• juin

    15

    2020
  • 124
  • 0
La comptabilité d’une entreprise du bâtiment

La comptabilité d’une entreprise du bâtiment

Une entreprise doit forcément tenir une comptabilité, quelle que soit sa forme juridique. Et l’entreprise du bâtiment n’échappe pas à la règle. Pour autant, les règles et obligations comptables sont différentes que vous exerciez en société de type SAS ou SARL, en entreprise individuelle ou encore en auto-entreprise. De même, si vous avez des salariés, les obligations sociales se multiplient d’autant. Qu’il s’agisse d’un salarié de l’entreprise ou d’un prestataire de service, il est essentiel d’avoir recours à un expert ayant l’habitude du secteur du bâtiment : achats de matériaux, retards de paiement, acomptes ou encore taux de TVA variables.

Quelles sont les règles de comptabilité générale dans le BTP ? Comment tenir la comptabilité d’une entreprise en BTP ? Est-il préférable d’embaucher un comptable dans une société du bâtiment ? Pour tenir la comptabilité du bâtiment selon les règles de droit, voici ce qu’il faut savoir.

 

Les obligations comptables des entreprises du bâtiment

Factures, fournisseurs, clients, charges fixes, … l’entreprise du bâtiment génère de multiples documents qu’il va falloir comptabiliser par des écritures pour obtenir le compte de résultat de l’exercice et le bilan. Soit les comptes annuels qui doivent être déposés auprès des services fiscaux. C’est ce que l’on appelle globalement les obligations comptables des entreprises qui incluent le secteur du BTP. Pour autant, ces obligations diffèrent selon le statut de la société.

Obligations comptables des sociétés de BTP type SARL ou SAS

Les SARL et SAS sont des sociétés au régime du réel. À ce titre, elles doivent se plier à certaines obligations comptables :

  • La tenue d’un grand-livre : ce sont les écritures comptables constatant tous les mouvements commerciaux et du patrimoine de l’entreprise du bâtiment. Elles doivent être codifiées à l’aide du plan comptable général.
  • La production et le dépôt des comptes annuels certifiés comme étant sincères et véritables : il s’agit du bilan, du compte de résultat et des grands-livres (général, clients et fournisseurs). Soit tous les documents comptables compris dans ce qu’on appelle la liasse fiscale.
  • Les déclarations fiscales : déclaration et paiement de la TVA, de l’impôt sur les sociétés. Mais dans le bâtiment, ce volet inclue également diverses déclarations liées aux avantages fiscaux des clients comme les crédits d’impôts et les taux réduits de TVA.

Pour tenir à jour la comptabilité d’une entreprise du bâtiment de type SARL ou SAS, l’intervention d’un expert comptable est obligatoire. En effet, les règles comptables à respecter sont des plus contraignantes pour ces formes juridiques. En fonction des résultats financiers annuels, l’expert comptable vous proposera également de vous verser des dividendes et vous conseillera pour optimiser du mieux possible le montant des impôts.

Obligations comptables des entrepreneurs du BTP en entreprise individuelle

En entreprise individuelle, les obligations comptables sont les mêmes qu’en société sauf qu’il s’agit de déclaration d’une comptabilité simplifiée. On parle alors de régime du réel simplifié. Au niveau des déclarations fiscales, l’EI est soumise à l’IR (impôt sur le revenu) alors que les sociétés SAS et SARL sont en principe à l’IR.

Obligations comptables des artisans en autoentreprise

En auto-entreprise (AE), les formalités comptables sont plus qu’allégées. Il faut tenir un registre des ventes et déclarer le chiffre d’affaires encaissé au cours de l’année. La déclaration se fait sur l’impôt sur le revenu et trimestriellement ou mensuellement pour les charges sociales.

Les artisans du bâtiment à leur compte en tant qu’auto-entrepreneur profitent donc de règles comptables simplifiées. En conséquence, ils peuvent réaliser les démarches administratives comme la déclaration des revenus eux-mêmes et sans l’aide d’un comptable. De même, aucune liasse fiscale ne leur est imposée chaque année et ils ne facturent pas de TVA à leurs clients. En contrepartie, ils n’ont pas le droit au remboursement de la TVA sur l’achat des matériaux par exemple.

Les seules obligations étant de respecter les délais imposés pour ces démarches, de tenir à jour les documents comptables comme les factures et de disposer d’un compte bancaire dédié à l’activité de l’AE (de préférence un compte bancaire professionnel).

 

Entreprises du BTP avec salariés : obligations supplémentaires

Si vous avez des salariés, les obligations sociales viennent s’ajouter aux obligations comptables. Il faut faire attention en BTP, car les règles relatives aux déclarations des salariés sont précises. En effet, de nombreuses mesures sont mises en place pour lutter contre le travail au noir. De fait, de nombreuses obligations pour l’établissement de la paie découlent de cela. Ainsi, lorsque vous embauchez un salarié, il faut :

  • Faire une DUE (déclaration unique d’embauche) auprès de l’URSSAF.
  • Faire une déclaration auprès de la Caisse des Congés Payés et de l’organisme de prévoyance.
  • Remettre au salarié son contrat de travail, sa carte BTP, les équipements de protection et les règles de sécurité.
  • L’employeur doit également tenir à jour le registre du personnel.

Au cours de la vie du salarié dans l’entreprise de BTP, là encore, plusieurs obligations sont au programme :

  • La remise du bulletin de salaire chaque fin de mois avec le paiement.
  • Les cotisations sociales auprès des organismes collecteurs et de la CCPBTP.

Lorsque le salarié quitte l’entreprise, l’employeur doit lui remettre un certificat de travail, son solde de tout compte, son dernier bulletin de salaire et faire les démarches pour indiquer la sortie du salarié aux organismes sociaux. Enfin, il doit tenir à jour le registre du personnel.

L’embauche d’un salarie en CDI permet donc à une société du bâtiment de se développer. Elle dispose de plus de main-d’œuvre et peut ainsi réaliser plus de chantiers et donc augmenter son chiffre d’affaires. Cependant, il faut également se questionner sur la rentabilité et les contraintes d’une telle embauche en demandant conseil à son comptable.

 

Gestion d’une entreprise du bâtiment : importance de la tenue des comptes

La gestion d’une entreprise du bâtiment passe forcément par l’élaboration et la tenue d’une comptabilité fiable. En effet, la comptabilité va permettre d’avoir une image à un instant T de la santé financière et de la rentabilité de l’entreprise. Elle produit donc les tableaux de bord indispensables au dirigeant pour mener son entreprise vers la croissance.

De même, la tenue d’une bonne comptabilité va permettre de faire face aux imprévus de la vie de l’entreprise de façon plus rapide. En effet, un impayé va ressortir très rapidement à la lecture du grand livre client. Le comptable vous aidera à avoir une trésorerie suffisante vous permettant de pallier à ces aléas de la vie d’un entrepreneur du bâtiment.

Le ratio de rentabilité va permettre de mettre en évidence des matières premières trop chères ou un prix de prestation trop bas. De fait, les réajustements de tarifs, les relances d’impayés se font très rapidement. L’analyse des coûts permet de mettre en évidence les postes en déficit. Les actions correctives sont donc immédiates et porteuses.

 

Internaliser ou externaliser la comptabilité d’une société du bâtiment

La comptabilité relève de la responsabilité du chef d’entreprise. De fait, vous avez le choix entre deux modes de pratique pour tenir votre comptabilité à jour :

  • Soit internaliser la comptabilité : cela signifie que vous créez une cellule comptable au sein de votre entreprise. Il faudra quand même passer par un expert-comptable pour la signature du bilan. Le comptable d’entreprise va donc essentiellement passer les écritures comptables et suivre les tableaux de bord. Il peut aussi se charger du volet social de l’entreprise.
  • Soit externaliser la comptabilité : Vous avez alors recours à un cabinet d’expertise comptable qui prend en charge complètement votre comptabilité de la saisie à l’élaboration des comptes annuels en passant par le volet social au besoin. Vous lui fournissez les pièces et documents et il se charge de tout le reste.

En règle générale, il est conseillé aux petites entreprises du bâtiment de faire appel à un expert comptable indépendant. Son coût passera alors en charges, réduisant d’autant les bénéfices et donc les impôts, et il n’y aura pas à supporter les contraintes d’un contrat de travail. Toutefois pour les sociétés plus importantes, l’embauche d’un comptable est conseillé afin de faire des économies et profiter de cette compétence en interne.

Avantages de confier la comptabilité à un cabinet d’expert-comptable

Confier sa comptabilité à un cabinet comptable présente de nombreux avantages pour une société du bâtiment :

  • Une tenue des comptes dans les règles fiscales et comptables en vigueur.
  • Un conseil de l’entreprise : l’expert-comptable ne se contente pas de tenir les comptes de l’entreprise de bâtiment. Il est surtout un analyste des comptes et donne des conseils en gestion au chef d’entreprise.
  • Un professionnel inscrit à l’Ordre des Experts Comptables.
  • Un assistant en cas de contrôle fiscal.

Pour vous aider, voici les conseils pour trouver un cabinet comptable adapté aux besoins de votre entreprise et au meilleur tarif !

Avantages d’avoir son comptable comme salarié de l’entreprise

Si vous optez pour un comptable en interne, là aussi, vous aurez des avantages :

  • Une comptabilité sur place : vos documents comptables ne se baladeront pas entre l’expert-comptable et le siège de l’entreprise.
  • Un suivi et des tableaux de bord plus réguliers : dès que vous en avez besoin, votre comptable peut vous éditer balance, grand livre et compte de résultat.
  • Une mise à jour de la comptabilité au jour le jour et pas une fois par mois comme c’est le cas avec votre expert-comptable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Your comment will be published within 24 hours.

Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

Obtenir des chantiers

Trouvez des chantiers dans votre région. Entrez en contact avec les particuliers

Faire une demande

Création de site internet

Votre site internet à 50 euros par mois. Devenez visible sur le web avec Artisandubatiment

Avoir un devis
Nous contacter - © Copyright 2020, Le site des artisans du bâtiment par France Devis