• novembre

    16

    2021
  • 30
  • 0
Accident de chantier : comment réagir ?

Accident de chantier : comment réagir ?

Sur un chantier, un accident est vite arrivé. Dans ce type de situations, le plus important est de savoir garder son calme, de réagir vite et bien. Il s’agit notamment de contacter les bonnes personnes, d’acquérir les bons réflexes et de mettre en place des mesures de prévention, afin que cet accident ne soit rapidement qu’un lointain souvenir. Zoom sur les bonnes pratiques à adopter en cas d’accident sur un chantier.

 

Quels sont les différents types d’accidents de chantier ?

 

Les différents sortes d'accidents de chantier

Évoluant souvent en hauteur, les artisans et ouvriers du bâtiments peuvent être amenés à chuter et à se blesser.

 

Un accident de chantier peut prendre différentes formes :

  • un accident avec un véhicule de chantier : Si vous déambulez sur un chantier sans port d’un vêtement de travail de haute visibilité, vous multipliez les risques de vous faire percuter par un engin de chantier. Les accidents peuvent également être causés par un champ de vision obstrué ou par le manque de formation du conducteur ;
  • une chute en hauteur : Lorsqu’un équipement est mal entretenu ou mal installé, ou bien en raison d’un manque de respect des règles de sécurité, il n’est pas rare que des artisans du bâtiment ou des ouvriers chutent depuis des échafaudages ou des passerelles ;
  • une chute de plain-pied : Il s’agit d’une chute de sa hauteur. Ces accidents sont souvent causés par des irrégularités du terrain, par un sol humide, par des objets laissés au sol, par un manque d’éclairage ou encore par des intempéries ;
  • une chute d’objet : Lorsque vous travaillez en hauteur, il peut arriver que des objets tombent d’un échafaudage et blessent un ouvrier ;
  • une électrocution ou une électrisation : Un manque de vigilance quant à l’entretien du matériel et des installations électriques peut conduire à des situations excessivement graves. Ce type d’accident n’est heureusement pas le plus fréquent.

 

Accident de chantier : qui est responsable ?

 

La responsabilité d’un accident survenu sur un chantier incombe au maître de l’ouvrage.

Sur certains chantiers, le responsable SPS ou Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS) est chargé de formuler des recommandations relatives à la sécurité des ouvriers. Lorsqu’un accident est dû à un manquement du CSPS dans l’exercice de ses fonctions, ce dernier peut alors engager sa responsabilité pénale.

Un artisan du bâtiment indépendant doit veiller au respect des règles du code du travail en matière de sécurité sur les chantiers. Il est par conséquent tenu de respecter les recommandations du CSPS, s’il existe, ainsi que la réglementation. Il est responsable de tout accident survenu par sa faute ou celle de l’un de ses ouvriers.

 

Qui contacter lors d’un accident ?

 

En cas d’accident, vous ne pouvez et ne devez pas chercher à vous débrouiller par vous-même. Certaines personnes sont à contacter dans les plus brefs délais :

  • les secours : Il s’agit du premier réflexe à avoir. Il est essentiel, même lorsque l’accident semble anodin. Contactez les pompiers au 18, le Samu au 15 ou le centre de secours au 112. Soyez efficace. Vous devrez indiquer la nature de l’accident, l’état de la victime et ne pas oublier de communiquer l’adresse précise ;
  • la police ou la gendarmerie : En cas d’accident grave ou mortel, contactez la police en zone urbaine et la gendarmerie en zone rurale ;
  • le responsable de chantier : Quelle que soit la gravité de la situation, prévenez le chef de chantier.

 

Les bons réflexes à avoir

 

Afin d’éviter que les choses n’empirent, il est important de réagir intelligemment et rapidement. Vous devez en effet :

  • sécuriser la zone : Vous venez déjà de faire face à un accident, mieux vaut éviter qu’un autre ouvrier ne se blesse ou qu’une tierce personne ne vienne aggraver la situation. Balisez la zone dangereuse et placez une signalisation autour du blessé, sans toutefois le bouger ;
  • faire les gestes de premier secours : Quelle que soit la situation, il est possible que vous connaissiez les gestes à réaliser pour entamer les premiers soins avant que les secours n’arrivent ;
  • dégager le passage dès l’arrivée des secours : Lorsque les pompiers ou le SAMU sont arrivés, laissez-leur immédiatement la place. Ne les gênez pas dans leur intervention. Vous risqueriez au contraire d’aggraver les choses.

Une fois la personne accidentée entre de bonnes mains, vient le temps des constatations et des déclarations. Vous devez en effet compléter ces dernières, afin que les enquêtes pénales et civiles puissent se poursuivre.

 

Qui contacter après un accident de chantier ?

 

Après un accident de chantier, vous devez prévenir :

  • votre employeur, en tant que salarié du bâtiment : Vous devrez indiquer le lieu, les circonstances et l’existence d’éventuels témoins et responsables ;
  • votre médecin, en tant qu’accidenté du travail : Il transmettra le certificat médical initial à la Sécurité sociale. Si ce n’est pas le cas, vous devrez alors envoyer vous-même à votre organisme sous 24 heures les volets 1 et 2 du certificat papier. Si votre médecin vous prescrit un arrêt de travail, vous serez alors tenu de le faire parvenir à votre employeur sous 48 heures. Les volets 1 et 2 de ce même arrêt seront également à envoyer à la Sécurité sociale.

 

Comment éviter les accidents de chantier ?

 

S’il est essentiel de savoir comment réagir en cas d’accidents de chantier, il est tout aussi important d’apprendre à les éviter.

Voici quelques bonnes pratiques qui pourront vous permettre de limiter les risques :

  • respecter la réglementation : Les ouvriers doivent respecter les règles imposées par le code du travail et les règles de chantier ;
  • porter les équipements de sécurité adéquats : chaussures renforcées et ajustées, semelles anti-dérapantes, lunettes de protection, casque de protection, gants isolants, protection auditive, harnais et longes anti-chutes, vêtements réfléchissants ;
  • former le personnel : Au-delà d’une formation aux règles élémentaires de sécurité à respecter sur un chantier, il est recommandé de former les ouvriers et artisans aux gestes de premier secours ;
  • entretenir le matériel et les engins ;
  • inspecter régulièrement le chantier : Le chef de chantier et/ou le chef d’équipe doit venir le plus régulièrement possible sur le chantier, afin de repérer les éventuels écarts dans le respect de la réglementation, les dangers et les points à améliorer. Il se doit de rappeler à l’ordre les ouvriers négligents et se montrer réactif lorsqu’il s’agit de faire réparer un engin défectueux ou de sécuriser une zone.

Quoi qu’il en soit, veillez à souscrire une assurance tous risques chantier, afin de vous couvrir contre les éventuels accidents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2021, Le site des artisans du bâtiment par France Devis