• avril

    27

    2023
  • 835
  • 0
Qu’est-ce qu’un avoir ?

Qu’est-ce qu’un avoir ?

Vous venez de créer votre entreprise ? Lorsque l’on démarre, il n’est pas toujours évident de maîtriser toutes les ficelles de la comptabilité. Si vous avez compris de quelle façon devait se présenter une facture, vous êtes prêt à découvrir ce qu’est un avoir de facture. À quoi sert ce document comptable ? Est-il obligatoire ? Dans quels cas avez-vous besoin d’éditer un avoir ? Comment établir un avoir de facture ? Essayons de comprendre.

 

Un avoir, définition

 

Un avoir est un document comptable qui permet de corriger ou d’annuler une facture qui vous avez déjà éditée. Il s’agit d’une facture avec un montant négatif, également connue sous le nom de « note de crédit ».

L’avoir est parfois confondu avec une facture d’acompte. Celle-ci est une facture classique faisant simplement état d’un premier versement. Ce dernier est appelé « acompte ».

Qu’est-ce qu’un « escompte sur facture d’avoir » ? Un fournisseur peut proposer une remise à son client si ce dernier accepte de lui régler le montant de la prestation en avance. Le fonctionnement est alors identique à celui d’une remise. Vous éditez une facture d’avoir, puisque la facture classique a déjà été émise.

Il est enfin important de ne pas confondre avoir commercial et avoir en comptabilité. Ce dernier est l’objet de cet article. Le premier correspond à une sorte d’avoir , partiel ou total, dans le but de conserver de bonnes relations avec un client.

 

Avoir sur facture : à quoi sert-il ?

 

L’avoir est une facture rectificative, qui permet d’apporter des corrections à une facture classique, ou tout simplement de l’annuler, sans être contraint de supprimer cette dernière.

 

L’avoir de facture est-il obligatoire ?

 

En matière de comptabilité, il existe certaines obligations comptables que les entrepreneurs du bâtiment doivent respecter.

Editer un avoir de facture est une obligation. Vous ne pouvez pas vous contenter de modifier la facture. Afin de respecter les règles comptables, vous ne pouvez pas altérer ou supprimer un document comptable qui a été édité. En cas d’erreur, vous n’avez ainsi d’autre choix que de rééquilibrer les comptes et de réaliser une nouvelle écriture comptable.

 

Quand faire un avoir ?

 

Dans quels cas utiliser un avoir ? Il existe trois situations dans lesquelles il sera nécessaire d’établir une facture d’avoir :

  • une facture erronée : Vous avez fait une erreur sur la facture classique, quelle qu’en soit la nature (montant, quantité de produit, nature du produit, date ou encore délais de livraison). Vous éditez alors un avoir, puis recréez une nouvelle facture. La différence peut aussi faire l’objet d’un remboursement ou d’un bon achat ;
  • une annulation de facture : L’avoir reprend et annule le montant de la facture. Ceci peut arriver si la prestation était réglée à l’avance, mais que le chantier a été annulé ;
  • une remise commerciale : Vous pouvez parfois avoir intérêt à faire un geste commercial lorsqu’un client est insatisfait. Si la remise est faite après l’émission de la facture, vous devrez alors faire un avoir. L’avoir peut être partiel ou total. En règle général, il correspond seulement à une partie du prix dont vous consentez à « faire cadeau » à votre client, dans le but de maintenir des relations saines et éviter un litige.

 

Comment faire un avoir sur facture ?

 

Quelle procédure pour faire un avoir sur facture ?

Avoir sur facture : comment le créer ?

 

Comment établir une facture d’avoir ? Quelles sont les mentions obligatoires ? La facture d’avoir n’a rien de très différent d’une facture standard. Essayons d’identifier les points communs et les différences entre une facture classique et une facture d’avoir.

 

Les points communs avec une facture classique : les mentions obligatoires

En tant qu’auto-entrepreneur ou chef d’entreprise, lorsque vous éditez une facture, certaines mentions obligatoires doivent y figurer. Il en est de même en matière de facture d’avoir :

  • la date d’émission de la facture ;
  • le numéro de la facture ;
  • la dénomination sociale de l’entreprise ;
  • l’adresse du siège social de l’entreprise ;
  • le numéro Siren ;
  • le code Naf ;
  • le numéro RCS ou RM ;
  • le nom du client ;
  • l’adresse du client ou du siège social de l’entreprise ;
  • l’adresse de livraison ;
  • la désignation du produit ;
  • le décompte du produit ;
  • la date de la vente ou la date de la prestation de service ;
  • la total à payer (avec majoration ou minoration, le cas échéant) ;
  • la TVA ou la mention avec franchise de TVA ;
  • la date ou le délai de paiement (si le client est un professionnel) ;
  • le taux de pénalités de retard (si le client est un professionnel) ;
  • la mention de l’indemnité forfaitaire de 40 € pour frais de recouvrement (si le client est un professionnel) ;
  • la mention de l’assurance ;
  • la mention « entrepreneur individuel » ou « EI », juste avant ou après vos prénoms et noms.

 

Les différences avec une facture classique

Puisqu’il s’agit d’une facture rectificative, vous devez apporter quelques éléments complémentaires par rapport à une facture classique :

  • indiquer clairement le terme « avoir » en titre de facture ;
  • remplacer la mention « net à payer » par « net à déduire » ;
  • indiquer éventuellement dans les « modalités de règlement » qu’il s’agit d’un remboursement. Précisez de quel type de remboursement il est question.

En ce qui concerne la numérotation de votre avoir, vous avez le choix entre le numéroter comme une facture classique ou créer une nouvelle numérotation spécifique pour les avoirs. La numérotation distincte est souvent préférée.

 

Quel logiciel pour éditer votre avoir ?

 

Lorsque vous travaillez dans le secteur du bâtiment, il est intéressant de disposer d’outils d’édition de facture adaptés à votre activité.

Vous générez ainsi des documents conformes à la réglementation en quelques clics, vous permettant ensuite de vous consacrer à vos chantiers.

Voici quelques exemples de logiciels spécifiquement conçus pour les professionnels du bâtiment, conçus pour éditer factures classiques, factures d’avoir ou encore devis :

  • Costructor ;
  • ProGBat ;
  • Tolteck ;
  • Mediabat ;
  • Batappli, etc.

Le logiciel de facturation est utile en ce qu’il vous permet de :

  • suivre la numérotation des avoirs clients ;
  • créer un avoir directement à partir d’une facture ;
  • reporter automatiquement le numéro de la facture concernée sur le numéro de l’avoir ;
  • mettre à jour le solde de l’encours de l’ensemble de vos clients ;
  • exporter les différentes écritures comptables et les transmettre à votre expert-comptable.

Pour des tâches de comptabilité plus complexes que l’émission de factures d’avoir, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable. Il vous soulagera de certaines de vos obligations chronophages et assurera la bonne tenue de vos comptes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Devenir Artisan RGE

Obtenez facilement votre qualification et votre Label RGE.

Faire une demande
Nous contacter - © Copyright 2024, Le site des artisans du bâtiment par France Devis