• juillet

    3

    2019
  • 159
  • 0
Se former à la RT 2020

Se former à la RT 2020

Pas encore vigueur que déjà la future réglementation thermique et environnementale fait largement parler d’elle. La RT 2020, dont l’objectif affiché est de tendre vers des bâtiments passifs voir à énergie positive, promet de nombreux changements dans la façon d’appréhender les chantiers et les matériaux. Les entreprises du bâtiment vont devoir modifier leur façon de concevoir les projets mais également les techniques utilisées lors des travaux.

En tant qu’artisan du bâtiment, il est nécessaire de se préparer pour être prêt le jour J. Pour se former à la RT 2020, il n’y a pas d’autres solutions que d’anticiper et de suivre des formations sur les futures réglementations BEPOS et RT 2020. Alors, comment se former à la RT 2020 ? Quelle formation RE 2020 et BEPOS suivre ? Quels sont les changements à venir sur les chantiers avec la construction positive BEPOS ? Voici le guide des formations pratiques à la construction positive BEPOS et RT 2020, les futures normes qui vont impacter tout le secteur du bâtiment.

 

RT2020 : ce qui va changer pour les artisans du bâtiment

 

Dans la mise en œuvre de la RT 2020, les artisans et ouvriers du bâtiment se retrouvent en première ligne. En effet, c’est vous qui allez devoir utiliser les matériaux spécifiques ou encore appliquer les nouvelles techniques de pose pour répondre aux exigences de cette nouvelle réglementation. Les points forts portent sur l’isolation, la domotique et la mise en place de système d’énergie renouvelable.

L’objectif pour les professionnels étant de bâtir des maisons passives, c’est-à-dire à très faible consommation énergétique, soit 12 Kwep/m² ou mieux, tendre vers des BEPOS, autrement dit des Bâtiments à Energie Positive. Ces derniers vont donc pouvoir s’auto-alimenter en énergie, mais aussi produire un surplus d’énergie.

Pour arriver à construire des bâtiment à énergie positive ou à faible empreinte carbone, de nouvelles normes seront appliquées lors de travaux de construction mais aussi de rénovation. En plus de la réglementation thermique 2020, le label E+C- sera attribué en fonction du niveau de performance d’un bâtiment. C’est donc en priorité les maître d’œuvre qui auront la charge de mener à bien les chantiers en respectant ces nouvelles réglementations.

L’entrée en vigueur de la RT 2020 est prévue à la fin de l’année 2020 ou au début de l’année 2021 concernant les travaux chez les particuliers. Il est donc important de commencer à se renseigner à se former sur les futures façons de bâtir, les normes réglementaires à respecter ou encore les matériaux de construction performants qui permettront d’obtenir un bâtiment BEPOS.

 

Pourquoi s’intéresser et se former à la RT2020 ?

 

En tant que professionnel, vous ne pouvez pas passer à côté de la RT 2020. En effet, il s’agit d’une véritable révolution dans la façon de concevoir la construction. De fait, cette révolution va aussi se répercuter sur les techniques de travail et les matériaux que vous utilisez quotidiennement sur vos chantiers.

Par exemple, les matériaux naturels sont à privilégier pour l’isolation. De même, le plaquiste doit veiller désormais à chasser l’air présent dans l’isolation et à réaliser une étanchéité à l’air. Et si vous n’êtes pas informé de ces nouveautés, vous risquez de passer à côté de certains chantiers ou même de saboter sans le vouloir, le travail des autres corps de métier formés aux nouvelles méthodes.

Il est donc important en tant qu’artisan, que vous soyez ou non directement impliqué par les nouvelles méthodes de travail, de vous informer sur les nouveautés et les nouveaux matériaux, mais aussi d’anticiper la future réglementation thermique. Sans quoi, vous risquez ensuite de voir votre clientèle s’évader au profit de professionnels du bâtiment mieux informés et formés que vous. N’oubliez pas que cette RT 2020 concerne le marché public comme le marché des particuliers, le neuf comme la rénovation.

Le rôle des formations à la RT2020 est de vous apprendre comment concevoir en suivant les nouvelles règles mais également de vous enseigner les nouvelles techniques à utiliser lors de la réalisation d’un chantier. Il s’agit donc de formations mélangeant enseignement pratique et enseignement théorique. Le but final étant que les artisans du bâtiment soient préparés pour l’entrée en vigueur de la RT2020 et notamment aux points suivants :

  • Apprendre à concevoir des bâtiments BEPOS.
  • Anticiper les nouvelles normes imposées par la RT2020.
  • Se former à l’utilisation de nouveaux matériaux plus performants et ) l’étanchéité à l’air.
  • Comprendre les enjeux d’un bâtiment ayant un impact faible ou nul sur l’environnement, de sa construction à sa démolition.

 

Les chantiers et travaux concernés par la RT 2020

 

Pour rentrer encore davantage dans le détail des chantiers et travaux concernés par ce nouveau dispositif, voici les principales lignes d’action. Tout d’abord, des matériaux écologiques pour une maison sont 4 fois moins énergivore. Il faudra utiliser en priorité pour la construction et l’isolation ce type de matériaux, à savoir :

  • Roche volcanique
  • Blocs béton en pierre ponce
  • Bois
  • Brique de terre cuite/crue
  • Chanvre
  • Liège
  • Ouate de cellulose
  • Feutre de laine de mouton

Les maçons et plaquistes professionnels sont donc directement concernés par ces nouvelles règles. Ces métiers du bâtiment devront donc évolués pour se former à la RT 2020 :

  • La mise en place de technique permettant de supprimer les courants d’air : cela permettra de garder une chaleur constante dans la maison afin qu’elle puisse se diffuser de façon homogène à tous les étages.
  • Des menuiseries intelligentes : fenêtres et volets bénéficieront d’une technologie permettant de s’accorder avec le cycle naturel de la lumière afin d’en tirer le maximum d’avantages tout en conservant un bien-être intérieur égal.
  • La mise en place de panneaux photovoltaïques ou autres dispositifs permettant l’accumulation d’énergie afin d’alimenter chaque maison en autonomie.
  • Le chauffage encore sur le grill : le volet du chauffage est encore en priorité dans les dispositions de cette nouvelle réglementation. Ainsi, le chauffage solaire passif est à privilégier conduisant à chauffer un circuit d’eau chaude circulant dans toute la maison et permettant la diffusion de la chaleur dans le logement. Une partie de ce chauffage solaire dite active est censée alimenter le chauffage d’appoint. Pour les régions les plus froides, un complément sous forme de poêle à bois est préconisé.

La liste pourrait être encore longue, mais ceux-ci sont les principaux changements qui vont intervenir avec la RT 2020. Ces nouvelles normes s’appliquent déjà depuis 2018 aux bâtiments publics et s’appliqueront à fin 2020 aux constructions neuves des particuliers. Dans le même temps, la rénovation sera également impactée par ce dispositif énergétique.

 

Les formations pratiques à la Réglementation Thermique 2020

 

Vous constatez donc que beaucoup de choses sont amenées à évoluer dans votre métier. Afin de vous tenir informé des nouveautés et d’être prêt le jour de l’entrée en application de la nouvelle réglementation thermique, il est donc essentiel d’anticiper ces évolutions en se formant. Au même titre que le label RGE, il est fortement possible qu’un nouveau label soit disponible pour les entreprises du bâtiment.

Pour vous permettre de trouver la formation qui vous correspond, voici une liste des formations disponibles pour les pros du bâtiment :

Par conséquent, il existe de nombreuses formations disponibles pour les artisans afin de vous préparer au label E+C- et à la RT 2020. Toutefois, il faut être vigilent et prendre le soin de bien analyser le contenu des formations, la certification et la reconnaissance de ces formations par les organismes spécialisés ainsi que la prise en charge d’une partie du montant de la formation par un organisme agréé ou entreprise. Donc attention, toutes les formations RT 2020 ne se valent pas et il serait dommage d’investir du temps et de l’argent dans une formation inutile pour vous et vos salariés.

 

Le label de la future RT 2020 : E+C-

 

À nouvelle réglementation thermique, nouveau label. Pour la RT 2020, il s’agit du label E+C -, signifiant Énergie positive, réduction Carbone. Son principe est basé sur l’évaluation du bâtiment par plusieurs bilans successifs ayant pour but de déterminer ses performances énergétiques, mais aussi son impact environnemental.

Parmi les nouveautés apportées par le label E+C-, on peut remarquer la prise en compte de la consommation énergétique liée aux habitudes d’utilisation des appareils ménagers qui n’étaient pas inclus jusqu’à présent dans le système de notation.

Une fois les bilans établis, l’évaluation permet de catégoriser en plusieurs niveaux, à savoir d’énergie 1 à 4, le bâtiment concerné. Cette échelle de notation permet de définir le stade de consommation énergétique. Un second niveau intervient ensuite, c’est le stade Carbone qui peut être décliné en C1 et C2. De fait, les deux niveaux E et C se combinent ensuite pour donner un panel de huit possibilités de classement du bâtiment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2019, Le site des artisans du bâtiment par France Devis