• novembre

    20

    2017
  • 283
  • 0
Artisan : comment déterminer son tarif horaire ?

Artisan : comment déterminer son tarif horaire ?

Comment déterminer son tarif horaire ? Quels sont les éléments à prendre en compte dans l’élaboration d’un tarif horaire artisan ? Quelles sont les différentes charges qui joueront sur votre tarif et quelle marge prévoir pour fixer un tarif horaire permettant la viabilité de son entreprise ? Artisan du bâtiment vous donne toutes les informations et les clés pour savoir comment déterminer son tarif horaire.

Vous venez de vous installer comme artisan du bâtiment. Cependant, beaucoup de choses restent encore à faire pour démarrer votre entreprise dans les meilleures conditions et pour mettre toutes les chances de votre côté dans cette formidable aventure.

Mais un des points les plus importants, ça sera de choisir le bon tarif horaire. Il faut trouver le juste milieu pour qu’il puisse couvrir vos charges et vous permettre de dégager un salaire juste tout en restant compétitif face à la concurrence. Nous allons voir en détails comment déterminer son tarif horaire quand on est artisan.

 

Comment calculer son tarif horaire ?

Pour calculer un tarif horaire, on doit procéder en plusieurs étapes :

  • Fixer un objectif de salaire mensuel
  • Estimer les charges de l’entreprise
  • Estimer les charges fiscales et sociales liées à l’activité
  • Prendre le temps de travail moyen pour un mois (avec une marge suffisante pour anticiper les périodes creuses que peut rencontrer l’activité)

Avec les 3 premiers points on atteint donc un objectif de chiffre d’affaire permettant de payer les salaires et les charges de l’entreprise.

Avec cette objectif de CA et selon les heures de travail qu’on souhaite mettre à disposition de l’entreprise. On obtient une estimation de tarif horaire.

Bien sûr, il faudra prévoir des marges suffisantes pour faire face aux aléas de l’activité. De même il faudra sous-traite les jours fériés et congés prévus.

Le plus important est de fixer un tarif horaire qui vous permet d’entrer dans vos frais. Attention, selon le choix de votre statut et la configuration de votre entreprise, les charges peuvent être très différentes d’un cas à l’autre.

Enfin ne pas négliger les tarifs appliqués par la concurrence proche afin de rester compétitif.

 

Estimer son salaire

Quand on débute en tant qu’artisan, il est difficile d’estimer correctement son taux horaire. De lui va dépendre votre salaire.

Du coup, on peut fonctionner de la manière inverse. En effet, fixer un objectif salarial permet de déterminer le tarif horaire en conséquence.

Attention de ne pas avoir la folie des grandeurs d’un côté, ou de sous estimer ses besoins de l’autre.

Il faut également prendre conscience qu’au début de votre activité il sera compliqué de remplir son carnet de commande et ses journées (à moins de maîtriser les techniques pour trouver facilement des chantiers).

Le moyen le plus simple pour évaluer un salaire mensuel réaliste, c’est de prendre en compte le salaire que vous paierez un employeur pour effectuer vos tâches. Voilà la bonne question à se poser : combien un employeur paierait pour mon travail ?

Après vous être posé cette question, vous allez comparer la somme obtenue avec la réalité du marché. Vos confrères pourront vous aiguiller sur le salaire de base qu’ils ont pratiqué à leur début. Ainsi, vous pourrez vous faire une idée et réajuster au besoin la somme que vous envisagiez au départ.

comment calculer son tarif artisan

Pour déterminer votre tarif, vous devrez à la fois prendre en compte le coût de votre salaire et les charges liés au fonctionnement de votre entreprise. Dans ces charges, il faudra prendre en compte aussi bien les charges liés à l’entreprise que les charges sociales et fiscales (à voir selon le statut de l’artisan).


 

Estimer les charges de son entreprise pour le calcul de son tarif horaire

Point très important à prendre en compte dans la fixation de son taux horaire : les charges de l’entreprise.

2 types de charges à prendre en compte :

  • Les charges sociales et fiscales liées à votre statut et la configuration de votre entreprise
  • Les charges de gestion de votre entreprise (matériaux et frais de fonctionnement non facturés au client)

Estimer les charges sociales et fiscales

Vous avez sans doute entendu parler du RSI, de la TVA, de la CFE et autre impôt sur les sociétés. Vous devez donc ne pas les oublier dans le calcul de votre besoin mensuel en trésorerie.

C’est l’activité de votre entreprise qui doit couvrir l’ensemble de ces charges sociales et fiscales. Elles font donc partie intégrante de votre base de calcul pour la détermination de votre taux horaire.

Pour la TVA appliquée, tout dépendra de votre métier. Déterminez un tarif sans TVA et ajouter la TVA en conséquence de votre métier (voir les taux de TVA par métier du bâtiment).

Si vous commencez seul, il y a de fortes chances que vous ayez opté pour le statut en auto entreprise (du moins pour le début de votre activité). Les taux de prélèvements des taxes sont alors autours de 25% du CA. Renseignez-vous sur les taux appliqués en fonction du statut et de la configuration que vous avez choisi.

Si vous avez optez pour un statut salarié sur une société, il faudra prendre en compte les charges sociales du salaire. Les sommes peuvent alors être vite élevées. Attention de bien choisir votre statut au lancement de votre entreprise.

Estimer les charges de l’entreprise

Lorsque vous avez établi votre prévisionnel d’activité, vous avez prévu toutes les charges de fonctionnement que vous allez devoir payer mensuellement pour assumer l’activité de votre entreprise. Parmi elles, vous avez la location des locaux, les assurances multirisques et décennale, le chauffage du local, l’entretien du matériel et de la voiture de société, les frais bancaires. Tous ces frais doivent être additionnés à la somme précédemment obtenue.

Parmi les charges de l’entreprise, il faudra également prendre en compte les différents coûts liés à la promotion de votre activité (création de site internet, publicité, réseau artisan).

Artisan du batiment ? Trouvez des chantiers dans votre région
Votre métier
Vos coordonnées
  

 

Fixer un objectif de CA

L’addition de toutes les évaluations précédentes mène en fait à la prévision de votre chiffre d’affaires (CA) mensuel (ou annuel selon votre méthode de calcul).

Votre CA doit couvrir l’intégralité des frais y compris votre salaire. Vous devez vous projeter un maximum en vous donnant un objectif de salaire net et fixer un objectif de CA en conséquence.

Au cour de l’année, pensez à faire des points réguliers sur les objectifs pour ajuster si besoins certains paramètres (dont le tarif horaire proposé) afin d’essayer d’atteindre votre objectif.

Avec les années d’expérience, votre tarif horaire s’affinera et vous trouverez la bonne formule pour proposer un tarif qui vous permet de faire vivre votre entreprise tout en restant compétitif.

Il est également important de déterminer un CA minimum pour l’amortissement des coûts. Ce CA minimum représentera les rentrées d’argent mensuelles nécessaires pour couvrir vos frais. C’est ce que l’on appelle l’amortissement des frais. Lorsque vous atteignez cette somme, vous savez que l’argent qui rentre en plus commence à constituer votre salaire.

 

Calculer un tarif horaire

Nous en arrivons maintenant au vif du sujet : le calcul de votre tarif horaire.

A la suite de ce calcul, il vous faudra alors vérifier qu’il entre dans les prix pratiqués habituellement par la profession pour vous assurer de sa cohérence. En effet, un taux horaire trop bas ou trop haut risque de ne pas attirer suffisamment de clients.

Pensez à prêter attention à votre concurrence directement, c’est à dire les tarifs pratiqués par les artisans de votre région et même de votre ville.

Calculer le nombre d’heures de travaux

Évaluez le nombre d’heures de travail que vous allez effectuer par mois, sans oublier d’enlever les jours que vous comptez prendre en congés payés.

Si vous vous basez sur la durée moyenne du travail en France, vous devrez prendre en compte un minimum de 35 h par semaine ce qui représente 7 h par jour sur 5 jour.

Mais attention, vous êtes dans une configuration ou vous allez facturer uniquement les heures d’intervention. Le temps passé à côté, pour la gestion de l’entreprise n’est pas payé directement par le client.

Donc vous devrez prendre en compte dans votre calcul uniquement les heures d’intervention dans le calcul. En moyenne un artisan qui travaille bien facture entre 15 à 25 de travail effectif par semaine, avec des semaines plus chargés que d’autres.

Attention à ne pas surévaluer vos heures mensuelles et à tenir compte de vos impératifs familiaux.

Il faudra également sous-traité les jours fériés et congés que vous souhaitez prendre au cours de l’année.

Exemple de calcul d’un tarif horaire

Il vous suffit maintenant de diviser votre chiffre d’affaires prévisionnel obtenu par les précédents calculs par le nombre d’heures mensuel pour obtenir votre tarif horaire.

Pour un salaire net de 3000 €, il faut procéder comme suit :

  • Prise en compte des charges fiscales et sociales en auto-entreprise : 3 000 X 1,25 = 3 750 €
  • Nombre d’heure facturé par mois (moyenne étiré sur l’année en prenant en compte les congés) : entre 80 et 100 heures
  • Charges fixes mensuelles : entre 500 et 1000 €
  • Total CA minimal mensuel : proche de 4250 €
  • Taux horaire : 4250 / 85 = 50 € H.T
  • Taux horaire TTC (20%) : 60 € T.T.C

Un tarif horaire bien calculé c’est un avantage commercial indéniable. Cependant, attention de ne pas tirer les prix trop vers le bas pour être compétitif.

D’une part vous mettez en danger la santé économique de votre entreprise si un problème survient vous empêchant de travailler pendant plusieurs semaines, d’autre part, un tarif qui n’entre pas pas dans la logique du marché paraitra suspicieux pour le consommateur.

Souvenez-vous qu’il est important de faire des points réguliers tout au long de l’année afin de savoir où vous en êtes au niveau de vos objectifs de CA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera publié dans les prochaines 24h.

Annuler la réponse

Calcul les prix dans le bâtiment

Utilisez notre calculatrice en ligne pour estimer les prix des travaux de rénovation et de construction.

Faire des devis
Derniers guides
Guides populaires
Réussir en tant qu'artisan

Le site Artisan du Bâtiment est un guide permettant aux artisans et professionnels des travaux de développer leur entreprise et leur chiffre d’affaires. Les solutions pour réussir en tant qu’artisan et développer sa société.

© Copyright 2017 Le site des artisans du bâtiment par France Devis