• août

    29

    2023
  • 688
  • 0
Comment vendre son entreprise du bâtiment ?

Comment vendre son entreprise du bâtiment ?

Un parcours professionnel est rarement linéaire. La vie d’un entrepreneur ne l’est pas plus. Vous désirez vendre votre entreprise du bâtiment ? Ce souhait peut s’expliquer de plusieurs façons. Tous les types d’entreprises peuvent-ils être mis en vente ? Comment trouver un repreneur ? À combien vendre votre entreprise ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Comment réussir la vente de votre entreprise du bâtiment ? Voici quelques conseils pour vous aider à mener à bien votre projet.

 

Pourquoi vendre une entreprise du BTP ?

 

Pourquoi vendre son entreprise BTP ?

La vente d’une entreprise de BTP peut notamment s’expliquer par le départ à la retraite du chef d’entreprise.

 

Plusieurs raisons peuvent justifier la volonté de vendre une entreprise du BTP :

  • le départ à la retraite ;
  • le changement d’activité ;
  • la survenue de difficultés économiques que la vente de votre entreprise peut permettre de surmonter.

 

Quel type d’entreprise peut être concerné par une vente ?

 

Il existe deux types principaux d’entreprises :

  • les entreprises individuelles : Lorsque vous vendez votre entreprise individuelle, les conséquences sont identiques à celles d’une cessation d’activité. Les bénéfices de l’exercice en cours sont immédiatement imposés. Les plus-values le sont également ;
  • les sociétés : La vente consiste en celle des parts sociales détenues au cœur de l’entreprise.

En fonction de votre statut, vous aurez ainsi le choix entre la vente de l’entreprise dans son ensemble (parts de la société ou fonds de commerce) ou vendre les actifs de l’entreprise (équipements, matériels, véhicules).

 

À qui vendre son entreprise ? Où trouver un repreneur ?

 

Pour faire une affaire et trouver une personne digne de reprendre votre entreprise, il existe différentes voies :

  • s’appuyer sur votre réseau : Vous faites alors appel à votre réseau professionnel et à votre réseau personnel. Il peut s’agir d’amis, de voisins, de personnes de votre famille, de clients, de concurrents ou encore de fournisseurs. Veillez à élargir votre cercle de connaissance en fréquentant des cercles de professionnels ;
  • demander de l’aide aux chambres du commerce et de l’industrie et aux chambres des métiers. Certaines associations et certains sites web mettent également en relation les vendeurs et les repreneurs ;
  • se tourner vers les salariés de votre entreprise : Il se peut que l’un de vos salariés soit intéressé par l’idée de reprendre votre entreprise. Il connaît déjà le fonctionnement de votre structure ainsi que celui de vos collaborateurs ;
  • bénéficier d’aides financières : Grâce aux contrats de génération, vous pouvez assurer la transmission de votre entreprise tout en percevant des aides financières. Certaines conditions doivent être remplies. L’entreprise doit avoir moins de salariés. Vous devez avoir plus de 57 ans et avoir employé un jeune de moins de 30 ans, afin de lui transmettre votre entreprise. Si vous remplissez ces conditions, vous pourrez percevoir 4 000 euros par an sur une durée maximale de 3 ans.

Une fois le repreneur trouvé, vous devrez l’accompagner sur les premiers mois, voire les premières années. De cette façon, vous lui donnez toutes les clés pour assurer une bonne reprise.

 

Quelles sont les démarches à suivre ?

 

Pour réussir la vente de votre entreprise, procédez par étapes :

  • la préparation de la vente ;
  • la réalisation de diagnostics ;
  • l’estimation de la valeur de l’entreprise ;
  • la recherche d’un acquéreur fiable ;
  • la rédaction de l’acte de cession.

 

La préparation de la vente

Avant de vous lancer dans votre projet, vous devez faire le point sur différents paramètres, afin de vous assurer de la viabilité de ce dernier et de mettre toutes les chances de votre côté :

  • les raisons de la vente ;
  • le moment opportun ;
  • les forces et les faiblesses de l’entreprise ;
  • l’existence d’un bien immobilier vendu avec l’entreprise ;
  • l’existence de dettes ou de prêts en cours ;
  • le type de cession le plus intéressant.

 

La réalisation de diagnostics

En réalisant ces diagnostics, vous démontrez aux acheteurs que la santé de votre entreprise est bonne. Les principaux diagnostics à réaliser sont :

  • un diagnostic de l’activité de votre entreprise à la lumière de celle d’autres entreprises concurrence et du marché en général ;
  • un diagnostic financier vous permettant d’évaluer la rentabilité de l’entreprise ;
  • un diagnostic des moyens, afin de fournir une liste des outils et des moyens professionnels ;
  • un diagnostic humain, dans le but de mesurer la pertinence de votre organisation et de faire le point sur les compétences des équipes ;
  • un diagnostic juridique qui permettra d’obtenir un état des lieux des contrats, obligations et créances de votre entreprise.

 

L’estimation de la valeur de l’entreprise

Comment estimer la valeur de son entreprise ? Il existe trois méthodes principales qui peuvent vous permettre d’évaluer la valeur potentielle et la valeur actuelle de votre entreprise :

  • la technique patrimoniale : Il s’agit d’évaluer les actifs et d’en déduire les dettes. Vous obtenez alors l’actif net ;
  • la technique comparative : Cette méthode consiste à comparer votre entreprise avec des structures qui lui ressemblent, afin de connaître la valeur ;
  • la technique de la rentabilité : Vous déterminez quels sont les bénéfices que votre société est susceptible de réaliser, tout en envisageant le fait qu’elle n’en réalise aucun.

Si vous voulez avoir une idée précise de la valeur de votre entreprise, le plus sûr est de faire appel à un expert-comptable de la chambre du commerce et de l’industrie.

 

La recherche d’un acquéreur fiable

Lorsque vous vendez votre entreprise, il vous faut un repreneur. Pour cela, vous disposez de plusieurs options :

  • la publication d’une annonce : Publiez une annonce en ligne sur un site spécialisé ;
  • le bouche-à-oreille ;
  • le cabinet de conseil spécialisé ;
  • la chambre du commerce et de l’industrie.

Quelle que soit la voie choisie, veillez à rédiger une annonce claire et détaillée. Plus les informations données seront précises et plus vous trouverez un acheteur facilement.

 

La rédaction de l’acte de cession

Le plan de reprise indique plusieurs éléments :

  • le prix de vente d’entreprise ;
  • l’objet de la cession ;
  • les modalités de paiement.

À ce stade, vous pourrez négocier les termes de la cession. Le protocole d’accord reprend ensuite tous les éléments de la négociation.

Si l’acquéreur est parvenu à débloquer les fonds en amont, vous pouvez également signer l’acte de cession.

 

Quels sont les conseils pour réussir la vente de son entreprise ?

 

Pour réussir la vente de votre entreprise, certains conseils peuvent mettre toutes les chances de votre côté :

  • posséder des compétences poussées en gestion et en comptabilité ;
  • faire appel à un expert-comptable, afin de disposer d’un regard extérieur et professionnel sur votre entreprise. L’expert pourra vous aider à déterminer si votre modèle économique est performant et à mieux identifier le positionnement de votre entreprise ;
  • signer un accord de confidentialité lorsque vous envoyez votre dossier aux différents repreneurs ;
  • montrer la qualité du portefeuille client ;
  • vérifier sa couverture en assurance ;
  • optimiser votre parc matériel, car il sera plus intéressant pour les repreneurs si vous leur proposez un parc important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Devenir Artisan RGE

Obtenez facilement votre qualification et votre Label RGE.

Faire une demande
Nous contacter - © Copyright 2024, Le site des artisans du bâtiment par France Devis