• novembre

    29

    2023
  • 489
  • 0
Faire un planning de son chantier

Faire un planning de son chantier

Lorsque vous devez gérer un chantier complexe, impliquant l’intervention de plusieurs corps de métier, il est important de faire un planning de chantier. Cette bonne pratique vous permet d’optimiser l’organisation des travaux, de gérer vos ressources et de limiter les risques de dépassement des délais. En quoi consiste un planning de chantier ? Que doit-il contenir ? Comment faire un planning de travaux ? Quels outils utiliser pour vous faciliter la tâche ? Explications.

 

Qu’est-ce qu’un planning de chantier ?

 

Le planning de chantier est un calendrier qui vous permet d’estimer la durée des travaux grâce à une organisation minutieuse des tâches dans le temps. Il s’impose à partir du moment où le chantier fait intervenir plusieurs entreprises ou plusieurs corps de métier.

Il contient par conséquent des informations sur :

  • les travaux à réaliser ;
  • la période de réalisation de ces travaux ;
  • les ressources nécessaires.

Le planning est réalisé par le maître d’œuvre, en charge du chantier.

Il se présente souvent sous la forme d’un diagramme de Gantt ou d’un tableur Excel.

 

Pourquoi savoir établir un planning de chantier ?

 

Grâce à un planning de chantier bien élaboré, vous organisez les différentes étapes du chantier de façon à ce que chaque corps de métier intervienne dans un ordre logique. Ce planning est nécessaire pour savoir quelle ressource utiliser à quel moment. C’est utile notamment pour les commandes de matériel et la location d’engins de chantier. La visibilité offerte par le planning est importante pour tous les acteurs du chantier, du client jusqu’au promoteur.

Les avantages sont nombreux. Le planning de chantier permet en effet de :

  • rassurer le client final ;
  • gérer les salariés ;
  • gérer le matériel ;
  • coordonner l’exploitation des ressources ;
  • gérer les imprévus ;
  • gagner du temps ;
  • 0ptimiser les coûts ;
  • éviter les frais de retard de chantier.

Le planning de chantier est par conséquent un outil indispensable pour réussir un suivi de chantier. La planification est l’une des tâches de l’OPC de chantier.

 

Que doit contenir un planning de chantier ?

 

Comment faire un planning de chantier ?

Faire un planning de chantier nécessite de prendre le temps de la réflexion, avant de s’engager dans le listing et l’organisation des tâches.

 

Avant de vous lancer dans la réalisation technique du planning, commencez par vous poser un certain nombre de questions :

  • Disposez-vous de suffisamment de moyens humains et matériels pour parvenir à livrer l’ouvrage dans les temps ? ;
  • Chaque artisan ou ouvrier connaît-il les missions qu’il devra prendre en charge ? ;
  • Quels sont les imprévus possibles ? ;
  • Le budget prévu est-il suffisant ?

Etant créé à l’attention de tous les acteurs du chantier, le planning doit contenir des éléments sur :

  • les tâches à effectuer ;
  • celles qui sont prioritaires ;
  • celles qui sont secondaires ;
  • la date de début et de fin de chaque intervention ;
  • l’entreprise ou l’ouvrier responsables de l’intervention ;
  • le budget alloué.

Sur le plan de la présentation, le planning doit se décomposer en grandes catégories de tâches :

  • gros œuvre ;
  • second œuvre ;
  • finitions ;
  • aménagements extérieurs.

 

Comment faire un planning de chantier ?

 

Voici un exemple de mode opératoire pour réaliser un planning de chantier. Il se décompose en sept étapes :

  • la définition du projet, de ses objectifs et de ses contraintes ;
  • les tâches à réaliser dans un ordre chronologique ;
  • l’estimation de la durée des tâches ;
  • l’identification des ressources nécessaires ;
  • l’assignation des tâches et des ressources ;
  • le suivi de l’avancement des travaux ;
  • l’adaptation du planning aux imprévus.

 

La définition du projet, de ses objectifs et de ses contraintes

Définissez le projet de manière claire et précise, afin que tous les acteurs du chantier comprennent bien de quoi il retourne. Précisez :

  • la nature du projet, par exemple une construction ou une rénovation ;
  • les coûts estimés ;
  • la durée prévue.

Identifiez les objectifs et les contraintes, notamment la réglementation, les contraintes environnementales ou encore les ressources disponibles.

Evaluez les risques et anticipez sur les solutions à proposer.

 

Les tâches à réaliser dans un ordre chronologique

Listez les tâches à réaliser, puis établissez des priorités. Pensez à prendre en compte les dépendances entre les tâches, c’est-à-dire celles qui doivent être terminées pour que les autres commencent. La couverture ne peut par exemple être posée si la charpente n’est pas terminée.

 

L’estimation de la durée des tâches

Basez-vous sur votre expérience pour estimer la durée de chaque tâche. Plus votre estimation sera réaliste et plus vous optimiserez le coût de la main-d’œuvre.

 

L’identification des ressources nécessaires

Pour la bonne marche d’un chantier, vous avez besoin de ressources humaines et matérielles. Si vous ne calibrez pas correctement ces besoins, votre projet sera impacté :

  • d’un point de vue financier si vous prévoyez trop de ressources ;
  • d’un point de vue délais si vous manquez de main-d’œuvre, de matériaux ou d’engins.

 

L’assignation des tâches et des ressources

Une fois que vos tâches sont planifiées, vous devez les attribuer. Cette attribution dépend des compétences de chacun, de la disponibilité, du budget et des préférences.

 

Le suivi de l’avancement des travaux

Lorsque la première mouture de votre planning est faite, sachez qu’elle n’est pas figée. Suivez scrupuleusement l’avancée des travaux, afin d’ajuster la planification dans un sens ou dans un autre. Chaque acteur du chantier doit être informé des éventuelles modifications apportées au planning.

 

L’adaptation du planning aux imprévus

Dans le secteur du bâtiment, les imprévus doivent être anticipés. Vous devrez forcément faire face à des intempéries, des arrêts de travail, des retards d’approvisionnement, des ruptures de stock, une panne de machine, etc. Plusieurs éléments peuvent être à l’origine de retards dans votre planning. Prévoyez donc une marge, sans toutefois exagérer.

 

Faire un planning de chantier : quels outils utiliser ?

 

Pour réussir votre planning de travaux, il est important d’être réaliste, attentif, réactif et d’utiliser de bons outils. Il en existe deux principales sortes :

  • les logiciels de planning de chantier ;
  • les tableurs.

 

Les logiciels de planning de chantier

Il s’agit de logiciels dédiés au bâtiment. Ces outils permettent :

  • une gestion centralisée des informations ;
  • une automatisation des tâches ;
  • une bonne collaboration entre les acteurs du chantier ;
  • un suivi en temps réel de l’avancement du chantier et des modifications du planning ;
  • une vue sur la disponibilité des ressources.

Ces logiciels de planning de chantier permettent de réaliser des diagrammes de Gantt. Ce type de présentation permet de bien visualiser les interconnexions entre les différentes tâches. Le diagramme fonctionne comme un tableau à double entrée :

  • à gauche se trouve une liste des tâches ;
  • les colonnes correspondent à des numéros de semaines ;
  • une barre matérialise le croisement entre lignes et colonnes. Elle indique la durée prévue par tâche. Si la menuiserie doit durer deux semaines, une barre d’une certaine couleur couvrira les cellules de la ligne menuiserie pour les semaines 23 et 24. Si le terrassier est amené à travailler en extérieur au même moment, sa ligne peut être également colorée pour les semaines 23 et 24.

 

Les tableurs

Comment faire un planning de chantier sur Excel ? La prise en main de l’outil est très simple. Il suffit de maîtriser un minimum les fonctionnalités de base du tableur.

Cet outil présente toutefois certains inconvénients. Il n’offre pas la même visibilité que les logiciels dédiés. Un oubli ou un mauvais calcul peuvent impacter considérablement votre chantier. La rigueur est de mise. Le tableur est par ailleurs moins pratique pour diffuser les mises à jour du planning. Il ne favorise donc pas une bonne communication entre les acteurs du chantier. La technique de l’entrée manuelle dans le tableur demande enfin du temps et de l’énergie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Devenir Artisan RGE

Obtenez facilement votre qualification et votre Label RGE.

Faire une demande
Nous contacter - © Copyright 2024, Le site des artisans du bâtiment par France Devis