès votre plus jeune âge, vous pouvez suivre un cursus scolaire qualifiant pour devenir menuisier. Toutefois, il existe des formations pour des personnes en reconversion professionnelle souhaitant s’orienter vers les métiers de la menuiserie

 

Compétences et qualités d’un menuisier

Pour mener à bien les missions et tâches qui lui sont confiées, le menuiser doit disposer de compétences et qualités.

Compétence d’un bon menuisier

Un bon menuisier doit :

  • Maîtriser les outils, mes machines et matériaux qu’il utilise, notamment le bois
  • Pouvoir lire et interpréter aisément les plans et dessins préétablis
  • Connaître les techniques d’isolation et d’étanchéité
  • Avoir des bonnes bases en maçonnerie
  • Maîtriser le dessin technique et la géométrie
  • Connaître les normes en vigueur en matière de sécurité, d’isolation en se formant à la RT2020
  • Maîtriser ce qu’il fait.

 

Qualité pour devenir menuisier

Pour être un menuisier de qualité, il faut : avoir le sens de l’esthétisme, être polyvalent, être rigoureux et précis, aimer le travail manuel, être créatif, être en bonnes conditions physiques, être sociable, communicatif et coopératif.

qualite devenir menuisier

Devenir menuisier demande de nombreuses qualités. Dans un premier temps, des qualités relationnelles car vous serez au contact de la clientèle. Dans un second temps, des qualités physiques car le travail de menuisier demande des efforts physiques répétés

 

Salaire mensuel moyen d’un menuisier

Le salaire d’un menuisier en France dépend de sa spécialisation :

Type de menuisier Salaire moyen mensuel
Simple menuisier 1 599 à 1 817 €
Menuisier atelier et pose 1 607 à 1 812 €
Menuisier d’agencement 1 634 à 1 831 €
Menuisier de bord 1 668 à 1 883 €
Menuisier de restauration 1 765 à 1 832 €
Menuisier escaliéteur 1 668 à 1 971 €
Menuisier naval embarqué 1 498 à 1 592 €
Menuisier maquettiste 1 668 €
Menuisier chef d’équipe 2 000 €
Menuisier contremaître 2 300 €
Menuisier à son compte Plus de 2 500 €

 

Spécialisations et évolutions du métier de menuisier en France

En France, un menuisier expérimenté peut devenir chef d’équipe, contremaître ou bien se spécialiser dans un domaine précis (agencement, décoration, ébéniste, etc.). S’il en a la possibilité, il peut se lancer à son compte ou reprendre l’entreprise d’un autre.

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Dernière étape
Nous avons sélectionné des partenaires de qualité pour répondre aux besoins des artisans du bâtiment
Trouvez une assurance décennale moins chère
Oui  Non 
Années d'experience professionnelle
Date de création
Chiffre d'affaires ou prévisionnel
Etes vous RGE ?
Situation actuelle
Souhaitez-vous obtenir le label RGE ?
Oui  Non 
Formation RGE voulue
Délai d’obtention du diplôme
Type d’entreprise
Souhaitez-vous être accompagné pour le montage du dossier QUALIBAT
Êtes-vous intéressé par un logiciel de facturation et devis ?
Oui  Non 
Êtes-vous intéressé par la création d'un site internet ?
Oui  Non 
Possédez-vous déjà un site internet
Possédez-vous un compte Google My Business
Décrivez en quelques mots vos besoins (facultatif)
Votre métier
Vos coordonnées
  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2020, Le site des artisans du bâtiment par France Devis