• août

    15

    2022
  • 88
  • 0
Comment devenir pisciniste ?

Comment devenir pisciniste ?

Vous désirez vous reconvertir ? Vous cherchez un métier intéressant, qui vous permet de combiner plusieurs compétences ? Le pisciniste ou piscinier donne vie à un projet de construction de piscine. Quelles sont les compétences requises ? Quelle formation suivre ? Quel est le salaire moyen pour un ouvrier et pour un pisciniste indépendant ? Quelles perspectives après des années en tant que piscinier ? Tour d’horizon du métier.

 

En quoi consiste le métier de pisciniste ?

 

Que fait un pisciniste ?

Le pisciniste doit être polyvalent. Il prend en effet en charge la réalisation de la piscine depuis sa conception à sa livraison.

 

Le piscine prend en charge la construction d’une piscine ou d’un spa, puis son entretien, qu’il s’agisse d’un projet pour des particuliers ou pour un usage collectif. Il s’occupe ainsi :

  • de la définition des contours du projet : Il étudie dans un premier temps la faisabilité du projet. Le pisciniste doit ensuite anticiper tous les aspects déterminants, tels que l’accessibilité, le design, la sécurité des personnes, la gestion de l’eau, le système de filtration ou encore le système de chauffage. Rien ne doit être laissé au hasard ;
  • de l’implantation : Il se charge de délimiter la zone de décaissement en respectant strictement les distances indiquées dans la déclaration préalable de travaux ou dans le permis de construire ;
  • de la construction : Il suit ou s’occupe du chantier depuis le terrassement jusqu’à la pose de la coque ou la réalisation de la maçonnerie ;
  • de l’étanchéité  : Un bassin n’est pas étanche. Pour assurer son étanchéité, le pisciniste pose un revêtement spécifique. Il peut s’agir d’un liner, d’une membrane armée, d’un revêtement en polyester ou d’un enduit. Il réalise ensuite les tests d’étanchéité ;
  • des branchements électriques, des raccordements de plomberie ;
  • de la mise en place des éléments annexes, tels que le système de filtration ou le chauffage ;
  • l’aménagement des abords de la piscine : De plus en plus de piscinistes gèrent également l’aménagement de la zone située autour du bassin, afin de livrer une piscine véritablement finie. Le professionnel collabore alors avec des maçons, des carreleurs ou des menuisiers qui mettent en place la terrasse, ainsi que des paysagistes qui végétalisent le pourtour. Certains pisciniers choisissent de prendre en charge eux-mêmes ces tâches ;
  • de la transmission de l’ensemble des consignes de fonctionnement, d’entretien et de sécurité à l’utilisateur de la piscine ;
  • du service après-vente : Si les clients sont mécontents, si certains éléments ne fonctionnent pas ou si les utilisateurs ne se souviennent plus comment utiliser le filtre ou la pompe à chaleur, le pisciniste se déplace pour les aider, et corriger ses éventuelles erreurs ;
  • de l’entretien et de l’hivernage : Il arrive que les clients ne souhaitent pas effectuer eux-mêmes l’entretien de leur piscine. Le piscinier vient alors entretenir les buses, les bondes, les skimmers, analyser l’eau, nettoyer le bassin, programmer la filtration et le chauffage. À la fin de la saison, il met la piscine en hivernage. Au début de la saison suivante, il vient déshiverner ;
  • de la réparation et la rénovation des piscines : Le pisciniste répare les piscines qu’il a construites quelques années auparavant et modernise des bassins vieillissants.

Les piscines peuvent être aussi bien enterrées, hors sol, maçonnées, couvertes ou extérieures. On l’a vu, il est également compétent pour la création et l’installation d’un espace balnéo ou d’un spa.

 

Quelles compétences pour devenir piscinier ?

 

Pour devenir pisciniste, vous avez besoin d’être polyvalent. Vous devez en effet :

  • avoir une excellente condition physique : Vous serez amené à porter des charges lourdes, à vous déplacer souvent et à prendre des positions inconfortables ;
  • aimer travailler en extérieur : Bien qu’une piscine ou un spa puisse être installés en intérieur, la plupart trouvent leur place en extérieur. Pour le client, l’objectif est de profiter de sa piscine pour l’été. Les travaux commencent souvent quelques mois auparavant. Le pisciniste est par conséquent amené à travailler dans le froid ou en pleine chaleur ;
  • vous rendre disponible : Vous pouvez en effet être amené à intervenir en urgence sur une installation ;
  • posséder un bon sens commercial : Vous allez devoir vous faire connaître, trouver des clients et les fidéliser ;
  • posséder des compétences techniques de plusieurs corps de métier : Dans certaines entreprises, vous serez peut-être amené à gérer la construction de la piscine de A à Z. Dans ce cas, vous devez tour à tour être terrassier, maçon, plombier, électricien, chauffagiste, voire paysagiste ;
  • être organisé et méthodique.

 

Quelle formation suivre pour devenir pisciniste ?

 

Le métier de pisciniste est accessible avec un brevet professionnel des métiers de la piscine ou un brevet professionnel en installation du génie climatique et sanitaire. Pour intégrer le BP, vous devez avoir un CAP monteur en installations sanitaires et thermiques.

Si vous n’avez pas de diplôme, une expérience professionnelle de trois années dans le domaine de l’électricité ou des sanitaires est alors nécessaire. Demandez alors une attestation de reconnaissance à la chambre des métiers et de l’artisanat.

 

Pisciniste : quel salaire ?

 

En tant qu’employé, vous débutez à 1 500 euros et pouvez espérer environ 1 800 € en milieu de carrière.

Vous pouvez tout à fait créer votre entreprise de construction de piscines et suivre alors plusieurs chantiers en même temps. Vous aurez bien entendu besoin de monter plusieurs équipes. Diriger sa propre entreprise suppose de savoir gérer les questions administratives, de personnel ou encore d’approvisionnement des matériaux.

Un pisciniste indépendant gagne entre 1 800 et 3 000 € par mois environ.

 

Quelles assurances pour un pisciniste ?

 

En tant que pisciniste, il est essentiel de souscrire certaines assurances :

  • la garantie décennale ;
  • l’assurance automobile professionnelle.

 

Quel avenir pour la profession ?

 

La France est l’un des premiers pays constructeurs de piscines au monde. Entre la multiplication des épisodes de canicule et la pandémie de Covid 19 qui a contraint les habitants à rester confinés, les particuliers sont toujours plus nombreux à s’engager dans un projet de construction de piscine. Si la crise sanitaire est, espérons-le, derrière nous, l’augmentation des températures et le rallongement de la saison estivale semblent malheureusement être appelés à faire partie de notre vie. Le métier de pisciniste est par conséquent un métier d’avenir !

Les entreprises manquent cruellement de personnel. Avec ou sans diplôme, vous ne devriez trouver un emploi rapidement.

 

Quelles perspectives d’avenir après une carrière de pisciniste ?

 

Vous êtes pisciniste et souhaitez vous reconvertir ? L’orientation la plus fréquemment prise par les constructeurs de piscine après une expérience professionnelle dans ce domaine est celle de la vente.

Après avoir été pisciniste, vous pouvez vendre des piscines ou vendre du matériel pour les piscines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis