• avril

    6

    2021
  • 332
  • 0
Comment obtenir le label RGE sur internet ?

Comment obtenir le label RGE sur internet ?

En tant qu’artisan du bâtiment, être certifié RGE est un véritable atout. Obtenir le label n’est pas si compliqué, mais a un coût. Au vu du contexte sanitaire actuel, des formations en ligne ont par ailleurs été mises en place, afin de faciliter l’accès à la qualification. Quels sont les avantages de ce label pour un artisan ? Comment devenir professionnel RGE grâce à internet ? Quel est le coût de la qualification ? Explications.

 

Certification ou qualification RGE : qu’est-ce que c’est ?

 

Vouloir devenir artisan RGE est une démarche cohérente à l’heure où la rénovation énergétique occupe toujours plus de place dans le secteur du bâtiment. Cette qualification recouvre plusieurs réalités différentes en fonction de votre spécialité. Si cette certification est intéressante, elle représente néanmoins un coût.

 

Devenir artisan RGE

Un artisan RGE est Reconnu Garant de l’Environnement. La création de ce label s’inscrit dans une volonté d’encourager les travaux de rénovation énergétique des particuliers et de garantir la qualité du travail des artisans qui œuvrent dans ce domaine.

Le label est obtenu sur demande de l’établissement ou de l’artisan.

La qualification est valable pour une durée de quatre ans renouvelable. À l’issue de cette période, vous devrez engager une procédure de renouvellement.

Obtenir son label par internet est possible.

 

    Demande d'information sur la formation RGE










    Profitez de nos autres offres pour les Artisans du Bâtiment

    Date de création de l'entreprise :
    Effectif (gérant + salarié) :
    Quel est votre CA ou prévisionnel ?
    Quel pourcentage de votre CA confiez-vous à un sous traitant ?
    Métier principal :
    Métier secondaire (facultatif) :
    Votre situation actuelle
    Année d'expérience



     

    Les différents labels

    Chaque label est associé à un domaine d’activité et à un organisme certificateur RGE pour les travaux de rénovation énergétique :

    • Qualifelec : pour les travaux d’électricité ;
    • Qualit’EnR : pour les travaux visant à installer des équipements qui valorisent l’utilisation d’énergies renouvelables. Cette qualification se décline en Quali’Sol, Quali’Bois, Quali’PV, Quali’Pac ;
    • Qualibat : pour les travaux qui favorisent l’efficacité énergétique ;
    • Certibat : pour les travaux qui participent à une rénovation énergétique dans son ensemble ;
    • RGE Eco Artisan : pour les travaux qui contribuent globalement à développer l’efficacité énergétique d’un équipement ou d’un logement ;
    • RGE : les pros de la performance énergétique : pour les travaux centrés sur la performance énergétique ;
    • CERQUAL Qualitel Certification : pour les travaux de rénovation particulièrement lourde ;
    • CEQUAMI : pour la qualification NF Environnement maison rénovée HQE.

     

    Le coût de la certification RGE

    Bien que le coût de la qualification ne soit pas si élevé au vu des avantages qu’il présente, il est néanmoins important d’avoir une idée du budget à prévoir avant d’effectuer les démarches d’obtention.

    Le montant global de la qualification comprend :

    • les frais de dépôt de dossier : Comptez environ 300 euros ;
    • les frais de formation obligatoire : Comptez en moyenne entre 120 et 600 euros. Les tarifs varient en fonction de l’organisme certificateur, du nombre d’artisans de votre établissement qui se présentent et du type de qualification demandé ;
    • les frais de certification : environ 130 euros ;
    • les frais d’audit de chantier qui intervient dans les deux années qui suivent l’obtention du label. Comptez environ 400 euros.

    Prévoyez par conséquent un budget d’au minimum 950 euros HT pour obtenir le label RGE d’un artisan de votre entreprise.

    Pour un renouvellement, vous devrez régler les frais de dossier et les frais d’audit, soit au minimum 700 euros.

    Le coût est certes important mais ne doit vous dissuader d’effectuer votre demande. Le label est en effet plus que nécessaire aujourd’hui pour espérer travailler sur des chantiers de rénovation.

     

    Pourquoi devenir artisan certifié RGE ?

     

    raisons obtention qualification rge

    Devenir artisan RGE est aujourd’hui indispensable pour développer son activité dans le secteur de la rénovation.

     

    Être artisan du bâtiment certifié RGE est un statut intéressant à plusieurs égards. Il vous permet en effet de :

    • valoriser votre savoir-faire : Grâce à une formation spécifique, vous développez de nouvelles compétences ;
    • vous référencer sur le site dédié, vous offrant ainsi davantage de visibilité. La délivrance d’un signe de qualité RGE est en effet automatiquement associée à l’inscription de votre établissement dans les différents annuaires dédiés, permettant ainsi de vous faire connaître ;
    • faire bénéficier vos clients de certaines aides ou déductions fiscales liées à l’installation d’appareils économes en énergie ou de travaux de rénovation énergétique. Ils doivent en effet être impérativement réalisés par des artisans RGE pour ouvrir les droits aux aides en question (Ma Prime Rénov’, l’Éco-PTZ ou encore la Prime Énergie). Si vous ne possédez pas un label, les particuliers rechigneront à faire appel à vos services, ne pouvant alors bénéficier de l’éco-conditionnalité des aides publiques.

     

    Quelles sont les conditions d’obtention du label RGE ?

     

    Avant d’effectuer votre demande de label, vérifiez dans un premier temps que votre situation répond bien aux conditions exigées pour prétendre à l’obtention de la certification.

     

    Constitution d’un dossier administratif complet

    Vous devrez fournir un ensemble de documents :

    • extrait du Kbis et/ou preuve de l’inscription à la chambre des métiers,
    • vos numéros de Siren et de Siret ;
    • votre code NACE ;
    • une attestation Urssaf de moins de 3 mois ;
    • des attestations d’assurance (responsabilité civile et responsabilité construction), relevé de sinistres pour les quatre dernières années.

     

    Critères de compétences

    Il vous faudra faire état de votre :

    • maîtrise des connaissances dans le domaine souhaité, par l’un ou plusieurs responsables de chantier de l’entreprise ;
    • respect des critères en matière de ressources humaines de l’établissement (effectif, formation, habilitations) ;
    • maîtrise des compétences en matière de rénovation énergétique (étude, coordination et conseil) ;
    • vérification de la bonne santé financière de votre entreprise sur les deux derniers exercices ;
    • contrôle des moyens matériels à disposition de l’entreprise, permettant la réalisation des prestations concernées.

     

    Critère de qualité

    Il vous sera enfin demandé de transmettre deux preuves de réalisation de chantiers ayant été achevés au cours des quatre dernières années, dans le domaine concerné par le label et selon les critères exigés pour cette activité.

    Contrôle qualité et suivi annuel

    Cette condition n’est bien entendu pas exigée au moment de votre demande de label. Elle intervient une fois votre certification obtenue, afin de contrôler la qualité de vos chantiers. Un expert viendra ainsi sur l’un d’entre eux, dans les deux ans suivant la délivrance de votre qualification ou son renouvellement.

    Les différents critères administratifs, financiers et légaux sont également contrôlés dans le cadre d’un suivi annuel.

     

    Quelles démarches pour une qualification RGE en ligne ?

     

    Pour devenir professionnel RGE, vous devez procéder par étape :

    1. Choisissez votre label ;
    2. Suivez votre formation : Elle est obligatoire. De nombreux organismes proposent des formations à distance. Au moins un artisan de l’entreprise doit suivre la formation pour permettre à l’établissement d’obtenir le label RGE. Il sera alors considéré comme référent technique ;
    3. Prenez contact avec l’organisme accrédité, ayant passé une convention avec l’État et correspondant au domaine d’activité visé par le label choisi. Il vous expliquera les démarches à effectuer, notamment les différents éléments à intégrer dans votre dossier ;
    4. Attendez de recevoir votre certificat : Si vous répondez à l’ensemble des conditions exigées pour l’obtention de la certification, un signe qualité RGE vous sera délivré après examen de votre dossier par un expert ;
    5. Soumettez-vous au contrôle qualité et au suivi annuel.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Your comment will be published within 24 hours.

    Guides populaires
    Réussir en tant qu'artisan

    Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

    Obtenir des chantiers

    Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

    Faire une demande

    Création de site internet

    Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

    Avoir un devis
    Nous contacter - © Copyright 2021, Le site des artisans du bâtiment par France Devis