• juin

    19

    2023
  • 793
  • 0
Conducteur de niveleuse : quelle formation pour devenir niveleur ?

Conducteur de niveleuse : quelle formation pour devenir niveleur ?

Vous avez envie de devenir niveleur, mais vous vous posez encore certaines questions ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur ce métier : les missions, les qualités et les compétences requises, le salaire, la formation à suivre, et les évolutions possibles après plusieurs années d’exercice du métier. Vous souhaitez en savoir plus ? Devenir conducteur de niveleuse : mode d’emploi !

 

En quoi consiste le métier de niveleur ?

 

Le métier de niveleur consiste à conduire un engin de chantier bien spécifique, une niveleuse, qui a pour fonction première de niveler le terrain. Pour atteindre cet objectif, ce professionnel du bâtiment peut être amené à creuser la terre et/ou à la déplacer.

Le niveleur peut ainsi être invité à réaliser et entretenir des plateformes, des routes, ou encore des pistes de circulation de chantier, qui serviront ensuite de base pour l’exécution d’un chantier de construction. Il peut également créer des fossés ou des talus, des routes, des autoroutes, des parkings, des aérodromes ou encore des équipements sportifs.

Le conducteur de niveleuse sait bien entendu se servir d’une niveleuse, mais peut également avoir à utiliser d’autres engins.

Le travail du niveleur est encadré par un chef de chantier. Il travaille souvent en collaboration avec d’autres artisans et ouvriers du bâtiment.

 

Pour qui travaille le conducteur de niveleuse ?

 

Le niveleur exerce souvent son activité pour le compte d’une entreprise de BTP. Il peut toutefois créer sa propre entreprise et travailler ainsi à son compte, notamment au service des particuliers.

Le secteur du bâtiment est très demandeur de ce type de profils. Si vous souhaitez devenir niveleur, vous ne devriez donc pas rencontrer trop de difficultés à trouver votre premier poste.

 

Devenir niveleur : quelles sont les missions ?

 

Dans le cadre de ses fonctions, le niveleur réalise différentes missions :

  • mettre un terrain à niveau ;
  • creuser et déplacer de la matière afin de mettre une surface à niveau ;
  • utiliser différents engins et outils pour casser des matières dures ;
  • réaliser un compte-rendu des tâches effectuées ;
  • effectuer la mise en place et veiller au respect des différents processus de sécurité ;
  • préparer les évacuations de déchets végétaux ;
  • entretenir sa niveleuse.

 

Quelles sont les qualités et compétences pour devenir niveleur ?

 

Pour devenir conducteur de niveleuse, certaines qualités sont attendues :

  • la rigueur dans l’exécution de vos différentes tâches ;
  • avoir un bon relationnel, que ce soit pour échanger facilement avec les autres ouvriers et artisans, ou avec les clients ;
  • être capable de travailler dans des conditions souvent difficiles ;
  • faire preuve d’autonomie.

Sur le plan des compétences, un niveleur doit pouvoir :

  • maîtriser les règles théoriques et pratiques de la conduite d’une niveleuse ;
  • connaître et respecter les contraintes d’un projet de construction ;
  • connaître les règles de sécurité à respecter dans le cadre de l’exercice de l’activité de niveleur.

 

Combien gagne un niveleur ?

 

En début de carrière, le niveleur gagne entre le SMIC et 1 800 à 1 900 € brut par mois. Un conducteur de niveleuse plus expérimenté gagne entre 1 900 et 2 200 € brut par mois, soit autour de 1 500 € net.

Un profil sénior de niveleur peut espérer percevoir un salaire de plus de 2 500 € brut par mois.

 

Quelle formation pour devenir niveleur ?

 

Pour devenir niveleur, vous pouvez être en possession de l’un des diplômes suivants :

  • CAP ;
  • TP ;
  • Bac pro ;
  • d’autres voies.

 

CAP

  • CAP Maintenance des matériels option B matériels de construction et de manutention ;
  • CAP Conducteur d’engins : travaux publics et carrières.

 

Titre professionnel

  • TP Conducteur de bouteur et de chargeuse ;
  • TP conducteur d’engins de chantiers urbains.

 

Bac professionnel

  • Bac pro Travaux publics ;
  • Bac pro Maintenance des matériels option B matériels de construction et de manutention ;
  • BP Conducteur d’engins : travaux publics et carrières.

 

Les autres voies

Des formations courtes, telles qu’une formation à la conduite de niveleuse, peuvent vous permettre d’accéder à la formation. Des connaissances dans le domaine du bâtiment et de la construction seront néanmoins attendues pour les recruteurs.

Vous exercez déjà dans le secteur du bâtiment ? Vous désirez changer de corps de métier ou vous spécialiser dans la conduite d’un autre type d’engin ? Notez qu’une VAE est possible afin de reconnaître l’ensemble des connaissances que vous avez acquises sur le terrain. Il sera néanmoins nécessaire de passer un certificat d’aptitude à la conduite (CACES) requis pour pouvoir prendre en main une niveleuse.

 

Quel CACES pour la conduite d’une niveleuse ?

 

Quel Caces pour devenir conducteur de niveleuse ?

Tous les Caces ne permettent pas de conduire une niveleuse. Découvrez quelle est à la formation adaptée pour devenir conducteur de niveleuse.

 

Une niveleuse est un engin de chantier bien spécifique. Que vous sachiez conduire un camion toupie ou que vous ayez déjà suivi une formation pour devenir grutier ne vous aidera pas pour maîtriser les particularités de la conduite d’une niveleuse.

Pour devenir conducteur de niveleuse, vous devez être capable de conduire ce type d’engin. Si vous n’avez pas passé de certification durant votre formation de CAP, de TP ou de Bac Pro, il vous faudra obtenir le CACES R482, de catégorie C3. Cette formation se déroule en deux temps :

  • une partie théorique : devoirs et responsabilités des conducteurs, règles de sécurité, code de la route, technologie de la niveleuse, règles de prise de poste et de fin de poste, règles d’entretien et de stockage du véhicule ;
  • suivie d’une partie pratique : prise de poste, circulation avec une niveleuse, travail de chantier avec l’engin, fin de poste.

L’examen se passe également en deux parties :

  • un QCM dans le but de vérifier vos connaissances théoriques ;
  • une mise en situation de la niveleuse, afin de s’assurer que vous maîtriser les connaissances pratiques.

Comptez entre 5 00 et 1 000 € de coût de formation.

Ne vous trompez pas de CACES ! Tous les CACES ne vous donnent pas le droit de conduire tous les engins de chantier. Le CACES 1 est ainsi inutile pour la conduite de niveleuse, mais vous permet au contraire de conduire des chariots élévateurs.

 

Quelles sont les évolutions possibles après avoir été conducteur de niveleuse ?

 

Si vous aimez votre métier, mais que vous avez envie d’évoluer, plusieurs options sont possibles et loin d’être limitatives :

  • devenir chef d’équipe ;
  • devenir chef de chantier ;
  • devenir niveleur indépendant. Dans ce cas, vous créez votre entreprise et vous proposez vos services de nivelage à des professionnels du BTP ou à des particuliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Devenir Artisan RGE

Obtenez facilement votre qualification et votre Label RGE.

Faire une demande
Nous contacter - © Copyright 2024, Le site des artisans du bâtiment par France Devis