• juillet

    15

    2022
  • 77
  • 0
Chaussure de sécurité BTP : comment les choisir ?

Chaussure de sécurité BTP : comment les choisir ?

Les chaussures de sécurité font partie de l’équipement de protection individuelle de l’artisan du bâtiment. Elles lui permettent de travailler en toute sécurité. Il est néanmoins important de bien choisir ses chaussures de chantier, afin d’adapter le niveau de protection aux exigences de votre métier. Comment choisir vos chaussures de sécurité ? Sont-elles obligatoires ? Sur quels critères s’appuyer pour identifier le niveau de sécurité requis pour vos chantiers ? Essayons de comprendre.

 

Pourquoi porter des chaussures de chantier BTP ?

 

Porter des chaussures de chantier est-il obligatoire pour un artisan ?

Le port de chaussures de chantier permet de limiter les accidents du travail.

 

Sur un chantier, les risques d’accident du travail sont nombreux. Les blessures au pied sont loin d’être rares et représentent environ 7 % des accidents.

En travaillant sur un chantier, vos pieds s’exposent en effet à des risques :

  • d’écrasement ;
  • de chutes d’objets ;
  • de glissades ;
  • de projections ;
  • de décharges électriques ;
  • de renversement de produits chimiques.

Le port de chaussures de chantier est par conséquent essentiel pour vous protéger contre les risques mécaniques, chimiques, thermiques, électriques et biologiques. Il s’agit d’un équipement de protection individuelle à part entière.

 

Le port de chaussures de sécurité est-il obligatoire ?

 

Si le port de chaussures de sécurité est une bonne pratique à adopter, est-ce pour autant obligatoire ? Oui. Dans le BTP, votre employeur a l’obligation de vous fournir un équipement de protection individuelle complet, susceptible de garantir votre sécurité durant vos heures de travail. Les chaussures de sécurité font partie de la tenue exigée.

Si l’équipement de l’artisan du bâtiment en période de canicule doit être allégé, il est en revanche impératif de conserver des chaussures de sécurité.

 

Quels sont les différents types de chaussures de chantier ?

 

Il existe plusieurs types de chaussures de chantier. Il est notamment important de ne pas confondre :

  • la chaussure de sécurité : Elle résiste à un choc de 200 joules. Elle respecte la norme européenne EN ISO 345. En fonction du métier que vous exercez et des risques encourus, vous adapterez ensuite le niveau de sécurité ;
  • la chaussure de travail : Elle répond quant à elle à la norme européenne EN ISo 346 et résiste à un choc de 100 joules. Elle ne possède pas d’embout de protection.

En ce qui concerne les chaussures de sécurité, cette catégorie se décline elle-même en plusieurs modèles :

  • la botte de sécurité ;
  • la chaussure de sécurité basse ou montante ;
  • la basket de sécurité ;
  • les sabots ;
  • les derbys.

 

Quels critères prendre en compte dans le choix de vos chaussures de sécurité ?

 

Pour identifier la paire de chaussures la plus adaptée à vos besoins professionnels, vous devez prêter attention à certaines caractéristiques :

  • à l’existence de semelles antidérapantes ;
  • à la qualité des semelles, afin que celles-ci résistent à la perforation ;
  • au niveau de résistance aux chocs, afin de protéger vos orteils ;
  • à la qualité de la semelle intérieure de votre chaussure, afin de vous offrir tout le confort nécessaire ;
  • au niveau de respirabilité de la chaussure, afin d’éviter les mauvaises odeurs ;
  • à la souplesse ;
  • à la légèreté : Le matériau dans lequel est fabriquée la chaussure jouera sur la légèreté. Si le cuir est plus résistant, le nylon ou les matériaux synthétiques sont quant à eux davantage respirants. Le poids de la chaussure est à prendre en compte si vous devez marcher beaucoup durant votre journée de travail ;
  • à la pointure : Si cette donnée peut sembler évidente, il est pourtant facile de se tromper. Prenez le temps d’essayer vos chaussures avant de les acheter. Une pointure adaptée vous permet d’éviter les frottements qui entraînent des ampoules et de favoriser une bonne circulation sanguine.

Il est bien entendu primordial de prendre en compte avant toute chose votre environnement de travail, pour savoir quels sont les critères à privilégier.

Pour vous aider à y voir plus clair, les types de protection sont associés à une lettre :

  • A pour Antistatiques ;
  • FO pour les chaussures dont les semelles sont résistantes aux hydrocarbures ;
  • P pour les chaussures dont les semelles résistent aux perforations ;
  • E pour les chaussures dont le talon absorbe les énergies et les chocs ;
  • WRU pour les chaussures équipées d’une tige hydrofuge ;
  • WR pour les chaussures Hydrofuges ;
  • SRA, SRB, SRC pour les chaussures équipées de semelles antidérapantes ;
  • HI pour les chaussures qui isolent de la chaleur ;
  • CI pour les chaussures qui isolent du froid ;
  • CR pour les chaussures qui résistent à la coupure ;
  • HRO pour les chaussures qui protègent contre la chaleur par contact.

Les chaussures ont ensuite été classées en plusieurs niveaux de sécurité, qui correspondent chacun à une combinaison de types de protection :

  • S1 : A + E + FO ;
  • S1P : A + E + FO + P ;
  • S2 : A + E + FO + WRU ;
  • S3 : A + E + FO + WRU + P ;
  • S4 : A + E + FO + résistance à l’eau ;
  • S5 : A + E + FO + P + résistance à l’eau.

 

Pour quel métier du BTP doit-on porter des chaussures de sécurité ?

 

Quel que soit le métier du BTP dans lequel vous évoluez, il reste préférable de porter des chaussures de chantier, pour des raisons de sécurité. Si un maçon a davantage de risques de se blesser les pieds en manipulant des parpaings, un peintre en bâtiment peut tout autant se fracturer un orteil en laissant tomber un pot de peinture. Le port de chaussures de chantier est ainsi une façon d’éviter les accidents de chantier.

Le niveau de sécurité de la chaussure peut toutefois être adapté. Un peintre pourra par exemple se contenter d’une paire de chaussures de sécurité S1, pour le sec et l’intérieur, alors qu’un charpentier, un couvreur ou un ouvrier amené à manipuler des produits dangereux opteront pour des chaussures de sécurité dotées d’un niveau de protection plus élevé. Pour les travaux extérieurs, le niveau de sécurité S3 est recommandé.

 

Où acheter ses chaussures de sécurité ?

 

L’offre de chaussures de sécurité ne manque pas, que ce soit sur Internet ou dans les magasins spécialisés.

S’il est préférable d’acheter des chaussures dans un magasin physique, afin de vous permettre de les essayer, vous pouvez tout à fait vous tourner vers les sites e-commerce. Les grandes enseignes présentes sur le web proposent des chaussures de qualité, adaptées à tous les budgets.

 

Quelles sont les marques connues de chaussures de sécurité ?

 

En matière de chaussure de sécurité, les marques les plus connues sont :

  • Puma ;
  • Dewalt Hammer ;
  • Parade ;
  • Uvex ;
  • Delta Plus ;
  • Dunlop ;
  • Jogger ;
  • Hercules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis