• janvier

    20

    2023
  • 36
  • 0
Chantiers gratuits : 5 astuces pour en trouver

Chantiers gratuits : 5 astuces pour en trouver

Lorsque l’on est artisan du bâtiment, il est essentiel de renouveler régulièrement sa clientèle afin de générer du chiffre d’affaires. Trouver des chantiers est ainsi l’un des soucis principaux des acteurs du BTP. Si certains y consacrent une importante partie de leur temps, d’autres ont adopté certaines bonnes pratiques qui leur permettent de trouver des chantiers gratuits assez facilement. Voici 5 astuces qui peuvent vous aider à dénicher de nouveaux clients.

 

1- Développer sa visibilité sur Internet

 

Comment trouver de nouveaux chantiers en développant sa visibilité sur Internet ?

Pour trouver de nouveaux chantiers, une présence en ligne est incontournable !

 

Il est difficile aujourd’hui de faire l’économie d’une présence sur Internet lorsque l’on est commerçant, artisan ou que l’on exerce une profession libérale. Deux objectifs : créer de la viralité et gagner de la visibilité pour trouver des chantiers gratuits. La première s’obtient en publiant sur les réseaux sociaux. La seconde passe par la conception d’un site web d’entreprise et par la création d’une fiche Google My Business.

 

Travailler la viralité avec les réseaux sociaux

Aujourd’hui, toutes les générations sont sur les réseaux sociaux. Le phénomène ne risque pas de disparaître dans les années à venir. En étant présent sur les réseaux sociaux, vous parvenez ainsi à toucher tout type de cible. Si la Génération X se retrouve en priorité sur Facebook et sur Instagram, les Millenials privilégient Instagram et YouTube, tandis que les plus jeunes ont investi Instagram, TikTok et YouTube.

En tant qu’artisan du bâtiment, vous ne devez négliger aucun canal.

Concentrez-vous sur le marketing visuel. Il reste le plus efficace. Les images seront en effet plus facilement partagées que les textes. Sur le plan du format, les vidéos courtes sont à l’honneur. Qu’il s’agisse des Reels d’Instagram ou de Facebook, des vidéos Tiktok ou des Shorts de Youtube, les films de moins d’une minute génèrent toujours plus d’engagement. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ce format, les photos séduisent également.

En vous lançant sur les réseaux sociaux, vous ne serez pas le premier artisan du bâtiment à tenter l’aventure. Faites preuve d’inventivité pour créer des contenus viraux et vous démarquer de vos concurrents. Inspirez-vous de ce qui fonctionne. Les utilisateurs des plateformes aiment les contenus divertissants, inspirants et informatifs :

  • une vidéo des coulisses de votre activité ;
  • une vidéo de l’évolution d’un chantier ;
  • une vidéo avant-après avec une touche déco ou animation 3D pour le côté inspirant ;
  • un tutoriel ;
  • une infographie sur les principales sources de déperditions thermiques dans un logement ou sur les différents types de chauffages ;
  • une guide pratique pour entretenir son jardin au printemps ;
  • un meme pour la touche humoristique.

Accordez par ailleurs de la place au storytelling. Faites le récit de votre expérience, de votre parcours, de vos atouts.

Veillez toujours à répondre aux commentaires des utilisateurs en restant courtois et professionnel. Les contenus générés par les utilisateurs (UGC) sont particulièrement viraux.

 

Travailler la visibilité avec un site internet et un compte Google My Business

Avant de travailler la viralité, il est essentiel d’être visible. Si votre notoriété se développe grâce à votre présence sur les réseaux sociaux, elle passe d’abord par la création d’un site web dédié à votre activité et par la création d’une fiche établissement Google My Business.

 

La création d’un site web dédié à votre activité

Votre site web d’entreprise peut être un simple site vitrine qui présente brièvement :

  • votre activité ;
  • votre parcours ;
  • vos prestations ;
  • éventuellement certains tarifs fixes.

Il est intéressant d’intégrer également :

  • une galerie photos de vos réalisations ;
  • des avis clients ;
  • un formulaire pour les demandes de devis ;
  • vos coordonnées ;
  • des liens vers les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présents ;
  • éventuellement un blog dans lequel sont publiés régulièrement des contenus pertinents, dont vous pouvez confier la rédaction à un rédacteur web.

 

La création d’une fiche établissement Google My Business

Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google, les fiches établissement Google My Business (GMB) les plus pertinentes apparaissent en premier, avant la traditionnelle liste de résultats. Vous obtenez ainsi immédiatement une sélection de deux ou trois noms d’entreprise, accompagnés de leur activité, de leur numéro de téléphone, de leurs horaires d’ouverture et d’un avis client. Un lien vers le site web de l’entreprise est associé, ainsi qu’une proposition d’itinéraire sur Google Maps.

Avec les fiches GMB, vous travaillez votre référencement local.

Une fiche GMB bien référencée apparaîtra donc avant le site web le mieux référencé. Les internautes aimant l’efficacité, ils se contentent souvent de cliquer sur les résultats GMB sans même aller consulter les liens vers des sites tiers.

Pour créer votre fiche établissement GMB, vous devez avoir un compte Google, et par conséquent une adresse Gmail. Une fois votre compte créé, vous n’aurez plus qu’à vous connecter et à suivre les instructions. Votre fiche est créée en quelques clics. Vous devrez renseigner des informations qui concernent votre entreprise, intégrer des photos et, le cas échéant, un lien vers votre site web.

 

2 – Répondre aux offres de sous-traitance et développer son réseau de partenaires

 

Pour vous faire connaître et trouver des chantiers gratuits, vous devez développer votre notoriété d’un point de vue local.

Echangez avec les constructeurs locaux et les grandes entreprises de BTP, afin d’obtenir des missions de sous-traitance. Un constructeur ou un chef d’entreprise de BTP aura nécessairement besoin d’une équipe de maçons, de charpentiers, de couvreurs, d’électriciens, de plombiers, de carreleurs, etc. S’il a ses propres ouvriers salariés, il peut également apprécier se tourner vers des artisans locaux qui travaillent en sous-traitance.

Constituez-vous un réseau de partenaires en contactant les artisans des autres corps de métier qui exercent dans votre zone d’activité. Ils pourront donner vos coordonnées à un client qui recherche un artisan pour un chantier bien spécifique. Fonctionner en réseau est essentiel. Ne restez pas isolé.

 

3 – Solliciter les mairies des villes alentour

 

Lorsque vous créez votre entreprise, allez vous présenter dans les mairies de votre commune et des communes environnantes. Laissez votre carte de visite et tentez d’obtenir des informations sur les récents permis de construire. Il se peut que des particuliers ou un constructeur recherchent des artisans pour leurs travaux. Proposez des tarifs avantageux.

En mairie, vous aurez également accès aux appels d’offres publiques. N’hésitez pas à y répondre. Cela vous ouvre un autre champ des possibles. Il existe également des sites officiels pour les AOP.

 

4 – Démarcher

 

Avez-vous pensé au démarchage à domicile ? Bien que plus traditionnelle, cette technique publicitaire fait encore ses preuves. Vous pouvez vous contenter de déposer des prospectus dans la boîte aux lettres des habitants de la commune où se situe votre entreprise.

Pour aller plus loin, notez que le démarchage porte-à-porte peut se révéler efficace. Il est néanmoins impératif de respecter le cadre légal, que ce soit sur le plan des informations transmises au particulier ou en cas de signature d’un contrat. Veillez toujours à ne pas vous montrer insistant.

 

5- Rejoindre des associations d’entrepreneurs locales

 

Pour trouver des chantiers gratuits, il est important de vous rapprocher des entrepreneurs du bâtiment. Voyez plus large et entrez par ailleurs en contact avec des associations locales d’entrepreneurs, toutes branches d’activité confondues. La plupart d’entre elles proposent des réunions hebdomadaires ou mensuelles qui permettent de se mettre en contact les membres du réseau, d’échanger et de faire connaître votre activité et votre entreprise.

En devenant membre de BNI (Business Network International), vous intégrez une communauté de professionnels et développez votre réseau d’affaires.

 

Bonus : Solliciter votre entourage et vos proches

 

Avant l’entrée dans l’ère du numérique, le bouche-à-oreille était souvent la méthode la plus efficace pour trouver des chantiers gratuits. Si vous venez de créer votre activité, vous n’avez pas encore de clients. Il n’est donc pas encore possible de demander à ces derniers de vanter vos qualités en tant qu’artisan du bâtiment.

Pour vos débuts, sollicitez votre entourage et demandez à vos proches de parler de votre entreprise à leurs amis et familles. Laissez-leur un paquet de cartes de visite qu’ils pourront donner aux personnes intéressées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2023, Le site des artisans du bâtiment par France Devis