• septembre

    19

    2022
  • 17
  • 0
Prime de départ à la retraite Pro BTP : comment ça fonctionne ?

Prime de départ à la retraite Pro BTP : comment ça fonctionne ?

Partir à la retraite en tant que salarié du bâtiment est un droit, soumis à diverses conditions. Lorsque vous quittez l’entreprise dans laquelle vous travailliez pour faire valoir vos droits à la retraite, vous pouvez prétendre à une prime de départ à la retraite Pro BTP. Quel est son montant ? Comment est-il calculé ? Quels sont les critères à remplir pour avoir droit au versement de la prime ? Qui la verse ? L’indemnité est-elle imposable ? Tout savoir sur la prime de départ à la retraite Pro BTP.

 

Qu’est-ce que la prime de départ à la retraite Pro BTP ?

 

Lorsque vous partez à la retraite, vous avez droit au versement d’une indemnité de fin de carrière (IFC) ou à une prime de départ à la retraite Pro BTP, au nom des années d’exercice effectuées en tant que salarié du bâtiment.

 

Qui est Pro BTP ?

 

Pro BTP est un organisme de protection sociale à destination des professionnels du bâtiment et des travaux publics, artisans, salariés, entreprises et retraités. La protection propose ainsi des solutions dans le domaine de l’épargne, de la santé, de la prévoyance et de la retraite.

Pro BTP Retraite est la branche du groupe Pro BTP qui s’occupe de la retraite des professionnels du bâtiment. En prenant contact avec votre conseiller Pro BTP Retraite, vous pouvez en apprendre davantage sur vos droits à la retraite et pouvez également obtenir un bilan personnalisé.

Pro BTP Prévoyance est quant à elle compétente en matière de versement de la prime de départ à la retraite Pro BTP.

 

Prime Pro BTP : comment la calculer ?

 

Comment calculer la prime de départ ?

Le mode de calcul de la prime de départ à la retraite Pro BTP dépend essentiellement de votre statut professionnel.

 

Que vous soyez ouvrier plaquiste ou salarié d’une grande boîte du BTP, vous devez vous soucier de votre retraite. En matière de prime de départ à la retraite, les modes de calculs diffèrent, notamment en fonction de votre statut :

  • les critères de calcul généraux ;
  • les critères de calcul pour les ouvriers ;
  • les critères de calcul pour les ETAM ;
  • les critères de calcul pour les cadres du BTP.

 

Les critères généraux de calcul

Le calcul de la prime de départ à la retraite Pro BTP repose sur deux, voire trois, critères :

  • l’ancienneté dans l’entreprise ;
  • le statut professionnel ;
  • durée d’affiliation des ouvriers à Pro BTP.

 

Le calcul de la prime pour les ouvriers du bâtiment

La prime de retraite pour les ouvriers est calculée par Pro BTP, en fonction de la durée d’affiliation et de l’ancienneté dans la dernière entreprise et la précédente.

Des tranches sont prévues selon la durée d’affiliation :

  • au moins 10 ans sans interruption : un minimum de 1 635 € de prime ;
  • entre 20 et 25 ans, dont une partie après les 50 ans de l’ouvrier : un minimum de 3 815 € de prime ;
  • entre 25 et 30 ans, dont une partie après les 50 ans de l’ouvrier : un minimum de 5 722,50 € de prime ;
  • plus de 30 ans, dont une partie après les 50 ans de l’ouvrier : un minimum de 7 630 € de prime.

Si le montant de la prime légale de départ à la retraite est plus élevé que celui de la prime Pro BTP, le montant le plus avantageux sera retenu. En règle générale, lorsque le départ à la retraite est de l’initiative de l’employeur, le montant de la prime est supérieur à la valeur de la prime légale.

 

Le calcul de la prime pour les ETAM du bâtiment

En ce qui concerne les ETAM (employés, techniciens et agents de maîtrise), les règles de calcul de la prime de départ à la retraite figurent dans les conventions collectives.

La prime est ici calculée en fonction de l’ancienneté du salarié :

  • ancienneté inférieure à deux ans : Le salarié n’a droit à aucune indemnité de départ ;
  • ancienneté comprise entre deux et dix ans : La prime correspond à un dixième de mois de salaire multiplié par le nombre d’années d’ancienneté ;
  • ancienneté supérieure à dix ans : Le montant de la prime se calcule en multipliant 1,5 dixième de mois de salaire par le nombre d’années d’ancienneté.

Notez que le montant de votre prime ne peut être supérieur à 5 mois de salaire, quelle que soit votre ancienneté.

 

Le calcul de la prime pour les cadres du bâtiment

Les conventions collectives fixent les règles de calcul de la prime de départ à la retraite des cadres du bâtiment.

Comme c’est le cas pour les ETAM, la prime est calculée en fonction de l’ancienneté du salarié :

  • ancienneté inférieure à deux ans : Le salarié ne peut prétendre au versement d’une prime de départ ;
  • ancienneté comprise entre deux et dix ans : La prime correspond à 1,5 dixième de mois de salaire multiplié par le nombre d’années d’ancienneté ;
  • ancienneté supérieure à dix ans : Le montant de la prime se calcule en multipliant 3 dixièmes de mois de salaire par le nombre d’années d’ancienneté.

Quelle que soit votre ancienneté, il est à noter que vous ne pourrez obtenir une prime d’un montant supérieur à 8 mois de salaire.

 

Comment faire la demande de prime de départ à la retraite ?

 

Le départ à la retraite d’un salarié n’a rien d’automatique. Le versement de la prime non plus. Vous devez en effet remplir deux principales conditions :

  • votre âge : au minimum entre 60 et 62 ans ;
  • le nombre de trimestres : 150 trimestres.

Le salarié peut par conséquent partir volontairement à la retraite après 60 à 62 ans, une fois qu’il est en mesure de justifier d’une durée d’assurance de 150 trimestres minimum.

Le versement de la prime n’étant pas automatique, vous devez effectuer une demande auprès de Pro BTP. Pour percevoir votre indemnité dans les temps, prenez contact avec votre conseiller entre 4 et 6 mois avant la date de votre départ à la retraite. Un entretien est fixé, durant lequel vous compléterez certains documents. Un dossier vous est ensuite envoyé sous 15 jours. Relisez-le et complétez-le, le cas échéant. Renvoyez-le accompagné des pièces justificatives à fournir. Pro BTP prendra ensuite le temps d’étudier votre dossier complet.

 

Qui verse la prime ?

 

La personne qui vous verse la prime dépend de votre statut professionnel :

  • ouvrier du bâtiment : La prime est versée par Pro BTP ;
  • les ETAM, les cadres du bâtiment : L’employeur se charge du versement.

 

Prime de retraite BTP : quel est le régime d’imposition ?

 

La prime de départ à la retraite n’est pas toujours imposable. Tout dépend de la façon dont vous avez cessé votre activité :

  • départ volontaire, en dehors d’un plan social : La prime est imposable, soumise à l’impôt sur le revenu ;
  • départ volontaire, dans le cadre d’un plan social du dispositif amiante : La prime n’est ni imposable ni soumise aux cotisations sociales ;
  • départ à la demande de l’employeur : La prime n’est ni imposable ni soumise aux cotisations sociales.

Vous êtes maçon ou professionnel de tout autre corps de métier du bâtiment et partez bientôt à la retraite ? Prenez le temps de vous renseigner sur la prime de départ à la retraite Pro BTP !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2022, Le site des artisans du bâtiment par France Devis